Vous êtes ici : Accueil > ActualitĂ©s > Daniel Bilous

Daniel Bilous

Daniel BILOUS

PU de Lettres Modernes

Parcours

CAPES & AGREGATION de l’UniversitĂ© (Lettres Classiques),
DEA et DOCTORAT D’ETAT (Lettres Modernes)

MĂ©l

bilous@univ-tln.fr

Domaine(s) de recherche

1)    ThĂ©orie de la rĂ©criture littĂ©raire :  imitations (de l’apocryphe au pastiche), parodies, rĂ©critures Ă  contraintes.
2)    Théories de la littérature : Narratologie, Poétique de la poésie, Textique.
3)    Littérature française des XIXe et XXe siÚcles.

Publications

DIRECTION D’OUVRAGES

Direction du volume MallarmĂ© et aprĂšs ? – Fortunes d’une oeuvre, Actes du Colloque de Tournon-Valence (24-27 octobre 1998) Ă©ditions NoĂ©sis, Paris 2006, 295 p.

Direction des 2 volumes L’écriture mimĂ©tique, Actes du Colloque international de l’UnitĂ© de recherches BABEL (EA 2649), UniversitĂ© du Sud Toulon-Var, 13 et 14 novembre 2008 (Ă  paraĂźtre dans ModĂšles Linguistiques).

 

ARTICLES

1)      « RĂ©crire l’intertexte : La BruyĂšre pasticheur de Montaigne », in Cahiers de LittĂ©rature du XVIIĂšme siĂšcle, publiĂ©s par le Centre de recherche « IdĂ©es, ThĂšmes & Formes 1580-1660 », UniversitĂ© de Toulouse-Le-Mirail, 1982, n°4, p. 101-120.

– Etude stylistique de l’item 30 du ch. “De la SociĂ©tĂ© et de la Conversation”.

2) « Intertexte/Pastiche : l’Intermimotexte », in TEXTE, n°2 « IntertextualitĂ© : intertexte, autotexte, intratexte », Trinity College, Toronto, 1984, p. 135-160.

– ProblĂ©matique du pastiche et analyse d’une performance double : le pastiche-ValĂ©ry d’un pastiche- MallarmĂ©.

3) « Pasticher Roussel », in MĂ©lusine n°VI « Raymond Roussel en Gloire », 1984, p. 189-202.

– Analyse d’un pastiche des Nouvelles Impressions d’Afrique dĂ» Ă  Jean Ferry

4) « Ecrits sur Tables – les Au-delĂ  intertextuels de l’exil », in Victor Hugo / les IdĂ©ologies, Actes du Colloque interdisciplinaire de Nice, Serre, 1985, p. 95-105.

– Etude de poĂšmes hugoliens dictĂ©s par les “tables tournantes” de Jersey.

5) « Lire le Calligramme » (en collaboration avec N. Bilous), in ProtĂ©e « La lisibilitĂ© », Vol. 14, n°1-2, UniversitĂ© du QuĂ©bec Ă  Chicoutimi, 1986, p. 119-126.

– Sur la question de la lisibilitĂ© des poĂšmes figurĂ©s.

6) « L’Ecole du Texte » (en collaboration avec N. Bilous), in Actes du Colloque « Enseigner CoopĂ©rer Eduquer », Section des Sciences de l’Education et Laboratoire de Recherches-Actions en Techniques CoopĂ©ratives (LABRATEC), FacultĂ© des Lettres & Sciences Humaines de Nice, 1987, p. 80-90.

– Sur la thĂ©orie et la pratique des ateliers d’Ă©criture.

7) « L’Antitexte mimĂ©tique », in Texte & Antitexte, Actes du 1er Colloque international du Centre de Narratologie AppliquĂ©e (CNA), Cahiers de Narratologie n°1, FacultĂ© des Lettres & Sciences Humaines de Nice, 1987, p. 31-52.

– Analyse stylistique d’un pastiche-Claudel rĂ©crivant Ă  sa maniĂšre Le Cid.

8/ « Du cĂŽtĂ© de chez Watermann – La miniaturisation du rĂ©cit proustien en rĂ©gime d’imitation », in Cahiers de Narratologie n°2, FacultĂ© des Lettres de Nice, 1988, p. 5-20.

– Etude des procĂ©dĂ©s rhĂ©toriques d’une rĂ©duction pastichielle de La Recherche.

9) « Longueur/longueurs : la chronorhĂ©torique des pastiches-Proust », in Temps et RĂ©cit romanesque, Actes du 2e Colloque international du Centre de Narratologie AppliquĂ©e (CNA), Cahiers de Narratologie n°3, FacultĂ© des Lettres de Nice, 1990, p. 65-85.

– Analyse stylistique des divers traitements du “temps proustien” dans six pastiches-Proust.

10) « La maniĂšre deux » (en collaboration avec N. Bilous), in La RĂ©Ă©criture, Actes de l’UniversitĂ© d’EtĂ© dirigĂ©e par Cl. Oriol-Boyer (Ceditel, Grenoble 1989), p. 125-140.

