Vous êtes ici : Accueil > Actualités > Olivier Gouirand

Olivier Gouirand

Olivier GOUIRAND

Maître de Conférences (11ème section)

 

Parcours

Doctorat d’anglais, spécialités linguistique anglaise et traduction, mention très honorable à l’unanimité,  Université Toulouse II, 2005 : Méthodologie de l’évaluation de la traduction assistée par ordinateur. Application au traducteur indépendant français-anglais et vice-versa.
CAPES d’anglais, classé 8ème national, session 2005.
Diplôme d’Études Approfondies d’Anglais de Spécialité, Université Bordeaux II, 1997.
Maîtrise de Langues Étrangères Appliquées Anglais/Allemand (mention Affaires et Commerce), Université Montpellier III, 1990.
Licence et DEUG de LEA Anglais/Allemand, Université Montpellier III, 1986-1989.

Domaine(s) de recherche

A partir du DEA, mes recherches ont porté sur la traduction assistée par ordinateur, qui interpelle aussi bien le professionnel de l’industrie des langues que l’enseignant-chercheur et l’étudiant. En effet, la tâche délicate d’amélioration de l’efficacité de cet outil en termes de qualité linguistique et d’ergonomie m’a améné à théoriser ma pratique de traducteur professionnel qui s’est étendue sur une quinzaine d’années, ce qui suppose une réflexion sur la langue et le discours: c’est justement parce qu’elle est imparfaite et insatisfaisante que cette technologie permet d’envisager les mécanismes langagiers qui la sous-tendent.

Au cours de ma thèse, la sémantique cognitive/conceptuelle d’inspiration continuiste m’est apparue comme une direction de recherche privilégiée intéressante pour dépasser le niveau d’analyse strictement morpho-syntaxique qui fondait jusqu’ici la plupart des systèmes de traduction: même si ce niveau constitue une première étape, dans une certaine mesure isomorphe de niveaux plus profonds (ce que j’ai montré statistiquement), il ne peut à lui seul permettre de restituer en langue cible le sens de l’original et encore moins l’intention de l’énonciateur, ne serait-ce qu’en raison de l’absence de lien avec les propriétés physico-culturelles auxquelles renvoient les unités linguistiques.De même, le processus de médiation complexe à l’œuvre en traduction et plus généralement dans toute activité de communication m’est apparu comme étant fondamental.

Depuis ma thèse, je propose d’explorer la piste des ontologies humaines (hélas trop souvent réduites à la seule perception) à la source même des productions langagières, ceci afin de dégager par analyse de corpus le lien précis entre syntaxe et sens. A ce titre, je m’intéresse à la caractérisation du discours politique et de l’environnement et du rapport entretenu avec la langue commune.

Publications

Publications dans des revues internationales à comité de lecture:
•    Gouirand, Olivier & Ledouble, Hélène. 2013. « Environmental Issues in News And Scientific Discourse Diachronic Approach to The Notion of Hybridity », in Cassel-Piccot, M. et Bory, S. (éds.), Green Growth: From Theory to Action, from Practice to Power, Cambridge Scholars Publishing, pp. 49-62.
•    Ledouble, Hélène et Gouirand, Olivier. 2013. “Environmental Issues in Political Speech: Discourse Analysis of Three British Prime Ministers”, in Leydier, G. et Martin, A. (éds.), Environmental Issues in Political Discourse in Britain and Ireland, Cambridge Scholars Publishing, pp. 83-104.
•    Gouirand. Olivier. 2007. A Probabilistic Approach to Linguistic Analysis in Machine Translation Output Evaluation. Proceedings of MT Summit XI, Copenhague (companion volume: Using Corpora in Natural Language Generation), pp. 46-54.
•    Gouirand, Olivier. 2002. Quelques réflexions sur la traduction automatique comme médiation. Terminologie et Traduction (Commission Européenne), pp. 72-83.
•    Gouirand, Olivier. 2000. Formation métaphorique dans le discours cinématographique : besoin ou poésie ? ASp 27-30, pp. 555-561.

Communications à colloques internationaux à comité scientifique (depuis 2008):
•    Devriendt, Emilie ; Ledouble, Hélène ; Gouirand, Olivier. 2013. « Des menaces et des peurs. Mots affectifs déclencheurs d’émotion dans les articles sur l’environnement. Nouvelles perspectives en sémantique lexicale et en organisation du discours », EMOLEX, Université d’Osnabrück, 06/02/2013
•    Ledouble, Hélène et Gouirand, Olivier. 2011. « Le traitement des problématiques environnementales par les médias. Etude diachronique du passage du vocabulaire scientifique vers le discours non spécialisé : le cas de « hybrid » dans le domaine anglophone ». Croissance verte : de la théorie à la pratique ; du savoir au pouvoir. Université Jean Moulin – Lyon III, 15-17/09/2011.
•    Gouirand. Olivier. 2008. Distance & Vicinity in Machine Translated and Cross-domain Corpora: Effects of Discourse and Technology on Grammatical Fingerprint. GERAS XXIX, Orléans.
•    Gouirand. Olivier. 2008. Primitives for Linguistic Mediation. Mediating Multilingualism, Meanings and Modalities. Université de Jyväskylä (Finlande), 2-5/06/2008.

Communications à colloques à comité scientifique (depuis 2008):
•    Ledouble, Hélène & Gouirand, Olivier. 2010. Caractérisation sémantique du discours lié à l’environnement. Unité et hétérogénéité des représentations. XXXIème Colloque du GERAS, Nice, 18-20/03/2010.
•    Gouirand. Olivier. 2009. Tentatives de subjectivisation dans le discours rugbystique. Congrès de la Société des Anglicistes de l’Enseignement Supérieur, Bordeaux 8-10/05/2009.
•    Gouirand. Olivier. 2009. Du spécial au spécialisé : un cas de discours sportif à évolution rapide. XXXème Colloque du GERAS, Rennes, 12-14/03/2009.
•    Gouirand. Olivier. 2008. Question(s) de convergence. Congrès RANACLES 2008, Nice, 20-22/11/2008.

Activités scientifiques et responsabilités

•   Elu au Conseil d’Admnistration de l’USTV
•   Elu au Conseil d’UFR
•   Elu au conseil du laboratoire Babel
•   Co-concepteur et webmestre adjoint du site du Laboratoire Babel en 2006-2007
•   Créateur et responsable du Master Langue Appliquée

Copyright © 2010-2012 Laboratoire Babel. Tous droits réservés.
Réalisé avec WordPress.