Laboratoire BABEL

EA 2649
Langages, littératures, civilisations et sociétés

Archive mensuelle janvier 2018

Conférence de Laura Alcoba sur « Roman et mémoire : de l’oppression à l’exil » le Mardi 27 Février 2018

Conférence de Laura Alcoba le Mardi 27 Février 2018 en salle Y013a à 17h.

Dans le cadre des Conférences grand public 2017-2018 organisées à l’UFR Lettres de l’Université de Toulon, le Laboratoire Babel a le plaisir de recevoir la romancière franco-argentine Laura Alcoba.

On doit à cette écrivaine un subtil travail de mémoire qui a débouché, entre autres, sur une trilogie publiée entre 2007 et 2017 où elle recueille ses expériences d’enfant confrontée à la répression politique et à l’exil, en Argentine et en France (Manèges, Le Bleu des abeilles, La Danse de l’araignée). Elle a prolongé cette exploration en plongeant, au-delà de ses souvenirs personnels, dans la mémoire collective de son pays d’origine, que ce soit en reconstituant un épisode significatif de la vie de ses parents – engagés comme nombre de compagnons dans un idéal révolutionnaire exclusif (Les Passagers de l’Anna C., 2011) – ou en invoquant les figures d’Eva et de Juan Domingo Perón, croisées avec humour à celle d’Ava Gardner (Jardin blanc, 2009).

Guidée par la recherche des racines et l’examen mémoriel, l’œuvre de Laura Alcoba est particulièrement représentative d’une génération frappée, dès l’enfance, par une réalité historique brutale qui ne cesse de hanter l’Argentine, quarante ans après les faits. Grâce à sa retenue et à son humour, elle parvient à désarmer les effets pathologiques de cette hantise et offre une prose apaisée et lumineuse. Elle mérite à ce titre toute la considération des lecteurs.

Cliquez ici pour obtenir le programme.

Conférence de Fanny Blin sur « Corps prohibés, femmes intouchables: Phèdre et Antigone dans le théâtre espagnol contemporain » le Jeudi 8 Février 2018

Conférence de Fanny Blin, ATER-Docteure en espagnol, le Jeudi 8 février à 13h en sallee W1.115.

Contact: nicolas.balutet@univ-tln.fr

ENTRÉE LIBRE

Sujet : « Corps prohibés, femmes intouchables: Phèdre et Antigone dans le théâtre espagnol contemporain »

Équipe« Corps, Genre, Santé » dirigée par André-Alain Morello et Nicolas Balutet.18

Cliquez ici pour obtenir le programme

Conférence de Martha Segarra sur « Les femmes, dedans et dehors de l’institution littéraire »

Conférence de Marta SEGARRA, directrice de recherche CNRS et membre du Laboratoire d’Étude de Genre et de Sexualité. Directrice adjointe du LEGS.

Malgré leur activité incontestable dans l’institution et la pratique littéraires, les femmes ont  moins de place que les hommes dans la mémoire littéraire ; les manuels d’histoire de la littérature française publiés en France comme les programmes scolaires et les programmes des concours en témoignent. Si, à d’autres époques, la place plus restreinte accordée aux femmes dans la vie littéraire semble s’expliquer par les inégalités sociales et symboliques dues au genre, le fait que les auteures occupent, encore au XXe siècle, une position secondaire dans la « République des lettres » française laisse penser qu’il y a d’autres facteurs qui les écartent de la « place publique » de la culture (des maisons d’édition les plus prestigieuses comme des revues littéraires, qui ont eu un rôle si puissant dans la vie littéraire du XXe siècle) ainsi que du « Panthéon » littéraire (dont  les mécanismes de consécration, tels que l’obtention de certains prix littéraires, d’un siège à l’Académie ou de la publication dans certaines collections ont tendu à exclure les écrivaines, du moins jusqu’à la fin du deuxième millénaire).

Cliquez ici pour télécharger le programme.

Colloque international. Les 14 et 15 Juin 2018 « La contagion populiste en Europe et aux Etats-Unis » présenté par Karine Tournier-Sol, Marie Gayte, et Gilles Leydier

Le populisme est traditionnellement considéré comme un concept vague et mouvant, dont la dimension hétérogène semble compliquer toute tentative de caractérisation. Le principal dénominateur commun des partis populistes est d’opposer le peuple aux élites, perçus comme deux groupes homogènes et antagonistes (Mudde, 2004). Le discours populiste propose une vision dualiste du monde, et se caractérise par un appel au peuple, « inévitablement un peuple mythique, idéal ou imaginaire » (Reynié, 2013) que Taggart désigne aussi sous le terme de ‘‘heartland’’.

Si les premières manifestations du populisme remontent au XIXe siècle et se situent aussi bien en Russie qu’en France et aux Etats-Unis, ce colloque se concentre sur le phénomène populiste contemporain qui a émergé en Europe à partir du début des années 1990.

L’actualité récente semble indiquer que la tentation populiste au sein de l’électorat s’est sensiblement amplifiée, une tendance illustrée en France par la présence du Front National au second tour de l’élection présidentielle, et le score historique remporté par le parti. Marine Le Pen avait présenté cette élection comme le troisième acte du « réveil des peuples », après la victoire surprise du Brexit lors du référendum du 23 juin 2016 et l’élection non moins inattendue de Donald Trump à la présidence des Etats-Unis le 8 novembre 2016. Partout en Europe, les partis populistes ont gagné du terrain : Italie, Pays-Bas, Autriche, Hongrie, Royaume-Uni, Danemark … Si la victoire d’Emmanuel Macron, intervenue après les revers des populistes en Autriche et aux Pays-Bas, a semblé marquer un coup d’arrêt à ce qui ressemble fort à une nouvelle vague populiste, la prudence reste de mise.

S’agit-il d’une coïncidence ou d’un phénomène global ? L’objectif de ce colloque est de se pencher sur cette nouvelle vague populiste en essayant d’identifier les points communs, mais aussi les différences, entre ses différentes manifestations. Quoi de commun entre populisme de gauche et populisme de droite?

La contagion populiste qui fait l’objet de ce colloque s’applique également aux partis politiques traditionnels, dont certains peuvent parfois être tentés par l’adoption d’un discours populiste : par quels mécanismes et avec quels résultats ? Plus globalement, de quelle manière ces partis s’efforcent-ils de contrer la menace populiste ?

Les aspects suivants pourront être analysés (liste non exhaustive):

 

  • Etudes de cas : partis populistes de droite / de gauche / événements assimilés à des poussées du populisme (Brexit, élection de Trump etc)
  • Les thématiques traditionnelles des partis populistes (immigration, euroscepticisme, rejet des élites … )
  • Comparaisons entre les partis populistes
  • Populisme et leadership
  • Analyse du discours populiste
  • Impact de ces partis sur le débat politique et sur le discours mainstream
  • L’adoption par certains leaders de partis politiques traditionnels d’un style populiste
  • Comment les partis traditionnels tentent-ils de contrer la menace populiste ?
  • Premiers coups d’arrêt à la vague populiste : signification et perspectives