– UtilitĂ© et protocoles pour une didactique du pastiche.

11) « Grammaire et Variations » (en collaboration avec N. Bilous), ibidem, p. 141-155.

– Sur l’enseignement de la grammaire française par ateliers d’Ă©criture.

12) « De la pseudonote Ă  la mimonote », in Urgences n°33 « PoĂ©tique de la note », UniversitĂ© du QuĂ©bec Ă  Rimouski (UQAR), p. 32-43.

– Etude du statut et des fonctions de la note infrapaginale dans les pastiches.

13) « L’atelier d’Ă©criture Ă  l’UniversitĂ© » (en collaboration avec N. Bilous), in PĂ©dagogie et enseignement supĂ©rieur : rĂ©volution ou illusion ?, Actes du Colloque international de l’Association Internationale de PĂ©dagogie Universitaire (A. I. P. U.), Nice, 30 Mai-2 Juin 1990, p. 55-62.

– Enjeux, stratĂ©gies, conduite et exemple d’un atelier d’Ă©criture en milieu estudiantin.

14) « Gautier le Voyant, d’aprĂšs Toast FunĂšbre », in Bulletin de la SociĂ©tĂ© ThĂ©ophile Gautier n°16 « ThĂ©ophile Gautier et son temps », 1994, p. 7-25.

– Etude sur l’image de Gautier dans le poĂšme (et la poĂ©tique) de MallarmĂ©.

15) « RĂ©c-Rire – du second degrĂ© en littĂ©rature », in Rires et sourires littĂ©raires, Etudes du C. R. L. P. (Centre de Recherches LittĂ©raires Pluridisciplinaires) rĂ©unies par A. Faure, Publication de la FacultĂ© des Lettres, Arts et Sciences Humaines de Nice, n°16, 1994, p. 223-249.

– Comment une thĂ©orie du texte peut-elle penser le comique trĂšs particulier des rĂ©critures ?

16) « Signes de te(x)te – La dĂ©dicace chez Villiers », in Revue des Sciences Humaines n°242 « Villiers de l’Isle-Adam, poĂšte de la contradiction », avril-juin 1996, p. 29-39.

– Sur les effets lectoraux des dĂ©dicaces de Villiers Ă  MallarmĂ©.

17) « Aux origines du mail art : Les Loisirs de la Poste », in Formules, revue des littĂ©ratures Ă  contraintes n°1 (L’Age d’homme, Paris 1997), p. 105-122.

– Ecriture, rhĂ©torique et style des “quatrains d’adresses” de MallarmĂ©.

18) « Quelle glose pour la “poĂ©sie obscure” ? », in Recherches et Travaux (revue du dĂ©partement de Lettres Modernes de l’UniversitĂ© Stendhal) n°53 « Le texte et son commentaire », Grenoble 1997, p. 54-80.

– Le texte dit “obscur” : explications, explicitations ou expĂ©rience du silence ? cette problĂ©matique est retracĂ©e en ses dĂ©veloppements de la fin du XIXe siĂšcle Ă  la critique structuraliste.

19) « Leconte de Lisle, rhapsode », in Actes du Colloque « HomĂšre en France aprĂšs la Querelle » (U. Stendhal-Grenoble III, 23-25 oct. 1995), chez HonorĂ© Champion, Paris 1999, p. 105-123.

– Autour des traductions de l’Iliade et de l’OdyssĂ©e, Ă©tude des formes et des enjeux du sourcisme lecontien en matiĂšre de traduction.

20) « De l’autobiopastiche », dossier pour La Faute Ă  Rousseau n°21, juin 1999, p. 44-45.

– Imitation et autobiographie partageant un souci de spĂ©cularitĂ© avec leur « modĂšle », on montre les tendances du genre qui les combine: satire humaine, critique du style, autorĂ©fĂ©rentialitĂ©.

22) “Empreintes de Poe – Traduction et procĂšs dâ€˜Ă©criture chez MallarmĂ©â€, in Perspectives, revue de l’Institut des Sciences Humaines GĂ©nĂ©rales Ă  l’UniversitĂ© HĂ©braĂŻque de JĂ©rusalem, “Emprunt, empreintes”, n°7, 2000, p. 125-148.

– Le Tombeau d’Edgar Poe : le poĂšme, sa traduction et ses rĂ©critures ; Ă©tude des surdĂ©terminations translinguistiques.

23) “Aicard/Vigny – Du discours au poĂšme”, in Var et PoĂ©sie n°1 (“Jean Aicard – Du poĂšme au roman”), Edisud, Toulon 2000, p. 83-97.

-Formes et enjeux de la rĂ©criture du Journal d’un PoĂšte par Jean Aicard, dans sa ConfĂ©rence de 1914 sur Alfred de Vigny.

24 & 25) “Un inĂ©dit de StĂ©phane Mallarmé : Redites ”, in Formules, revue des littĂ©ratures Ă  contraintes n°5 (NoĂ©sis, Paris 2001), p. 48-73.

