Vous êtes ici : Accueil > ActualitĂ©s > Guillaume Berthon

Guillaume Berthon

Guillaume Berthon

Maître de conférences

 

Parcours

– depuis 2011 : MaĂ®tre de confĂ©rences (littĂ©rature de la Renaissance) Ă  l’UniversitĂ© de Toulon.
– 2010 : Docteur en littĂ©rature française (Paris IV-Sorbonne) : « “L’intention du PoĂ«te”. Du pupitre Ă  la presse, ClĂ©ment Marot autheur ».
– 2009-2011 : A.T.E.R. Ă  l’UniversitĂ© de Strasbourg.
– 2008-2009 : Boursier de la Fondation Thiers-Institut de France.
– 2005-2008 : Allocataire-moniteur Ă  l’UniversitĂ© de Paris IV-Sorbonne.
– 2003-2004 : Lecteur Ă  Trinity College Dublin (Irlande).
– 2003 : AgrĂ©gation de Lettres modernes.
– janvier 2002 : Bourse d’étude de la Scuola Normale Superiore di Pisa (Italie).
– 2000-2005 : Élève Ă  l’École Normale SupĂ©rieure (Ulm).

 

MĂ©l

berthon@univ-tln.fr

 

Domaine(s) de recherche

Littérature de la Renaissance, en particulier la poésie. Histoire du livre et bibliographie matérielle.

 

Publications

Édition critique
berthon muse 1Couverture_0002  La Muse et le Compas : poĂ©tiques Ă  l’aube de l’âge moderne. Anthologie, Jean-Charles Monferran (dir.), Paris, Classiques Garnier, 2015, 372 p. : Ă©dition de l’Instructif de la seconde rhĂ©torique par Emmanuel Buron, Olivier HalĂ©vy et Jean-Claude MĂĽhlethaler ; Ă©dition de l’Art de rhĂ©torique de Jean Molinet par Guillaume Berthon et Philippe Frieden ; Ă©dition du TraitĂ© de rhĂ©torique anonyme par Nicolas Lombart.

 

 

Ouvrages

—, L’Intention du Poète. Clément Marot « autheur », Paris, Classiques Garnier, « Bibliothèque de la Renaissance » n° 13, 2014, 654 p.
—, Clément Marot. L’Adolescence clémentine (en collaboration avec Vân Dung Le Flanchec qui a rédigé la partie stylistique, p. 207-299), Neuilly, Atlande, « Clefs concours », 2006, 316 p.

Participation à des ouvrages collectifs

—, une notice (« Clément Marot ») pour l’ouvrage collectif Écrivains juristes et juristes écrivains, du Moyen-Âge au Siècle des Lumières, sous la direction de Bruno Méniel, Paris, Classiques Garnier, 2015, p. 842-846.
—, une notice pour le dictionnaire des Fictions narratives en prose de l’âge baroque, répertoire analytique (1585-1610), sous la direction de Frank Greiner, Paris, Champion, 2007.

