Laboratoire BABEL

EA 2649
Langages, littératures, civilisations et sociétés

SAGAERT Martine

Professeure émérite

Portrait

http://www.tv83.info/2015/12/12/portrait-de-femme-martine-sagaert/

Parcours

Docteure d’Etat de l’Université de Paris-IV Sorbonne. Successivement chargée de recherches en détachement au CNRS, à l’ITEM (Institut des Textes et Manuscrits Modernes), maîtresse de conférences, puis Professeure de Littérature française du XXesiècle (9esection).

Enseignement à l’Université de Nice-Sophia-Antipolis,  à l’Université de Bordeaux 3 et à la Faculté des Lettres de l’Université de Toulon.

Directrice du laboratoire Babel (2012-2017).

Mél

martine.sagaert@univ-tln.fr

sagaert83@yahoo.fr

Domaine(s) de recherche

• Corpus : André Gide, François Mauriac, Paul Léautaud, Charles-Louis Philippe, Christiane Rochefort, Silvia Baron Supervielle.

• Littérature de l’intime (journal, correspondances)

• Critique génétique

• Histoire littéraire des femmes, étude des représentations maternelles

• Littérature et médecine – Médecine narrative – Cancer du sein

Publications

Articles

1. « Marcel Proust  ou l’expérience de la maladie », Le Pharmacien de France,  n° 14, 1982, pp. 929-932.
2. « Marcel Proust et André Gide : l’image biographique de la mère », Revue des Sciences Humaines de Lille, ANDRE GIDE, n° 199, juillet-septembre 1985, pp. 107-130.
3. « Les Petits comptes d’une grande bourgeoise, Mme Gide », Historama, octobre 1988, pp. 76-81.
4. « L’Accent de la mère »  [article sur Charles-Louis Philippe et contenant deux lettres inédites de Mme Philippe], Les Amis de Charles-Louis Philippe, Bulletin  n° 45, 1987, pp. 3-27.
5. « La Mère réinventée »  [sur Le Petit Ami  de Léautaud], Cahiers Paul Léautaud  n° 4,1988, pp. 15-18.
6. Charles-Louis Philippe [n° spécial consacré à l’auteur de Bubu, conçu et réalisé par Martine Sagaert et Robert Bonaccorsi], La Seyne, Cahiers pour la Littérature Populaire, n° 10, automne 1988.
7. «  Marcel Proust au temps de Jean Santeuil  ou l’impossible sevrage », Colloque d’Illiers Combray, septembre 1989, Bulletin Marcel Proust, 1990, n° 40.
8. « Parturitions » ,Isabelle réussite ignorée, Bulletin des Amis d’André Gide,  n° 88-89, avril-juillet 1990, pp. 343-348.
9. « Portrait de la mère avec chapeau, robe et châle »,  Pierre Loti, La France, Prades, Printemps 1992.
10. « Maternel et temporalité dans A la Recherche du Temps Perdu», Travaux de Littérature, ADIREL, n° V, diffusion Klincksieck, 1992, pp. 315-327.
11. « André Gide et Charles-Louis Philippe », Rencontre autour de Charles-Louis Philippe,  Actes du Colloque de Clermont-Ferrand (septembre 1991),  Université  Blaise Pascal de Clermont-Ferrand, 1992, pp. 103-119.
12. « L’Ecrivain, la mère et le malin »  [sur Les Faux-Monnayeurs  d’André Gide], Bulletin des Amis d’André Gide, n° 98, avril 1993, pp. 163 – 188.
13. «  A la Recherche du Temps Perdu  de Marcel Proust: maternel et textuel »,  Paradigma, Bucarest, 15 mai 1993, p. 15.
14. [Présentation du colloque sur André Gide et l’Algérie  et article] « Exotisme, métissage et écriture », André Gide et l’Algérie,  Bulletin des Amis d’André Gide,  n° 102, avril 1994, pp. 171 – 190.
15. « Loti, la mère et la mer »,  Actes du Colloque Loti en son temps,  Association Pierre Loti, 1994,  pp. 143 – 151.
16. [Avant-Propos et article] « André Gide et l’Algérie », Question coloniale et écriture, Les Carnets de l’exotismeet RIASEM, Université de Nice – Sophia  Antipolis, juillet 1994, pp. 7 – 20.