– Publication et commentaire d’un cahier “inĂ©dit” oĂč MallarmĂ© rĂ©crit Ă  sa maniĂšre Ronsard, Nerval, Hugo, Arvers, Sully-Prudhomme, Baudelaire, Leconte de Lisle, Heredia et Maeterlinck.

“Le Concile des pasticheurs”, ibidem, p. 145-169.

Polylogue imaginaire autour de la thĂ©orie et la pratique de l’imitation littĂ©raire.

25bis) “O concilio do pastiche”, traduction du prĂ©cĂ©dent en brĂ©silien, parue in Terceira margem, revista do programa de pos-graduaçao em ciencia da literatura, Universidade Federal do Rio de Janeiro, Ano IX, n°13, julho-dezembro 2005, p. 42-75.

26) “MallarmĂ© version française”, in Recherches et Travaux (revue du dĂ©partement de Lettres Modernes de l’UniversitĂ© Stendhal) n°59 « Contraintes et dĂ©rives d’écriture », hommage Ă  Jacqueline Bernard, Grenoble, 2001, p. 211-234.

Formes, styles, enjeux, stratégies des paraphrases en prose que les contemporains de Mallarmé ont données des Poésies de Mallarmé.

27) “Du fragment pastiche”, in SĂ©miologie du fragment, Actes du Colloque de l’UniversitĂ© de Bourgogne (8-9 fĂ©vrier 2001), ModĂšles linguistiques, Tome XXII, 2001, fasc. 2, n°44, p. 121-137.

– Typologie des formes selon lesquelles, narratif ou poĂ©tique, le pastiche se donne Ă  lire comme un fragment du texte modĂšle.

28) “La mĂ©moire intertextuelle”, in MĂ©moire et Ă©criture, Actes du Colloque de l’UniversitĂ© de Toulon & du Var (11-12 mai 2000), (Champion, Paris 2003), p. 323-334.

– Ou quand la mĂ©moire, dans un texte, est celle d’un Ă©crit ou d’un style.

29) “Tristan DerĂšme, Oulipien avant l’heure ?”, in “LĂ©on VĂ©rane, Philippe Chabaneix et l’Ecole Fantaisiste”, Var et PoĂ©sie n°3, Edisud, Toulon 2003), p. 291-319.

Mise en lumiĂšre du poĂšte « fantaisiste » qui annonce le mieux les travaux de l’Ouvroir de LittĂ©rature Potentielle.

30) “Sur la mimĂ©criture – Essai de typologie”, in Du pastiche, de la parodie et de quelques notions connexes, Neuf Ă©tudes rĂ©unies et prĂ©sentĂ©es par Paul Aron (Editions Nota bene, QuĂ©bec 2004), p. 103-136.

– Mise au point d’une classification gĂ©nĂ©rale des Ă©crits d’imitation, oĂč sont envisagĂ©s tous les critĂšres distinctifs aux plans pragmatique et stylistique.

31) “MallarmĂ© Majeur, mallarmĂ© mineur”, in ƒuvres majeures, Ɠuvres mineures ?, sous la direction de Catherine Volpilhac-Auger (SIGNES ENS Editions, Lyon 2004), p. 213-234.

En thĂ©orie et en pratique, peut-on appliquer Ă  la production de MallarmĂ© le distinguo entre des Ɠuvres dont l’importance et la valeur littĂ©raires seraient inĂ©gales ?

32) “Double contrainte”, in PoĂ©tique de Georges Perec (PoĂ©sie 2002, n°94, oct. 2002), p. 64-67.

– Ecriture et commentaire d’un douzain hĂ©tĂ©rogrammatique Ă  la façon de Perec, qui se rĂ©vĂšle aussi un quatrain Ă  la maniĂšre de MallarmĂ©.

33 & 34) “Une vie pour l’écrire ou Qu’est-ce qui fait courir Claudette Oriol-Boyer ?” & “Liminaire”, in Recherches et Travaux (revue du dĂ©partement de Lettres Modernes de l’UniversitĂ© Stendhal) n°63 EcriREcrire, Hommage Ă  Claudette Oriol-Boyer, Grenoble 2003, pp. 7-13 et 21-22.

Bio-bibliographie de Claudette Oriol-Boyer et prĂ©sentation de son volume d’hommages.

35) “Robbe-Grillet faux-semblant”, in Recherches et Travaux (revue du dĂ©partement de Lettres Modernes de l’UniversitĂ© Stendhal) n°63 EcriREcrire, hommage au Pr. Claudette Oriol-Boyer, Grenoble 2003, p. 67-89

–  Analyse de quatre pastiches-Robbe-Grillet.

36) “Librement imitĂ© de
” in Le goĂ»t de la forme en littĂ©rature, Actes du Colloque “Ecritures et lectures Ă  contraintes” (Centre Culturel International de Cerisy la Salle,14-21 aoĂ»t 2001) (Ed. NoĂ©sis, Paris 2004), p. 154-181.

– Etude des contraintes Ă  l’Ɠuvre dans les quatrains-adresses de MallarmĂ©, et rĂ©flexions sur la rigueur de leur imitation dans le corpus des rĂ©critures autographes et allographes.

