Laboratoire BABEL

EA 2649
Langages, littératures, civilisations et sociétés

Ecrire le SIDA au féminin

Coordination : Nicolas BALUTET, laboratoire BABEL

D’avril à juillet 2018, l’équipe a bénéficié de l’expertise de Florence Lhote, chercheuse post-doctorante travaillant sur le thème de l’écriture du sida au féminin. S’inscrivant dans le prolongement de l’étude pionnière d’Hélène Jaccomard, Lire le sida : témoignages au féminin (2004), ce projet postdoctoral avait pour but la constitution d’un corpus actualisé et étendu d’œuvres écrites par des femmes et la mise en lumière de méthodes d’analyse novatrices permettant d’apporter des éléments de réponses aux questions suivantes, parmi d’autres : Ces textes littéraires constituent-ils une contribution à la médecine ? Se cantonnent-ils à la sphère intime ou présentent-ils une préoccupation davantage sociopolitique ? Permettent-ils d’entrevoir une poétique du sida ?

Ce travail, qui a abouti à la rédaction d’un long article prochainement publié dans Babel. Littératures plurielles et intitulé « Genre et genres : le VIH par ses récits », sera prolongé en juin 2019 par une journée d’étude consacrée à « Arts, littératures et VIH/sida : des récits au féminin ».