17. « Diptyque à deux voix » [avec Marc Sagaert],  Mohammed Khadda [catalogue de l’exposition présentée à Barcelone, à Montpellier et à l’Institut du Monde Arabe à Paris, 1995 et 1996.
18. André Gide, Journal d’U. R. S. S., présenté par Martine Sagaert, La Nouvelle Revue française, février 1997, n° 529, pp. 12 – 40.
19. « Femme au voile, mère au châle », Le  Forum et le harem, Femmes et hommes, Pratiques et représentations,  Equipe pluridisciplinaire Femmes-Méditerranée, Publications de l’Université de Provence, 1997, pp. 159 – 169.
20. « La Nouvelle édition duJournal  de Gide (1926 – 1950) », Bulletin des Amis d’André Gide, Université de Nantes, n° 117, janvier 1998, pp. 115 – 119.
21. « André Gide, duJournal à Ainsi soit-il  » [étude génétique], André Gide, Lettres modernes, Minard, septembre 1998.
22. « Christiane Rochefort, écrevisse (1917-1998) », Nouvelles questions féministes, février 1999, pp. 9-22.
23. «  La Mort d’André Gide et la presse », Bulletin des amis d’André Gide, centre d’études gidiennes de l’Université de Nantes, n°122/123, avril-juillet 1999, pp. 219-275.
24. « La Libre maternité au début du siècle, histoires d’hier, question d’aujourd’hui »,  Nouvelles questions féministes,  mai 1999, pp. 3-54.
25. « André Gide, écrivain de toujours » [étude de la réception de l’oeuvre], André Gide, Littératures contemporaines, Editions Klincksieck, 1999.
26. « Le Journal  d’André Gide ou l’entrée en je », Texte et théâtralité, Mélanges offerts à Jean Claude, Presses Universitaires de Nancy, 2ème trimestre 2000, pp. 77-82.
27. « André Gide, duJournal à Ainsi soit-il» [ étude génétique ] in  Genèses du « Je », CNRS éditions, 2000.
28. « Pourquoi lire Gide aujourd’hui » inAndré Gide, homme solaire, Réseau Lalan, 2001.
29. « Christiane Rochefort (1917-1998) » in Gide aux miroirs, Le roman du XXe siècle, [Mélanges offerts à Alain Goulet], Presses universitaires de Caen, 2002, pp. 233-240.
30. « Ecrire jusqu’à la fin », André Gide et l’écriture de soi,  textes réunis et présentés par Pierre Masson et Jean Claude, Presses universitaires de Lyon, 2002, pp. 165-177.
31. « Petite histoire littéraire des filles-mères et de leurs enfants, des Nicette et autres Milou », Eugène Le Roy, Fils de la Révolution et narrateur du XIXe siècle, Actes du colloque de Périgueux, du 20 au 21 janvier 2000, textes recueillis et présentés par François Marotin et Francis Lacoste, La Lauze, 2002, p. 129-145.
32. « L’Oeuvre ultime », Bulletin des amis d’André Gide,  Centre d’études gidiennes de l’Université de Nantes, n°134, avril 2002, pp. 193-206.
33. « Le Printemps des Camarades » [Sur Retour de l’U.R.S.S.], Bulletin des Amis d’André Gide,  Centre d’études gidiennes de l’Université de Nantes, n°138, avril 2003, p. 243-248
34. « Professionnels des bibliothèques et chercheurs, un passion commune, les manuscrits littéraires », Lettres d’Aquitaine, 2004, p. 17.
35. « Les Manuscrits littéraires du XXe siècle sortent de l’ombre », Bibliothèques, juillet 2004, pp. 60-61.
36.    « André Gide » in L’Amitié, ce pur fleuve (Textes offerts en hommage à Bernard Cocula ], L’Esprit du temps, 2005, pp. 193-211.
37.     « Lectures gidiennes  » [A propos de l’ouvrage d’Adrien  Le Bihan, Rue André Gide. Enquête littéraire à Paris XVè et en Union Soviétique » ],  Bulletin des Amis d’André Gide,  Centre d’études gidiennes de l’Université de Nantes, avril 2005, n° 146, pp. 288-289.