37) “Du ridicule Ă  la comĂ©die du « style original »”, in Recherches & Travaux (revue du dĂ©partement de Lettres Modernes de l’UniversitĂ© Stendhal) n°67 Rire et littĂ©rature , hommage au Pr. Jean Serroy, Grenoble 2005, p. 73-89.

– Les RĂ©flexions sur le style original, par le Marquis Du Roure (1824), se veulent une dĂ©monstration par l’exemple de l’inanitĂ© du pastiche ; elles offrent un parfait exemple de dĂ©nĂ©gation thĂ©orique, Ă  une pĂ©riode oĂč cette pratique est en passe de devenir un genre littĂ©raire.

38) “Une certaine suite dans les idĂ©es : du Nouveau Roman Ă  la Textique”, in S.I.E.C.L.E. Colloque de Cerisy – 100 ans de rencontres intellectuelles de Pontigny Ă  Cerisy (IMEC, Paris 2005), p. 405-421.

Esquisse historiographique du parcours qui mĂšne des rencontres autour du Nouveau Roman (depuis la fin des annĂ©es 60) Ă  l’élaboration d’une nouvelle discipline, la Textique (depuis le dĂ©but des annĂ©es 1980).

39, 40 & 41) Direction du volume MallarmĂ© et aprĂšs ? – Fortunes d’une oeuvre, Actes du Colloque de Tournon-Valence (24-27 octobre 1998) Ă©ditions NoĂ©sis, Paris 2006 :

“PrĂ©ambule” (p. 3-6) ;

“MallarmĂ© aux miroirs” (p 197-228)

– Etude des diverses formes du pastiche mallarmĂ©en ;

“Note sur la combinatoire des ƒufs de PĂąques (pour prolonger « MallarmĂ© en Oulipie » de Marcel BĂ©nabou)” (p. 233-236)

– RĂ©flexion sur la matrice combinatoire Ă  l’Ɠuvre dans un quatrain de circonstance de MallarmĂ©.

42)  “Quand l’hommage oblige”, in Le lent brassement des livres, des rites et de la vie, MĂ©langes offerts Ă  James DauphinĂ©, textes rĂ©unis par Monique LĂ©onard, Xavier Leroux et François Roudaut (Champion, Paris 2009), p. 833-849.

– L’hommage nominatif relĂšve de deux familles de contraintes : l’une sĂ©mantique (liĂ©e aux prĂ©dicats applicables au titulaire de l’hommage), l’autre littĂ©rale (dĂ©terminĂ©e par le nom dudit titulaire). On le montre en dĂ©veloppant de possibles performances encomiastiques autour de James DauphinĂ©.

43) “Proust pas Ă  pas, un pastiche Ă  (g)ravir”, in Babel n°20 Ecrire la Montagne, revue du Centre de recherches Babel de l’UFR Lettres, UniversitĂ© du Sud Toulon-Var, 2009, p. 58-85.

– Un pseudo « rĂ©cit de course » en montagne Ă  la maniĂšre de Marcel Proust permet Ă  Etienne Bruhl de rendre l’agencement complexe des phrases proustiennes, Ă  travers le rigoureux parallĂšle entre les anfractuositĂ©s de la syntaxe et les difficultĂ©s d’une ascension : l’on rĂ©flĂ©chit sur la pertinence d’une pareille homologie ainsi que sur la fidĂ©litĂ© de la restitution.

44 & 45) Direction du Colloque “L’écriture mimĂ©tique”, Actes du Colloque de Toulon (13 & 14 novembre 2008), I in ModĂšles Linguistiques, Tome XXXI, annĂ©e 2009, vol. 60 (170 p.), et II in Tome XXXI, annĂ©e 2010, vol. 61 (131 p.) :

“Introduction” (p. 7-10) ;

“La mimĂ©criture ; rĂšgles d’un art” (p. 29-53).

– S’agissant d’un impĂ©ratif (imiter les grands auteurs, jusqu’à leur style), on dĂ©termine quatre rĂšgles majeures de la mimĂ©criture : neutralitĂ©, bi-latĂ©ralitĂ©, abstraction et holisme, pour ensuite envisager le jeu de ces rĂšgles dans le mimĂ©crit.

46 & 47) « Des Ɠuvres au pastiche : Robbe-Grillet au miroir”, in Alain Robbe-Grillet – Balises pour le XXIe siĂšcle, Les Presses d’Ottawa et Sorbonne Nouvelle, Paris 2010, p. 104-117.

Analyse du pastiche Robbe-Grillet “Esquisse d’un nouveau chat”, par Umberto Eco.

Deux Annexes : 1) Republication de Les poissons du rendez-vous, pastiche Robbe-Grillet par Emilien carassus, idem, p. 117-123 ; 2) Bibliographie complÚte des pastiches Robbe-Grillet, idem, p. 123.

48) “Gide, au miroir des pastiches”, in ActualitĂ©s d’AndrĂ© Gide, Actes du colloque international (Palais Neptune de Toulon et Villa Noailles Ă  HyĂšres, 10-12 mars 2011 (HonorĂ© Champion, Paris 2012), p. 298-312.

