Vous êtes ici : Accueil > Projets > Projet scientifique : Civilisations

Projet scientifique : Civilisations

Axe Civilisations

« CIVILISATIONS ET SOCIETES »

La direction de l’axe est assurée par le Professeur Gilles Leydier (11ème section)

I.  Équipe MAC BABEL : « MONDE ANGLOPHONE CONTEMPORAIN »

L’équipe a défini 3 projets ou axes thématiques à l’intérieur desquels les membres se reconnaissent en matière de recherche collective :
1. La démocratie à l’anglo-saxonne
2. L’enjeu environnemental dans le monde anglophone
3. Le monde anglophone, la mondialisation et l’Europe

Composition des équipes internes à Mac Babel

La démocratie à l’anglo-saxonne

(A. Baudry, M. Darribehaude, G. Leydier, P.-F. Peirano, Ch. Saint-Jean-Paulin, K. Tournier-Sol, M. Van der Yeught)

L’enjeu environnemental dans le monde anglophone

(O. Gouirand, H. Ledouble, G. Leydier, A. Martin, P. Menneteau, Cl. Sibley)

Le monde anglophone, la mondialisation et l’Europe

(F. Armao, M. Darribehaude, D. Eckersley, G. Leydier, P.-F. Peirano, Ch. Saint-Jean-Paulin, K. Tournier-Sol, M. Van der Yeught)

Séminaires de recherches et conférences Mac Babel

L’équipe va poursuivre son cycle de séminaires et conférences sur un rythme mensuel.
Sont déjà programmés pour 2010-2011 :
Septembre 2010 : Doctoriales : préparation à la soutenance de thèse avec les doctorants Aurélie BAUDRY et Thierry VALLEJOS.
Octobre 2010 : Séminaire de recherches autour d’une communication de Gilles LEYDIER (USTV) Les Elections législatives de Mai 2010 en Grande Bretagne : bilan et perspectives
Novembre 2010 : Conférence-débat  de Karine TOURNIER-SOL (USTV) à partir de son ouvrage Le Royaume-Uni et le monde depuis 2001, Revue Babel, Toulon, juin 2010
Décembre 2010 : Conférence-débat  de Valérie AUDA-ANDRE  (Université de Provence) à partir de son ouvrage La Grande-Bretagne de l’après Blair : crises et renouveau ?  (Revue « L’Observatoire de la société britannique n°9, septembre 2010)
Janvier 2011 : Séminaire de recherches  autour d’une communication d’Olivier GOUIRAND et Hélène LEDOUBLE (USTV) Le discours sur l’environnement dans la presse anglophone.
Février 2011 : Séminaire de recherches  autour d’une communication d’Olivier GOUIRAND et Hélène LEDOUBLE (USTV) Le discours sur l’environnement dans la presse anglophone.
Mars 2011 : Séminaire de recherches  autour d’une communication d’Alexia MARTIN (USTV) Écologisme et nationalisme en Écosse et au Pays de Galles.

Organisation d’évènements scientifiques

Dans le cadre du prochain contrat quadriennal, l’organisation de 3 événements scientifiques importants est en projet.
1. Une Journée d’études pluridisciplinaire sur le thème » Identité et altérité dans les îles Britanniques » (en collaboration avec l’équipe «  Mosaïques », interne à l’axe « civilisations et société » du laboratoire Babel, voir ci-dessous) ;
2. Un Colloque international sur le thème « Écologisme et nationalisme dans les îles britanniques »
3. Un Colloque international sur le thème La relation du Royaume-Uni à l’espace euro-méditerranéen : aspects culturels, économiques et géopolitiques

Accueil d’enseignants-chercheurs étrangers

L’équipe Mac Babel entend poursuivre sa collaboration avec l’Université d’Indiana South Bend,  qui se poursuit fructueusement depuis 5 ans, en sollicitant de l’UFR et du laboratoire l’invitation d’enseignants-chercheurs américains (historiens, sociologues, politologues, spécialistes des relations internationales) spécialistes du monde anglophone contemporain.