38.    « L’œuvre ultime d’André Gide », Vieillir dans la littérature, Gérontologie et société, n°114, Fondation Nationale de Gérontologie, septembre 2005, pp. 97-114. https://www.cairn.info/resume.php?ID_ARTICLE=GS_114_0097
39.    «  André Gide et la Russie soviétique ou de l’usage de la retouche » [avec fac-similé de manuscrits ], Genèse, censure, autocensure(dir. Catherine Viollet, Claire Bustarret), CNRS éditions, 2005, pp. 161-179.
40.    « Paul Léautaud », Célébrations nationales, Ministère de la Culture et de la Communication, Direction des Archives de France, 2006, pp. 108-110.
41.     « Lectures gidiennes [A propos de l’ouvrage de Gaston Bouatchidzé, Retour en U.R.S.S. avec André Gide, Touches et retouches],Bulletin des Amis d’André Gide, Centre d’études gidiennes de l’Université de Nantes, janvier 2006,  pp. 179-181.
42.    « Emmanuèle à jamais » [sur Madeleine Gide], Familles,  La Faute à Rousseau, juin 2006.
43.    « Le Charme inépuisable d’une œuvre… Les Lignes de force d’un portrait… », Bulletin des Amis d’André Gide, n° 153, janvier 2007, pp. 17 – 31.
44.    « Du côté d’André Gide. Bypeed, Maria Van Rysselberghe et la petite Catherine », Les Lettres françaises,  7 avril 2007, p. X.
45.    « Au pays de Sylvie Germain », Les Lettres françaises, 5 mai 2007, p. VII.
46.    « Cure de septembre avec Emmanuel Carrère », Les Lettres françaises, 2 septembre 2007.
47.    « Ritournelle de la faim, nouvelle fenêtre sur la littérature monde »,  Les Lettres françaises, 8 novembre 2008, p. VI.
48.    « Charles-Louis Philippe à l’aune de Gide », in Nouveaux Cahiers François Mauriac, n° 17, 2009, sous la direction de Philippe Baudorre et Caroline Casseville, Grasset, 2009, p. 151 -168.
49.    « Quand Nathanaël écrivait à M. Teste » in Le Magazine littéraire, Dossier « Gide le plus moderne des classiques », mars 2009, p. 80-81.
50. « Les Manuscrits du Journal d’André Gide. Entretien avec Catherine Viollet » in Journaux personnelsGenesis, Revue internationale de critique génétique, ITEM, 32/2011, pp. 133-139.
51. « De la difficulté d’éditer le Journal de Gide sur un support papier », Les Journaux d’écrivains : enjeux génériques et éditoriaux, Ed. Cécile Meynard, Bern – Berlin – Bruxelles- Francfurt – New York – Oxford – Vienne, Peter Lang, 2012, pp. 347-362.
52. « Gide et les manuscrits de Charles-Louis Philippe », Charles-Louis Philippe romancier,Ed. David Roe, Presses universitaires Blaise Pascal, « Littératures », 2012, pp. 91-101.
53. « A propos des représentations féminines dans Les Faux-monnayeurs et alentours » in Les Faux-monnayeurs(dir. Frank Lestringant), 2012.
54. « Gide hors-cadre : l’aventure des ego expérimentaux » in Gide à la frontière, Bulletin des Amis d’André Gide, janvier-avril 2013, p. 49-60.
55. « Mères dans l’entre-deux-guerres »in Les Femmes de l’entre-deux-guerres. Quels chemins vers la notoriété ? (Textes réunis par Dominique Bréchemier et Nicole Laval-Turpin), L’Harmattan, 2015, p. 45-61.
56. « Les cahiers de compte de Juliette Gide » in Variations et inventions. Mélanges offerts à Peter Schnyder(dir. Tania Collani), Classiques Garnier, 2015, p. 93-104.
57.  « Ecrits de femmes et cancer du sein » in Maux écrits, mots vécus, Traitements littéraires de la maladie(dir. Maria de Jesus Cabral, Gérard Danou), Ed. Le Manuscrit, « Exotopies », 2015, p. 91-104.
58. « Maria Van Rysselberghe, une femme libre, une personnalité littéraire » in La Petite Dame au Lavandou, Bulletin des amis d’André Gide, n° 191/192, automne 2016, p. 21-42.

