Vous êtes ici : Accueil > Conférences > Conférences 2015 (janvier-février)

Conférences 2015 (janvier-février)

La conférence de  LUCA GRECO, qui était prévue le 13 janvier 2015 est annulée.

Voici les dates des deux prochaines conférences organisées par le laboratoire Babel.

 Mémoire familiale et mémoire nationale :
la famille Lugones et l’Argentine au XXe siècle

 Conférence de Tabita Peralta Lugones

 20 janvier 2015, 17 heures, Salle Y013A, Université de Toulon, Campus de La Garde

Tabita Peralta est écrivaine, traductrice et journaliste. Née à Buenos Aires, elle vit actuellement en Espagne.

Le destin de sa célèbre famille se superpose à celui de tout un pays. En effet, Tabita Peralta est l’arrière petite fille de Leopoldo Lugones, grande figure des lettres argentines, écrivain national par excellence, penseur de l’identité argentine dans les années 1910 à 1930.

Elle est également la petite fille de Polo Lugones, illustre tortionnaire aux ordres de la dictature du général Uriburu (1930-1932), introducteur de la gégène comme méthode d’interrogatoire. Elle est enfin la fille de Pirí Lugones, militante engagée à gauche que les successeurs idéologiques de son père firent disparaître pendant les années de plomb de la dernière dictature (1976-1983).

À travers la famille Lugones, c’est tout un destin national qui s’exprime, exorcisé par Tabita Peralta, qui rapporte cette sombre mémoire dans deux livres, Retrato de familia (Emecé, 2009) et Cuervos de la memoria. Los Lugones, luz y tinieblas (Ed. La Flor, 2014).

 

Et

Littérature et médecine,

 Conférence du Dr Danou

 5 février 2015, 17 h, Amphi Y002, Université de Toulon Campus de La Garde

Depuis les années 1990 on assiste au retour de la valeur des récits centrés sur les expériences singulières dont l’épreuve des maladies, particulièrement le sida et les cancers. Les démences de type Alzheimer interrogent également les problèmatiques liées au Temps, la mémoire et l’ H(h)istoire, à travers diverses expériences traumatiques (Ernaux; Pachet; Sebald). En effet, au-delà de l’approche biomédicale, les écrits non techniques sur les pathologies interrogent toujours les difficultés et les crises singulières et sociales (morales, politiques, psychologiques…) d’une époque.

Il s’agira d’une part de préciser la notion “d’écriture de la maladie” ou “pathographie” depuis le milieu du XIXe siècle, d’en étudier les enjeux et les limites; d’autre part de voir ce qu’il en est aujourd’hui du satut du langage médical (terminologie spéciale) et de ses médiatisations par les littératures. Enfin dans une dernière partie nous verrons à l’aide d’exemples si l’introduction de la “médecine narrative” et de la lecture littéraire dans les Facultés de médecine, déterminée par “les nouveaux partages du sensible”, peut ou non enseigner une science du soin et une éthique de la parole.

Gérard Danou est docteur en médecine et docteur ès-lettres. Il est l’auteur d’une dizaine d’ouvrages sur « Littérature et médecine ».

 

Télécharger le document : ici.

Copyright © 2010-2012 Laboratoire Babel. Tous droits réservés.
Réalisé avec WordPress.