Publications

1. Revue Babel, Université du Sud – Toulon – Var, dans la Collection « Civilisations », série « Monde anglophone », deux numéros collectifs sont envisagés :
– Enjeux écologiques et discours politiques dans le monde anglophone. Publication prévue en 2012
– La démocratie à l’anglo-saxonne. Publication prévue en 2014.
2. Revue L’Observatoire de la société britannique, USTV (2 numéros par an).
Numéros en préparation :
L’après Blair : crise et renouveau ? (parution prévue au 2eme semestre 2010)
Les années Brown : économie et société au Royaume-Uni de 1997 à 2010 (parution prévue au 1er semestre 2011)
Londres,  capitale internationale, multiculturelle et olympique (parution prévue au 2ème semestre 2011)

Partenariats avec d’autres équipes et laboratoires de recherche

1. Collaboration avec un laboratoire de recherches extérieur à l’USTV

Dans le cadre du prochain contrat quadriennal et à partir de janvier 2012, une collaboration scientifique est programmée avec l’équipe « Aire culturelle britannique et Commonwealth », du laboratoire LERMA (Laboratoire d’études et de recherches sur le monde anglophone, EA 853, Université de Provence) selon les modalités suivantes.

Séminaire « Politique, Culture, Société »
Responsables : Gilles Leydier et Karine Tournier-Sol (Babel, USTV) / Valérie André et Matthew Graves (LERMA, U. Provence)
Fréquence : 2 à 3 réunions / an. Lieu: Aix (U. Provence) et Toulon (USTV) en alternance
Ce séminaire s’adresse aux doctorants et aux étudiants du Master recherche du DEMA, aux étudiants et doctorants en civilisation du monde anglophone de l’USTV, ainsi qu’aux enseignants-chercheurs du LERMA et de l’équipe Mac BABEL de l’USTV, spécialistes de civilisation britannique contemporaine (XXe-XXIe siècles).
Les domaines d’étude privilégiés sont l’histoire politique, sociale et culturelle des îles britanniques ; l’apport d’une perspective civilisationiste favorise la diversité des angles d’approche qui peuvent aller « de l’histoire culturelle à celle des idées et des mentalités, de la sociologie à la science politique, de la géographie aux relations internationales, de la langue de spécialité à l’analyse des discours ».
Le cadre chronologique principal est la période contemporaine, toutefois certaines problématiques peuvent donner lieu à des rencontres ponctuelles et néanmoins fécondes avec des spécialistes d’autres périodes de l’histoire de la Grande-Bretagne.
Enfin, ce séminaire s’inscrit dans le prolongement à la fois des travaux du groupe histoire, culture et société du LERMA ainsi que d’une collaboration entre civilisationistes, initiée dans le cadre du réseau Observatoire de la Société Britannique, qui a fait la preuve de sa vitalité par le biais de nombreuses publications collectives et l’organisation de journées d’études et de colloques internationaux ayant réuni spécialistes français et étrangers des questions sociales, politiques et culturelles dans le monde anglophone contemporain.

Les séances du séminaire « Politique, culture, société » visent à offrir un lieu d’échange et de réflexion collectif et stimulant où les chercheurs confirmés et en devenir pourront présenter leur recherche dans le cadre de communications mais aussi contribuer aux débats sous d’autres formes : comptes-rendus, présentations critiques d’ouvrages théoriques, réflexion d’ordre méthodologique. Les travaux du séminaire seront publiés en ligne sur le site du LERMA et pourront également donner lieu à une publication papier dans la revue Babel au sein de la collection « monde anglophone contemporain »).
Les problématiques retenues s’articulent autour de trois thèmes principaux qui rejoignent les axes définis par l’équipe Mac Babel et déclinent la thématique de recherche générale du LERMA :