59. « André Gide, André Malraux : chemins convergents », Les Lettres françaises, 17 mai 2018, p. 6.

60. « Tango qui fus et qui seras : Jorge Luis Borges et Silvia Baron Supervielle », Les Lettres françaises, décembre 2018, p. 5.

61. « L’œuvre de Geneviève Asse ou l’enchantement du singulier universel », Les Lettres françaises, février 2019, p. 11.

Articles de dictionnaire
1. Christiane ROCHEFORT, Les Petits enfants du siècle, sous la direction d’Henri Mitterand, Dictionnaire des littératures françaises et francophones du XXe siècle, ROBERT, « Les Usuels »,  1995, p. 366.
2. Christiane ROCHEFORT, Le Repos du guerrier, sous la direction d’Henri Mitterand, Dictionnaire des littératures françaises et francophones du XXe siècle, ROBERT, « Les Usuels »,  1995, pp. 423 – 424.
3. Dictionnaire Gide, dir. Pierre Masson, Jean-Michel Wittmann, Garnier, 2011.

4. Dictionnaire de l’autobiographie, Ecritures de soi de langue française (dir. Françoise Simonet-Tenant), Champion 2017.

Notice : Journaux d’André Gide

5. Dictionnaire François Mauriac (dir. Caroline Casseville & Jean Touzot), Champion, 2019.

Notices : Coiffard (Irma) – Mauriac (Claire) – Femmes – L’éducation des filles – Gide (André) – Mères – Dieu et Mammon

35 notices :
Ainsi soit-il ou les jeux sont faits– Antisémitisme – Bonheur – Céline – Communisme –
Correspondance avec sa mère– Cuverville – Dabit (Eugène) – Dimitrov – Egypte –
engagement littéraire – Espagne – Et nunc manet in te– Femmes, féminisme – Gorki –
Guilloux (Louis) – Herbart (Pierre) – Journal – Larbaud (Valery) – Last (Jef) – Léautaud (Paul)
– Littérature engagée – manuscrits – Marie (Anna Leuenberger) – Martin du Gard (Roger) –
Mauriac (François) – Midi (Cabris, Lavandou, La Bastide, Roquebrune) (La Normandie et le
Bas Languedoc) – Philippe (Charles-Louis) – Retour de l’URSS(et Retouches à mon «Retour de
l’URSS ») – Rolland (Romain) – Rondeaux (Jeanne) – Rondeaux (Madeleine) – Rondeaux
(Valentine) – Rondeaux-Gide (Juliette) – Russie – Serge (Victor).

Participation à des ouvrages collectifs
1.  André Gide, Souvenirs et voyages, édition Pierre MASSON, avec la collaboration de Daniel DUROSAY et Martine SAGAERT, Gallimard, « Bibliothèque de la Pléiade », 2001
[édition du texte, notices, notes et variantes de :
Ainsi soit-il
Et nunc manet in te
Retour de l’U.R.S.S.
Retouches à mon Retour de l’U.R.S.S.].

2. « Modernité de Paludes » in André Gide et la tentation de la modernité, Gallimard, Les Cahiers de la N.R.F., 2002.

3. « Inceste et temporalité » in  Temps et Roman, [sous la direction de Peter Schnyder],  Orizons, 2007.

4. « André Gide ou Une éparse joie baigne la terre »  inBalade en Seine-Maritime, Sur les pas des écrivains, Ed. Alexandrines, 2007.

5. « Toi, un Gide  » inBalade dans le Gard, Sur les pas des écrivains, Ed. Alexandrines, 2008.

6. « Le Voyage d’André Gide en Russie soviétique en 1936. De la mise à l’épreuve au retour aux sources » In Le Lent Brassement des livres, des rites et de la vie. Mélanges offerts à James Dauphiné. Textes réunis par Monique Léonard, Xavier Leroux et François Roudaut, Ed. Champion, coll.  « Babeliana », 2009.

7. « Présentation du DVD-Rom André Gide, L’Ecriture vive » in La Chambre noire d’André Gide, dir. Alain Goulet, Ed. Le Manuscrit, coll. « Recherche Université », 2009.