49) “L’imitation, un rapport ambigu Ă  l’autoritĂ© du modĂšle”, in L’autoritĂ© dans le monde des Lettres, Actes du Colloque de l’UniversitĂ© François Rabelais Ă  Tours, Elisabeth Gavoille, Marie-Paule Weerdt-Pilorge et Philippe Chardin dir., Paris, Editions KimĂ©, 2015, p. 221-236.

EXPERTISE :

Fin 2010, pour l’E.N.S. de Lyon, La Pr Catherine Volpilhac-AugĂ© m’a demandĂ© l’expertise scientifique et Ă©ditoriale du tapuscrit d’un rĂ©cent Colloque : Parodies, pastiches, rĂ©Ă©critures – La question des modĂšles dans les littĂ©ratures francophones.


 

COMMUNICATIONS

(NB : ne sont notĂ©es que les interventions n’ayant pas donnĂ© lieu Ă  publication du type « Actes de Colloque »)

1) Participation rĂ©guliĂšre, de 1980 Ă  1985, aux Ateliers « Pour une thĂ©orie matĂ©rialiste du texte », au Centre Culturel International de Cerisy-la-Salle ;

2) « Contraintes calligrammatiques », confĂ©rence (avec N. Bilous) aux JournĂ©es de l’Ecriture de la FacultĂ© des Lettres, Arts & Sciences Humaines de Nice, 4-5 mai 1984 ;

3) « L’Atelier d’Ă©criture », animation au Centre Culturel Français de Constantine (AlgĂ©rie), 1er sem. 1984.

4) « Ateliers d’Ă©criture : expĂ©rience/rĂ©flexion », confĂ©rence (avec N. Bilous) dans le cadre du groupe CrĂ©ation & Communication animĂ© par M. M. Couturier, Ă  la FacultĂ© des Lettres, Arts & Sciences Humaines de Nice, 1Ă© et 19 fĂ©v. 1984 ;

5) « Contraintes/techniques/enjeux pratiques des ateliers en didactique du français », confĂ©rences pĂ©dagogiques au CollĂšge Bon-Voyage de Nice, 14 fĂ©v. et 7 mars 1985 ;

– « Initiation aux mĂ©thodes d’atelier d’Ă©criture », 6 h. d’animation auprĂšs de groupes d’enseignants de français Ă©trangers, dans le cadre du Stage PĂ©dagogique au Centre International d’Etudes Françaises (C.I.E.F.), juillet-aoĂ»t, de 1985 Ă  1994.

6) « Autour de l’Augmentation de G. Perec », participation Ă  une table ronde aprĂšs reprĂ©sentation de la piĂšce Ă  l’Espace Mimont de Cannes, 22 mars 1987

7) « Les nouveaux courants en critique littĂ©raire », cycle de confĂ©rences au niveau du Cours supĂ©rieur pour le Centre International d’Etudes Françaises (C.I.E.F.) de Nice, en juil-aoĂ»t, de 1988 Ă  1994.

8/ « ProblĂ©matique du pastiche », confĂ©rence Ă  l’UniversitĂ© du QuĂ©bec Ă  Rimouski (UQAR), 17 sept. 1990

9) « L’Atelier d’Ecriture : dĂ©finition, pratique », confĂ©rence-atelier au Colloque rĂ©gional sur la Lecture et l’Ecriture, Rectorat de Nice, 7-12 dĂ©c. 1992 ;

10) « Le Calligramme », atelier (en co-animation avec N. Bilous), aux JournĂ©es Nationales des Ateliers d’Ecriture, Aix-en-Provence, 22-23-24 fĂ©vrier 1993.

11) « Former des formateurs en Ă©criture » et « Pastiche et didactique », interventions Ă  l’UniversitĂ© d’EtĂ© « Ecriture & Formation », Sanary-sur-mer, 30 aoĂ»t-3 sept. 1993.

12) « CohĂ©rence et mimĂ©sis verbale : l’exemple du calligramme », communication au colloque international « La CohĂ©rence », Calaceite (Espagne), 20-27 aoĂ»t 1994.

13) « Produire le fictif », communication au DeuxiĂšme Colloque International « Ecrire Ă  l’UniversitĂ© », organisĂ© par Claudette Oriol-Boyer Ă  l’UniversitĂ© Stendhal Grenoble III, 12-13-14 dĂ©c. 1996.

14) « RĂ©crĂ©ations postales », confĂ©rence sur les quatrains d’adresses de MallarmĂ© au CafĂ© litĂ©raire Le Victor-Hugo, 20 octobre 1997.

15) « Parler, rĂȘver. Narrer peut-ĂȘtre – Aspects narratologiques des RĂȘveries », communication Ă  la JournĂ©e-Colloque d’AgrĂ©gation Les RĂȘveries du Promeneur solitaire, Ă  l’UniversitĂ© Stendhal Grenoble III, 28 mars 1998.

16) « Atelier d’Ă©criture : ContinuitĂ©s », confĂ©rence-atelier au CafĂ© litĂ©raire Le Victor-Hugo, 18 mai 1998 Ă  Valence.