1/ Normes et dissidences dans la démocratie britannique.
La notion de dissidence peut-être abordée dans le champ politique et institutionnel où elle renvoie aux discours et mouvements de contestation de la ligne majoritaire ; dans le domaine de l’histoire des idées, la notion de tension entre normes et dissidences ouvre la perspective d’une étude des grands débats historiographiques et lectures contradictoires qui ont marqué le XXe siècle. L’étude des utopies, des mouvements sociaux alternatifs et de la contre-culture s’inscrit également dans ce domaine de recherche, ainsi que plus largement toute réflexion sur la norme politique, culturelle, sociale et sociolinguistique ainsi que les écarts par rapport à la norme.
Les objectifs de ce premier axe de recherche sont multiples : étudier les mécanismes de la marginalisation et de la suppression de la contestation ou de la diversité, explorer les tensions créatrices entre centre et marges dans un processus de déconstruction/reconstruction de la norme, pour enfin brosser un portrait en creux d’une Grande-Bretagne alternative.

2/ La Grande-Bretagne et le monde/ la Grande-Bretagne à l’épreuve de la mondialisation.
Ce deuxième volet est consacré à l’étude du phénomène dit de mondialisation et de son impact sur la vie politique, économique, sociale et culturelle au Royaume-Uni. On s’intéressera également à la place de la Grande-Bretagne en Europe et dans le monde  en termes géostratégiques et géopolitiques ainsi qu’à des problématiques liées à l’apparition de nouvelles dynamiques issues de la mondialisation telles que la reconfiguration de l’espace national en termes institutionnels, socio-économiques et culturels,  le phénomène de la ville-monde, les fluctuations des notions de distance et de proximité, les mouvements migratoires et les nouveaux réseaux.

3/ la Grande-Bretagne, figure de l’Ailleurs: approche comparatiste, regards croisés- La Grande-Bretagne : modèle ou repoussoir ?
Ce troisième axe de recherche privilégie l’approche comparatiste et la réflexion sur le modèle britannique et ses représentations dans le champ social, politique, culturel ou bien encore économique. La réflexion portera également sur le caractère réel ou imaginaire de la notion de « modèle » britannique, mais aussi sur les évolutions et mutations du concept ainsi que sa persistance supposée ou contestée, dans un contexte où la fluctuation et la porosité des frontières semblent devoir en remettre en cause l’existence.
Les trois pistes de réflexion présentées ici sont complémentaires et les articulations entre les thématiques aisément perceptibles. Elles témoignent d’un intérêt partagé pour les grandes questions politiques, sociales et culturelles et ouvrent la perspective d’une collaboration transversale et interdisciplinaire propice au développement d’une recherche active et originale autour de problématiques qui fédèrent les membres de l’équipe Mac BABEL et du LERMA.

Le séminaire « Politique, Culture, Société » débutera en janvier 2012, le programme des manifestations (conférences, journées d’étude, colloques, publications) est en cours d’élaboration.

2. Collaboration avec l’équipe « Mosaïques » au sein de l’axe de recherches « Civilisations et sociétés » du laboratoire Babel

Responsables : Gilles Leydier & Natacha Ordioni.
Thème : Altérité et diversité dans une perspective comparatiste
Le séminaire 2009-2010 de l’équipe Mosaïques et la journée d’étude qui lui a été associée ont permis d’amorcer l’analyse multidisciplinaire du concept d’altérité au niveau de quelques unes de ses dimensions historiques, littéraires, artistiques, philosophiques et institutionnelles.
Si l’une des attitudes les plus anciennes a consisté à rejeter hors de l’humanité les formes culturelles éloignées des nôtres, l’étude de la gestion contemporaine de la diversité laisse apparaître que la norme mondiale du management et des politiques publiques s’incarne aujourd’hui dans le paradigme de la diversité culturelle.
Cette convergence va-t-elle de pair avec une tendance vers l’homogénéisation des modèles nationaux de gestion de l’altérité ? Ou au contraire, le contexte de globalisation favorise-t-il la production de discours et la mise en œuvre de politiques s’attachant à « résister » au nouvel ordre culturel mondial ?
L’objectif est ici de confronter l’approche théorique et les concepts mis au jour durant la première étape du travail, à la réalité empirique telle qu’elle émerge de différents contextes nationaux, dans une perspective comparative.
La démarche vise aussi à favoriser la collaboration entre les équipes de Babel attachées à l’étude des Sociétés et civilisations –  « Mosaïques » et « Monde anglophone contemporain ».
Il s’agit de comparer la façon dont la France et le Royaume-Uni appréhendent l’altérité et la diversité en faisant l’hypothèse que ces deux pays sont emblématiques de modèles de société contrastés – qui vont du paradigme communautaire au modèle républicain centralisé –  en matière de représentation de l’altérité et de gestion de la diversité.
Plusieurs voies sont ouvertes à l’investigation et à la comparaison :
1) L’histoire des représentations de l’altérité et de ses figures
2) Les politiques publiques (politiques du genre, politiques de gestion de la diversité ethnique et culturelle…, politiques de gestion de la diversité dans l’entreprise)
Des rencontres régulières et séminaires communs ainsi qu’une une journée d’études commune aux deux équipes sera organisée sur ce thème à partir de 2011.