8. « AD APERTURAM LIBRI », Dires croisés sur Eaux dérobées de Daniel Cohen, L’Harmattan, 2010.

9. Médecins, soignants, Osons la littérature. Un laboratoire virtuel pour la réflexion éthique (dir. Maria Cabral, Marie-France Mamzer), Sipayat, 2019.

Ouvrages

1. L’Image de la mère dans la prose narrative française entre 1890 et 1920, A.N.R.T., Université de Lille III,  Doctorat d’Etat, Paris IV Sorbonne, 1992, microfiches.

2. Paul Léautaud, Lyon, Editions de La Manufacture, coll. « Qui êtes-vous ? », 1988, rééd. coll. « Biographie », 1989.

3.  André Gide et l’Algérie  [préface en collaboration avec Marc Sagaert] au catalogue de l’exposition présentée au Centre Culturel français d’Alger en mars 1993 et dans les centres culturels français d’Algérie, 1993.

4. André Gide,  Correspondance avec Charles-Louis Philippe  et  sa famille [144 lettres échangées entre 1898 et 1936], Centre d’études gidiennes, Université Lumière (Lyon II), 1995.

5. ANDRE GIDE, Journal  II(1926-1950), édition établie, présentée et annotée par Martine Sagaert, Gallimard, « Bibliothèque de la Pléiade », 1997 (1649 pages).

Dans cette édition posthume (le tome I a été édité par Eric Marty), le texte proposé au lecteur est le plus complet possible. Il est plus long que dans les  éditions précédentes puisqu’il inclut les inédits du Journal, qui sont composés avec une marge plus importante et dans un caractère légèrement réduit, et qu’il est enrichi de nombreux passages, qui avaient déjà paru en volumes ou en revues, mais qui étaient absents de l’ancienne édition Pléiade.

6.Histoire littéraire des mères(1890 – 1920), Paris, L’Harmattan, 1999 .
Somme d’histoires ancrées dans le quotidien des femmes, cette histoire littéraire a partie liée avec l’histoire des mentalités. Elle confronte la mère bourgeoise, la mère paysanne et la mère ouvrière, la maternité légitime et la maternité illégitime. Mais la mère est aussi une divinité immémoriale. Mater nutrix, elle est aussi ogresse. Sainte mère, elle est aussi diablesse. Obscur objet du désir, elle est l’intime étrangère.

7. André GIDE, Ainsi soit-il ou les jeux sont faits, nouvelle édition de Martine Sagaert, [avec notice bio-bibliographique et avant-propos], Gallimard, coll. « L’Imaginaire », 2001.

8.André Gide, Adpf-éditions [Ministère des Affaires étrangères], 2002.
Ce portfolio, comprenant 36 fiches (avec des repères bio-bibliographiques, une abondante iconographie et des fac-similés  de manuscrits) et une affiche 60×92,  donne à voir Gide vivant.
L’ouvrage retrace l’itinéraire de cet « écrivain né »  et  analyse l’idiosyncrasie d’une oeuvre, qui, dès Paludes,  est  consacrée aux questions de métier, c’est-à-dire à l’écriture, et qui, jusqu’à Ainsi soit-il,  interpelle le lecteur sur des questions aussi diverses que le bonheur, l’identité, l’esprit de libre examen, l’engagement ou la mort.

9. Christiane ROCHEFORT, Œuvre romanesque, Grasset, coll. « Bibliothèque », 2004 — Préface et chrono-biographie : Martine Sagaert.
La préface de cette édition posthume se veut d’abord invitation à la lecture des textes, mais elle donne aussi accès à la fabrique de l’œuvre, renouant ainsi avec la question posée par Rochefort elle-même, dans C’est bizarre l’écriture  (1970) : « Comment diable ça va au papier ? »

10. Manuscrits littéraires du XXe siècle, sous la direction de Martine Sagaert, Presses Universitaires de Bordeaux, 2005.
Cet ouvrage interroge les manuscrits d’écrivains, comme objets matériels et lieux de mémoire, selon trois angles d’approche, codicologique, archivistique et génétique, donnant ainsi des preuves scientifiques de l’idiosyncrasie d’une œuvre littéraire.

