Laboratoire BABEL

EA 2649
Langages, littératures, civilisations et sociétés

Actu

Colloque sur « La théorie du complot dans les romans d’Umberto Eco ou le miroir du nihilisme contemporain »

Colloque sur « LA THEORIE DU COMPLOT DANS LES ROMANS D’UMBERTO ECO OU LE MIROIR DU NIHILISME CONTEMPORAIN » les 11 et 12 mai 2017 au campus de La Garde. Amphi Y002.

Site web  : http://theorie-complot.univ-tln.fr

Le colloque questionne les romans d’U. Eco pour étudier le phénomène du conspirationnisme en rapport avec la crise identitaire des démocraties actuelles. En faisant planer l’ombre du complot sur l’histoire, les théories du complot décrédibilisent les récits sur lesquels repose la mémoire commune élaborée par les sociétés démocratiques actuelles.
Défigurée par les réécritures conspirationnistes, l’histoire cesse d’être un miroir capable de refléter l’identité de l’homme contemporain, pour devenir le lieu où se déploient différentes formes de manipulation.
Prisonnière d’un storytelling qui lui renvoie incessamment l’image de son asservissement et de son aliénation, la société occidentale peut-elle encore croire à un avenir démocratique ?

11ème « Journées scientifiques »

Quatorze manifestations permettront de couvrir le spectre de la quasi-totalité des champs disciplinaires proposés à l’Université, regroupées autour de son nouvel axe identitaire Sociétés Méditerranéennes et Sciences de la Mer, et de ses trois pôles thématiques : Échanges et Sociétés Méditerranéennes (ESMED), Mer, Environnement et Développement Durable (MEDD) et Information, Numérique, Prévention (INP). Elles réuniront près de 200 intervenants, dont 50 internationaux.

Les Journées Scientifiques de l’Université de Toulon poursuivent depuis leur origine en 2006, deux objectifs : rendre visible et lisible la recherche transdisciplinaire de l’Université de Toulon, et favoriser les échanges entre chercheurs, étudiants et acteurs socio-économiques. Elles favorisent la reconnaissance de la qualité de notre enseignement académique, de l’insertion socioprofessionnelle de nos usagers et le développement des coopérations entre industriels et chercheurs de notre région et internationaux.

Elles sont réalisées avec le concours de la communauté d’agglomération Toulon-Provence-Méditerranée, du département du Var et de la région Provence-Alpes-Côte d’Azur.

Bonnes journées scientifiques à toutes et à tous !

 

Retrouvez toutes les informations ici : http://js2017.univ-tln.fr/ ou téléchargez le programme ici

Conférences d’Hermès Salceda les jeudis 9 et 16 mars 2017

Hermes Salceda est un enseignant-chercheur à l’université de Vigo en Espagne. Ce dernier donnera deux conférences :

La prémière le jeudi 9 mars 2017, UTLN, campus de La Garde, en Y007, à 14h sur « La genèse de La Disparition de Perec ».

Il s’agira de reconstruire à travers les manuscrits l’élaboration du projet qui a conduit Georges Perec à l’élaboration de La Disparition. On verra comment La Disparition doit son caractère exemplaire comme roman lipogrammatique oulipien au fait que Perec y mène jusqu’à ses dernières conséquences la potentialité du lipogramme, comme générateur de fiction, certes, mais aussi comme organisateur textuel autant au niveau macro-structural qu’au niveau micro-structural, à partir de l’exploration de l’alphabet.

La seconde le jeudi 16 mars 2017, UTLN, campus de La Garde, en Y007, à 14h sur « La non-esthétique de Raymond Roussel et Marcel Duchamp »

Les œuvres de Roussel et de Duchamp maintiennent par delà l’imaginaire mécanique qu’elles partagent, une surprenante parenté dans les fondements même qui leur servent de moteur, en l’occurrence, l’ambition commune de produire quelque chose de totalement nouveau, censé chez l’un et l’autre se distinguer de tout l’art et de toute la littérature qui les ont précédés ou qui leur sont contemporains. Cette aspiration à une espèce de singularité absolue les amènera l’un et l’autre à une conception de la création qui tend à en faire ressortir les aspects techniques et à la dissocier de toute idée de beauté et de toute émotion esthétique.

Pour toutes questions, veuillez contacter : martine.sagaert@univ-tln.fr

Séminaire « Ecritures des espaces euro-méditerranéens

Visages de l’interculturel. 2016-2017

Le 11 octobre 2016, conférence de Simone Visciola, « Pour une lecture transnationale du Risorgimento italien : un objet euro-méditerranéen ».

 

Le 12 octobre 2016, conférence de Michel Ralle (Université Paris IV), « Confluences : la relation entre l’Espagne et la Méditerranée à l’aune de la référence française ».

 

Le 25 janvier 2017, conférence d’Anne Jollet (Université de Poitiers), « Être internationaliste dans une société coloniale : le cas des Grecs d’Égypte (1914-1960) »

 

Le 21 mars 2017, conférence de Souleïman Bencheikh (directeur de publication de Dîn wa Dunia, magazine des cultures et des religions), « L’élite marocaine qui s’expatrie : qui sont ces jeunes cerveaux de l’étranger ? »

Séminaire « Analyser les controverses »

Ce séminaire aura lieu le 8 février 2017, en W’115 de 10h à 12H. Il sera animé par Marianne DOURY, chargée de recherches au CNRS (laboratoire Communication et politique) sur le thème « Analyser les controverses ».

L’analyse des controverses est prise en charge par diverses disciplines — sociologie, histoire, sciences de l’information et de la communication, philosophie… — le cadre disciplinaire originel déterminant en partie les questionnements adressés aux données. On s’interrogera ici sur les outils que peuvent mobiliser les sciences du langage lorsqu’elles cherchent à rendre compte de controverses — et en particulier, de controverses saisies dans leur dimension argumentative. L’approche lexicométrique, vers laquelle on se tourne spontanément lorsqu’il s’agit de traiter de données textuelles importantes, a des limites pour traiter de l’argumentation au-delà d’une simple analyse de contenu. On exposera une méthode d’analyse permettant d’identifier les principaux noeuds de la controverse et les dynamiques argumentatives qui s’y rattachent. On évoquera ensuite l’attention qu’il convient de porter aux dispositifs dans lesquels se déploie la controverse, et aux incidences de ces dispositifs sur les modalités de la controverse. On s’arrêtera enfin sur certains types d’arguments qui s’avèrent particulièrement structurants dans certaines controverses (argument pragmatique, argument par le précédent, argument de direction).