17) « L’initiative aux noms : Les Loisirs de la Poste de MallarmĂ© », communication au colloque « MallarmĂ© et l’initiative aux mots », Ă  la BibliothĂšque Publique d’Information, Centre Georges Pompidou – Animation et participation Ă  la Table ronde « MallarmĂ© aujourd’hui », qui rĂ©unissait Henri Meschonnic, Jean Ricardou, Bertrand Marchal et Jacques Donguy,  Paris, 5 dĂ©cembre 1998.

18) « ThĂ©orie et classification des pastiches », communication au Cercle Polivanov, Institut National des Langues Orientales (Centre de PoĂ©tique comparĂ©e), Paris, 12 mars 1999.

19) « La revue Sud et la crĂ©ation poĂ©tique contemporaine », prĂ©sidence et animation d’une rencontre Ă  l’occasion du legs de la collection complĂšte de la revue Ă  la BibliothĂšque de l’UniversitĂ© de Toulon & du Var, Toulon, 29 avril 1999.

20) “Science et LittĂ©rature“, confĂ©rence et table ronde avec Etienne Klein et Jean-Max Tixier, Ă  l’UniversitĂ© de Toulon & du Var, 18 mai 2000.

21) “Gogol, conteur”, ConfĂ©rence Ă  la Maison de la Culture de La Garde, le 6 octobre 2000.

22) “Pour une poĂ©tique du pastiche littĂ©raire”, confĂ©rences prononcĂ©es au DĂ©partement de français de l’UniversitĂ© PĂ©dagogique de Novossibirsk (Russie), les 11 et 12 octobre 2000.

23) “Au fond du reconnu, pour trouver du Nouveau”, confĂ©rence Ă  la “Rencontre autour de Germain Nouveau (1851-1920)”, Maison des Comoni – Le Revest, 15 dĂ©cembre 2001.

24) “Mondialisation et culture”, participation Ă  la table ronde du Forum International sur la LibertĂ© d’Expression Ă  l’UniversitĂ© de Toulon et du Var, FacultĂ© de Droit, Toulon, 14 novembre 2003.

25) “La Textique : son objet, ses concepts,  sa mĂ©thode et ses enjeux”, confĂ©rence prononcĂ©e au SĂ©minaire de recherche de l’University of British Columbia (Canada), 14 janvier 2009.

26) “Henri Michaux, l’étrange au quotidien”, confĂ©rence au CafĂ© Culture de Toulon, 26 janvier 2010.

27) “Le personnage au second degrĂ©â€, intervention au SĂ©minaire de Michel Erman « Le personnage », UniversitĂ© de Bourgone, le 3 mai 2010.

 

Communications liées à la Textique : Depuis 1985, je participe réguliÚrement au Séminaire de Textique dirigé par Jean Ricardou au Centre Culturel International de Cerisy-la-Salle. En ce lieu, je fais (à peu prÚs) une communication par an, en rapport avec le thÚme retenu ; voici quelques titres :

28) “Peut-on concevoir l’idĂ©e d’une hyperreprĂ©sentance interscriptive ?”, communication au 1er SĂ©minaire « La Textique (1) : objet, mĂ©thode, concepts », dirigĂ© par Jean Ricardou, au C.C.I.C. de Cerisy-la-Salle, du 2 au 9 aoĂ»t 1989 ;

29) “Entre figuration et reprĂ©sentation : problĂšmes du mimĂ©tisme scriptural”, communication au sĂ©minaire « La Textique (2) : recyclage, Ă©clairage », dirigĂ© par Jean Ricardou, au C.C.I.C. de Cerisy-la-Salle, du 12 au19 juillet 1990 ;

30)“MatĂ©riaux pour une “mimotextique””, communication au SĂ©minaire « La Textique (3) : principes, problĂšmes » dirigĂ© par Jean Ricardou, au C.C.I.C. de Cerisy-la-Salle, du 10 au 20 aoĂ»t 1991 ;

31)“Vers une “textique de l’interscrit””, communication au SĂ©minaire « La Textique (4) : extensions, exhaustions » dirigĂ© par Jean Ricardou, au C.C.I.C. de Cerisy-la-Salle, du 4 au 11 aoĂ»t 1992 ;

32)“TexticitĂ© et littĂ©raritĂ© – Ă  propos d’un conte de Villiers (A s’y mĂ©prendre)”, communication au SĂ©minaire « Textique : circonscription, palinodie » dirigĂ© par Jean Ricardou au C.C.I.C. de Cerisy-la-Salle, du 1er au 8 aoĂ»t 1994 ;

33) La contrainte mimĂ©tique”, communication au 12Ăšme SĂ©minaire de Textique (“Logique de la contrainte”), dirigĂ© par Jean Ricardou au C.C.I.C. de Cerisy-la-Salle, du 1er au 10 aoĂ»t 2000 ;

34)“RĂ©critures Ă  Loisirs ”, communication au 13Ăšme SĂ©minaire de Textique (“RĂ©crire suivant la textique”), dirigĂ© par Jean Ricardou au Centre Culturel International de Cerisy-la-Salle, du 2 au 12 aoĂ»t 2001.