11. Paul Léautaud,  préface de Philippe Delerm, Castor Astral, coll.« Millésimes », 2006
Il faut se tourner du côté des origines et en particulier du côté de Jeanne Forestier – Oltramare pour comprendre le drame intime que Léautaud vécut. Hanté par l’image maternelle, il doit lutter pour exister, pour ne pas être dévoré, pour ne pas succomber à la page blanche. Il a peur de manquer de tout. D’argent autant que d’inspiration. Alors il ouvre un « carnet de littérature épargne » pour l’hiver de l’écriture. Il enfante son Journal littéraire. Plus de 7000 pages. Plus de dix millions de signes. Signes du temps.
Nouvelle édition, revue et augmentée, dossier bibliographique.

12. André Gide, Journal 1926-1950, Gallimard, « Bibliothèque de la Pléiade », 2009. Nouvelle version revue et corrigée.

13. Martine Sagaert – Peter Schnyder,André Gide, l’écriture vive, Presses Universitaires de Bordeaux, collection « Horizons génétiques », 2009 (Livre  et DVD-ROM)

Consacré à André Gide (1869-1951), le présent ouvrage met l’accent sur le processus créateur. Cette approche génétique convient particulièrement à l’écrivain, qui sait l’instruction que promettent les manuscrits, non seulement les siens, mais aussi ceux des autres. Montaigne, Rilke et Charles-Louis Philippe sont ici examinés à l’aune de Gide.
Parmi la production si riche du prix Nobel de Littérature 1947, deux domaines d’investigation sont privilégiés : le for intérieur d’une part, avec le Journal et Ainsi soit-il, et l’étranger de l’autre – c’est-à-dire le pays étranger, avec Retour de l’U.R.S.S. et Retouches à mon Retour de l’U.R.S.S., ainsi que la langue étrangère, avec des traductions de Shakespeare et de Friedrich Hebbel.
Près de cinq cents documents manuscrits et iconographiques, souvent inédits, et des séquences audiovisuelles permettent d’amples parcours scientifiques et didactiques, de l’atelier de la création à l’œuvre à son estuaire, invitant à la découverte ou à la redécouverte d’un auteur toujours actuel.
Alliant livre et DVD-Rom, rigueur scientifique et apprentissage ludique,  « Horizons génétiques », la nouvelle collection des PUB (dir. Martine Sagaert) fait entrer dans l’intimité des écrivains contemporains et transporte au cœur des manuscrits littéraires.

14. Balade dans le Var, Sur les pas des écrivains, sous la direction de  Martine Sagaert, Préface de Jacques Séréna, Ed. Alexandrines, 2010.

15. Caroline Cassevile, Martine Sagaert (dir.), Gide chez Mauriac, Editions Confluences – Centre François Mauriac de Malagar, 2012.

16. Martine Sagaert, Peter Schnyder (dir.), Actualités d’André Gide, Champion, “Babeliana”, 2012, réédition 2014.

17. Martine Sagaert, Natacha Ordioni, Le Sein : des mots pour le dire, Babel, « Transverses », 2015.
Reportage vidéo TV83

img68618. Yvonne Knibiehler & Martine Sagaert, Les Mots des mères. Du XVIIe siècle à nos jours, Laffont, « Bouquins », 2016.
Longtemps, les hommes ont défini la maternité à leur manière : succédant aux prêtres, les philosophes, les médecins, les politiques ont prescrit des règles de conduite aux « filles d’Ève ». Les femmes n’avaient pas leur mot à dire, à l’exception des mieux nanties ou des plus combatives. Progressivement, l’instruction des filles s’est généralisée, les femmes ont osé revendiquer leurs droits. Puis, grâce aux progrès scientifiques, elles ont pu limiter leur fécondité, être mères selon leur volonté et non selon leur « nature ». Et en gagnant leur vie, en accédant à l’espace public, elles ont pris la parole de plus en plus librement. Que disent les femmes, qu’écrivent-elles sur la maternité, sur la relation entre mère et enfant ? En mettant ici en valeur leurs dits et leurs écrits, présentés dans leur contexte historique et social, en temps de guerre comme en temps de paix, cet ouvrage offre une histoire passionnante et originale qui illustre aussi les évolutions de la société contemporaine et les nouvelles façons d’être mère.
La Fabrique de l’Histoire = http://www.franceculture.fr/emissions/la-fabrique-de-l-histoire/la-fabrique-de-l-histoire-mercredi-18-mai-2016 msagaert-o17

18. Médecine et écritures (dir. Martine Sagaert, André-Alain Morello, Marc Sagaert), Babel, « Transverses », 2018.

Medicina y escrituras (dir. Martine Sagaert, André-Alain Morello, Marc Sagaert), Babel, « Transverses », 2018.