Articles publiés

—, « Rabelais, Marot et la tentation anti-courtisane : sur une épigramme imitée de Martial », L’Année rabelaisienne, t. 1, 2017, p. 391-403.
—, « Les éditions de Marot au xviiie siècle », Revue française d’histoire du livre, n° 137, 2016, p. 51-71.
—, « Aux marges du poème de Musée traduit par Clément Marot : mettre en livre une traduction au début des années 1540 », Paroles dégelées. Propos de l’atelier XVIe siècle, Isabelle Garnier, Vân Dung Le Flanchec, Véronique Montagne, Anne Réach-Ngô, Marie-Claire Thomine, Trung Tran et Nora Viet (éd.), Paris, Classiques Garnier, 2016, p. 51-67.
—, « Tempête sur le Parnasse. Enjeux des représentations du “parc des Muses” autour de la querelle Marot-Sagon », La Muse s’amuse. Figures insolites de la Muse à la Renaissance, Anne-Pascale Pouey-Mounou et Perrine Galand (dir.), Genève, Droz, 2016, p. 181-197.
— en collaboration avec Pascale Mounier, « La dédicace du Cymbalum mundi de Bonaventure Des Périers (?) (1537). Une défense facétieuse du français », Corpus Eve, mis en ligne le 03 septembre 2015 (http://eve.revues.org/1181).
—, « Sulpice Sabon, Clément Marot et l’enseigne du Rocher (Lyon, 1542-1544) : découvertes, énigmes, enjeux », Réforme Humanisme Renaissance, t. 80, juin 2015, p. 69-95.
—, Émilie Devriendt et Michèle Monte, « Étude lexicologique et discursive des désignations du sein », Le Sein, des mots pour le dire, Martine Sagaert et Natacha Ordioni (dir.), Toulon, Université de Toulon, 2015, p. 9-50.
—, « Le recueil des Étrennes de Marot (1541) : une œuvre de libraire ? », Seizième siècle, n° 10, « Genèses éditoriales », Anne Réach-Ngô (dir.), 2014, p. 197-209.
—, « L’année politique et poétique 1538. De l’événement (la paix de Nice) aux recueils », La Muse de l’éphémère. Formes de la poésie de circonstance de l’Antiquité à la Renaissance, Aurélie Delattre et Adeline Lionetto (dir.), Paris, Classiques Garnier, 2014, p. 359-373.
— (coécrit avec William Kemp), « Le renouveau de la typographie lyonnaise, romaine et italique, pendant les années 1540 », Gens du livre et gens de lettres à la Renaissance, Christine Bénévent, Isabelle Diu et Chiara Lastraioli (éd.), Turnhout, Brepols, 2014, p. 341-355.
—, « Le poète Antoine Du Saix dans l’atelier du libraire lyonnais Guillaume Boullé ? », Réforme Humanisme Renaissance, t. 78, juin 2014, p. 31-46.
—, « Raymond Fraguier poète en français », Bibliothèque d’Humanisme et Renaissance, t. 75 n° 3, 2013, p. 523-532.
—, « Cadavres exquis bibliographiques. Ce qu’enseignent deux singuliers montages de libraire sur le marché du livre poétique au xvie siècle », Histoire et civilisation du livre, t. 9, 2013, p. 53-72.
—, « Présence des “anciens bons autheurs en rithme françoise” à la cour de François Ier », in La Poésie à la cour de François Ier, Cahiers Saulnier n° 29, Jean-Eudes Girot (dir.), 2012, p. 51-63.
—, « Les débuts de Dolet comme libraire (Marot, 1538) : histoire d’un fiasco », in Étienne Dolet, 1509-2009, Michèle Clément (éd.), Genève, Droz, 2012, p. 325-343.
—, « Quelques nouveautés bibliographiques autour d’Étienne Dolet et Jean de Tournes : les Psaumes de Marot et le Benefice de Jesuschrist traduit par Claude Le Maistre (1544-1545) », in Bulletin de la société d’histoire du Protestantisme français, t. 158 n° 4, 2012, p. 671-684.
—, « L’épître de Marot au dauphin (1536) : le virage courtisan de François Juste », avec la collaboration de William Kemp, in Bulletin du bibliophile, 2012, n° 2, p. 367-373.
—, « “Triboulet a frères et sœurs”. Fou de cour et littérature au tournant des XVe et XVIe siècles », in Babel, « Images de la folie au tournant du Moyen Âge et de la Renaissance », Xavier Leroux et Guillaume Berthon (dir.), n° 25, 1er semestre 2012, p. 97-120 (également disponible en ligne en ligne sur http://babel.revues.org/2009).
—, « “Estienne Dolet, amy singulier de Clement Marot”. Dolet éditeur du Valet de Marot contre Sagon (François Juste, 1537) », in Revue française d’histoire du livre, n° 132, 2011, p. 5-20.
—, « La dernière œuvre de Clément Marot : Le Balladin “restitué à son naturel” », in Bibliothèque d’Humanisme et Renaissance, t. LXXIII n° 2, 2011, p. 333-349.
—, «“Estre heritier du seul bien Paternel” : sur la date de la mort de Jean Marot », in Bibliothèque d’Humanisme et Renaissance, t. LXXI n° 2, 2009, p. 301-307.
—, «Clément Marot et la tentation biographique », in Cahiers parisiens / Parisian notebooks, Philippe Desan (dir.), Paris, University of Chicago – Center in Paris, t. IV, 2008, p. 541-551.
—, «“Je rime en Prose (& peult estre en raison).” Marot et la rime », in Bibliothèque d’Humanisme et Renaissance, t. LXX n° 1, 2008, p. 7-32.

Direction d’un numéro de revue :
Babel, « Images de la folie au tournant du Moyen Âge et de la Renaissance », Xavier Leroux et Guillaume Berthon (dir.), 25, 1er semestre 2012 (également disponible en ligne sur http://babel.revues.org/1300).


Activités scientifiques

  • assistant de rĂ©daction des Cahiers de recherches mĂ©diĂ©vales et humanistes (Ă©galement en ligne sur http://crm.revues.org/index.html (depuis janvier 2014.)
  • co-directeur avec Inès Kirschleger de l’équipe de recherche « Moyen Ă‚ge et Première Modernité » du laboratoire Babel de l’UniversitĂ© de Toulon (depuis juin 2013) et Ă  ce titre co-responsable du sĂ©minaire de l’équipe (3/4 sĂ©ances annuelles).
  • membre fondateur du site panurge.org (actualitĂ© de la recherche sur la Renaissance).
  • membre du C.A. de l’Association « V.-L. Saulnier » (2012-).
  • membre du comitĂ© de lecture de la revue en ligne Le Verger (site www.cornucopia16.com) (depuis 2011)

 

Activités pédagogiques

–  responsable de la 1re annĂ©e du master MEEF Ă  l’UTLN (2016-)
–  responsable de la 2e annĂ©e de Licence Ă  l’UTLN (2012-2016)
–  membre du jury d’écrit de l’option « lettres modernes » du concours d’entrĂ©e Ă  l’ENS de Lyon (2012-2013 et 2013-2014)

 

Copyright © 2010-2012 Laboratoire Babel. Tous droits réservés.
Réalisé avec WordPress.