35)“ProblĂšmes de la rĂ©plication interscriptuelle”, communication au 14Ăšme SĂ©minaire de Textique, (“L’interscrit : premiers problĂšmes”), dirigĂ© par Jean Ricardou au C.C.I.C. de Cerisy-la-Salle Cerisy-la-Salle,  du 1er au 11 aoĂ»t 2002.

36)“ProblĂšmes du paramĂštre narratif”, communication au 18Ăšme SĂ©minaire de Textique, (“Vers une paramĂ©trisation gĂ©nĂ©rale de l’écrit I”), dirigĂ© par Jean Ricardou au Centre Culturel International de Cerisy-la-Salle, du 2 au 12 aoĂ»t 2006.

37)“Coups de billard : un jeu de paramĂštres”, communication au 19 Ăšme SĂ©minaire de Textique, (“Vers une paramĂ©trisation gĂ©nĂ©rale de l’écrit II”), dirigĂ© par Jean Ricardou au Centre Culturel International de Cerisy-la-Salle, aoĂ»t 2007.

38)“Transparence/transparition”, communication au 22Ăšme SĂ©minaire de Textique, (“Unifier la diversitĂ©â€), dirigĂ© par Jean Ricardou au Centre Culturel International de Cerisy-la-Salle, aoĂ»t 2010.

Toujours au C.C.I.C. de Cerisy-la-Salle, j’assure rĂ©guliĂšrement, en marge du sĂ©minaire de Jean Ricardou, une maniĂšre de recyclage en Textique, intitulĂ©Â â€œLa Textique : Concepts majeurs”.

Et dans le cadre d’une diffusion internationale de la discipline :

39)“Du dernier structuralisme : la Textique”, prononcĂ©e au DĂ©partement de français de l’UniversitĂ© PĂ©dagogique de Novossibirsk (Russie), le 11 octobre 2000.

ATELIERS D’ECRITURE :

“Plumes d’Autrui pour StĂ©phane MallarmĂ©â€, Atelier de Lecture/Ecriture de pastiches, JournĂ©e d’Etude sur le MimĂ©tisme Verbal, UFR de Lettres de l’U. du Sud Toulon-Var, 2 dĂ©cembre 2010.

 

PROJETS :

 

Ouvrages en préparation :

Miroirs de MallarmĂ©. Anthologie commentĂ©e des imitations, apocryphes et pastiches de l’Ɠuvre, qui m’est commandĂ©e par les Ă©ditions NoĂ©sis ; publication prĂ©vue en 2012.

Poétique du pastiche, un ouvrage théorique, synthÚse de mes recherches, et qui aborde tour à tour :

– l’historique de la question du mimĂ©tisme en gĂ©nĂ©ral et du genre en particulier,

– la place (une Ă©trange absence, plutĂŽt, Ă  interroger) et l’image du mimĂ©tisme verbal dans la critique littĂ©raire ou spĂ©cialisĂ©e,

– les formes et techniques (grammaire, style) de l’imitation littĂ©raire,

– les diverses conceptions du recueil de pastiches,

– le destin et les apories du genre.

Activités en préparation :

 

– “Gide, au miroir de ses pastiches”, communication au Colloque “ActualitĂ© d’AndrĂ© Gide” dirigĂ© par Martine Sagaert, lors des JournĂ©es Neptune de l’UniversitĂ© du Sud Toulon-Var, les 10-12 mars 2011 ;

– Co-Direction avec Claudette Oriol-Boyer du Colloque “Ateliers d’Ecriture LittĂ©raire 2” ; communication : “Le Bestiaire ennĂ©alogue : modalitĂ©s, contraintes, enjeux et problĂšmes d’un atelier d’écriture selon la textique”

– “Coups de billards : une analyse textique”, contribution au 23e SĂ©minaire de Textique, (“Unifier le divers 2”), dirigĂ© par Jean Ricardou au Centre Culturel International de Cerisy-la-Salle, aoĂ»t 2011.

– “Plumes d’Autrui pour Marcel Proust”, Atelier de Lecture/Ecriture de pastiches, JournĂ©e d’Etude sur le MimĂ©tisme Verbal, UFR de Lettres de l’U. du Sud Toulon-Var, en 2012.

Activités scientifiques

Organisation de colloques :

Colloque international « MallarmĂ©, et aprĂšs ? » (Tournon-Valence, 24-27 octobre 1998) – UniversitĂ© Stendhal-Grenoble III.