3. Collaboration avec d’autres laboratoires de recherches internes à l’USTV.

Dans le cadre du prochain contrat quadriennal il est envisagé des collaborations ponctuelles sous forme d’échanges et de rencontres scientifiques avec le laboratoire I3M (USTV) sur les thèmes suivants:
(1) le discours écologistes sur Internet
(2) le décalage entre la perception des risques écologiques et la réalité scientifique.
Responsable : Alexia Martin

II. Équipe « MOSAÏQUES »

2012-2015 PROJET DE COLLABORATION MOSAÏQUES – MAC BABEL

ALTÉRITÉ ET DIVERSITÉ DANS UNE PERSPECTIVE COMPARATISTE

Le séminaire 2009-2010 de l’équipe Mosaïques et la journée d’étude qui lui a été associée doivent avoir permis d’amorcer l’analyse multidisciplinaire du concept d’altérité au niveau de quelques unes de ses dimensions historiques, littéraires, artistiques, linguistiques, sociologiques et institutionnelles.
Si l’une des attitudes les plus anciennes a consisté à rejeter hors de l’humanité les formes culturelles éloignées des nôtres, l’étude de la gestion contemporaine de la diversité laisse apparaître que la norme mondiale du management et des politiques publiques s’incarne aujourd’hui dans le paradigme de la diversité culturelle.
Cette convergence va-t-elle de pair avec une tendance vers l’homogénéisation des modèles nationaux de gestion de l’altérité ? Ou au contraire, le contexte de globalisation favorise-t-il la production de discours et la mise en œuvre de politiques s’attachant à « résister » au nouvel ordre culturel mondial ?
L’objectif est ici de confronter l’approche théorique et les concepts mis au jour durant la première étape du travail, à la réalité empirique telle qu’elle émerge de différents contextes nationaux, dans une perspective comparative.
La démarche vise aussi à favoriser la collaboration entre les équipes de Babel attachées à l’étude des Sociétés et civilisations –  « Mosaïques » et « Monde anglophone contemporain ».
Il s’agit de comparer la façon dont la France (ou d’autres pays du pourtour méditerranéen) et le Royaume-Uni appréhendent l’altérité et la diversité en faisant l’hypothèse que ces deux pays sont emblématiques de modèles de société contrastés – qui vont du modèle républicain centralisé au paradigme communautaire –  en matière de représentation de l’altérité et de gestion de la diversité.

Plusieurs voies sont ouvertes à l’investigation et à la comparaison :
1) L’histoire des représentations de l’altérité et de ses figures
2) Les politiques publiques (politiques du genre, de gestion de la diversité ethnique et culturelle, de la diversité dans l’entreprise….).

Des séminaires spécifiques à chaque groupe ainsi que des séminaires communs seront mis en œuvre afin d’aboutir à des journées d’Étude communes. Cette collaboration impliquerait également le laboratoire LERMA (Aix-Marseille).

AXE LANGAGE : LANGAGE ET SÉMIOLOGIE (PROJET)

AXE LITTÉRATURES : IMAGINAIRES ET GENÈSES LITTÉRAIRES (PROJET)


Retour à la présentation de l’unité

Copyright © 2010-2012 Laboratoire Babel. Tous droits réservés.
Réalisé avec WordPress.