Colloque international « L’écriture mimĂ©tique », UniversitĂ© du Sud Toulon-Var, 13 et 14 novembre 2008, codirigĂ© avec Pascale HELLEGOUARC’H (UniversitĂ© Paris 13)

Propos : Aussi ancien que l’art qu’il vise, le mimĂ©tisme accompagne le geste crĂ©atif comme son ombre, au point qu’il va presque de soi, comparant les Ɠuvres-modĂšles et leurs avatars imitatifs, d’opposer la « crĂ©ation », forcĂ©ment premiĂšre et, par lĂ , originale, Ă  sa (ou ses) « imitation(s) », forcĂ©ment secondes et, par lĂ , plus ou moins tenues pour secondaires, sans trop s’aviser que l’on mĂ©lange ainsi, et jusqu’à l’amalgame, faits de structure et questions de valeur. En suggĂ©rant qu’il est permis de concevoir quelque chose comme une Ă©criture mimĂ©tique, le prĂ©sent colloque entend dĂ©passer un clivage convenu pour interroger les ressorts, les formes et les enjeux de l’imitation, prise au sĂ©rieux dans le champ oĂč elle fut, et demeure, aussi largement pratiquĂ©e que superbement mĂ©connue : la littĂ©rature, et examinĂ©e dans ses Ɠuvres les moins implicitement imitatives : les pastiches.

L’on y aborde la question du pastiche littĂ©raire sous plusieurs angles :

– celui de la pratique, et c’est peut-ĂȘtre l’originalitĂ© de la rencontre : auteurs de performances ponctuelles ou de recueils, acteurs de revues spĂ©cialisĂ©es seront interrogĂ©s sur leurs goĂ»ts et faire mimĂ©tiques, et plus gĂ©nĂ©ralement sur leur rapport aux modĂšles ou aux cibles qu’ils se donnent. Dans ce cadre seront Ă©galement envisagĂ©es, symĂ©triquement, la question de l’écrivain qui se fait pasticheur, et celle du pasticheur devenant — si tant est qu’il ne le soit dĂ©jĂ  — un Ă©crivain.

– celui de la thĂ©orie et de l’histoire littĂ©raire : des spĂ©cialistes du genre se pencheront sur son devenir diachronique et ses aspects sociologiques, et sur les problĂšmes de son Ă©dition ; des linguistes et des poĂ©ticiens de la « littĂ©rature au second degré », intĂ©ressĂ©s par la question du (ou plutĂŽt des) style(s) littĂ©raire(s), tĂącheront d’établir quelques critĂšres d’une Ă©criture d’imitation pour mieux la distinguer d’éthos et de pratiques limitrophes ou opposĂ©s ; les didacticiens, eux, complĂšteront ce volet thĂ©orique en montrant ce qu’un mimĂ©tisme dĂ©libĂ©rĂ© peut apporter Ă  l’enseignement-apprentissage de la littĂ©rature.

– celui de l’analyse, enfin : plusieurs pastiches de mĂȘmes auteurs-modĂšles se verront Ă©tudiĂ©s au plus prĂšs du pastiche des styles, pour dĂ©gager de leur comparaison, autant que faire se peut, des styles de pastiche.

Un micro-atelier d’écriture mimĂ©tique permettra, peut-ĂȘtre, d’éprouver la pertinence des paroles en leur ajoutant, indispensable, le geste.

Communications :

1) Paul ARON (U. Libre de Bruxelles): « RĂ©flexions sur l’histoire d’un genre »

2) StĂ©phanie BALDISSAR (U. du Sud Toulon-Var) : ”L’univers mauriacien au travers du pastiche”

3) Nicole BIAGIOLI et Alexandra MASINI (C.P.E.L. (E.A.1758) U.F.R. L.A.S.H. – U. Nice-Sophia) : “Apprentissage mimĂ©tique et didactique de la littĂ©rature”

4) Daniel BILOUS (U. du Sud Toulon-Var) : “La mimĂ©criture : rĂšgles d’un art”

5) Jean-Pierre BOBILLOT (U. Stendhal- Grenoble 3) : “Rimbaud : les insipides, ou comment je n’ai jamais appris Ă  rĂ©crire”

6) Julie CAMUSSO (U. du Sud Toulon-Var): “Les pastiches-Baudelaire, un florilĂšge vĂ©nĂ©neux”

7) Amandine CYPRES (U. du Sud Toulon-Var) : “Anamorphoses pastichielles du temps proustien”

8/ Michel ERMAN (U. de Bourgogne): “Pastiche et critique de la littĂ©rature française du XXIe siĂšcle”

9) Xavier GARNERIN (Revue Vert Pastiche, Paris): “Le pastiche, entre intuition et analyse”

10) Xavier GELARD (Revue Vert Pastiche, Paris): “Pourquoi le pastiche est-il encore et toujours vert ?”

11) FrĂ©dĂ©ric GOBERT (Privas) : “Le pastiche dans un parcours d’écriture personnel”

12) Pascale HELLEGOUARC’H (U. Paris 13) : “Le pastiche au XXe siĂšcle : Ă©dition et paratextes”

13) Jean-François JEANDILLOU (U. Paris 10): “Nodier et la langue imitative”

14) AndrĂ©-Alain MORELLO (U. du Sud Toulon-Var).): “Giono pasticheur de Stendhal?”

15) François PECHIN (U. du Sud Toulon-Var) : “Hugo : le pasticheur pastichĂ©â€

Copyright © 2010-2012 Laboratoire Babel. Tous droits réservés.
Réalisé avec WordPress.