En traduction italienne

ANDRE GIDE, Diario, vol. II, 1926-1950(a cura Di Piero Gelli, traduzione Di Sergio Arecco) Bompiani, 2016
img888
Sommario Libro Secondo 
– Introduzione di Martine Sagaert
– Cronologia (1926-1952)
– Avvertenza dell’edizione francese
– Avvertenza dell’edizione italiana
– Gli anni dal 1926 al 1950 dal diario di André Gide
nei quali figurano, alle rispettive date: Fogli sparsi, carnet dell’URSS, Carnet d’Egitto, Fogli ritrovati, fogli d’autunno
– Avvertenza, nota al testo, note e varianti a cura di Martine Sagaert

Enregistrement

Introduction à La Symphonie Pastorale  d’André Gide, texte intégral lu par Catherine Ribeiro, Auvidis, Audilivre, 1991, rééd. CD 1995,. Rééd. 3 CD, Edition Naïve, coll. « Les Incontournables », 2007.

Expositions

Conception de l’exposition  André Gide et l’Algérie, produite par les Centres Culturels Français en Algérie et réalisée par Marc Sagaert et Alain Dromsöm, 1993.

Commissaire de l’exposition GIDE VIVANT / GIDE HOY DIA, Bogota, juin 2003.

Film
Participation au film de Benjamin Roussel : Paul Léautaud à Fontenay-aux roses, Coll. « Un lieu, un destin », Société européenne de production,  2010.

Site
andre-gide.fr

Activités scientifiques et responsabilités

•    Directrice du laboratoire Babel et de l’axe Littérature jusqu’en 2017.
•    Participation à des colloques internationaux

Depuis 2009 :
Jeudi 12 Mars 2009 : Université de Grenoble –  Présentation du DVD-Rom sur les Manuscrits du Journal de  Gide
Mardi 17 Mars 2009   : Table Ronde sur André Gide  organisée par Le Magazine littéraire au Salon du Livre de Paris.
Samedi  16  Mai 2009 : Communication sur le manuscrit du Journal de Gide à l’Institut des  Textes et Manuscrits Modernes CNRS-ENS, Equipe Genèse et autobiographie.
Mardi 19 Mai 2009 : Bordeaux : Communication sur Ainsi soit-il ou les jeux sont faits d’André  Gide
Vendredi 9 octobre  2009 : Communication sur Le Journal de Gide au Colloque international André Gide, Bibliothèque Nationale de France, Petit Auditorium.
Vendredi 13 Novembre 2009 : Communication au Colloque international sur  l’écrivain Charles-Louis Philippe – Université Blaise Pascal de Clermont-Ferrand.
Colloque Gide chez Mauriac,  Malagar, 8-9 octobre 2010.

4-16 juin 2012 : Gide à la frontière, Colloque de la Denison University (États-Unis).
27 août – 3 septembre 2012 : « L’œuvre de Gide: de la notion d’appendice et de ses conséquences » au Colloque
international de Cerisy-la-Salle, sur sur André Gide et la réécriture.
10 mars – 15 mars 2014 : « Mères dans la grande guerre » (ESPE Aix-en-Provence, Marseille,
Avignon, Digne-les-Bains), colloqueL’Enfant dans la grande guerre.
Avril 2014 : « Femmes et cancer du sein : les littératures de l’intime » au colloque Maux écrits, mots
vécus : traitements littéraires de la maladie(Université de Porto)
5 septembre 2014 : « Hommage à Catherine Gide », Le Lavandou.
18 et 19 septembre 2014 : « Les littératures féminines du maternel », colloque sur Les Femmes dans
l’entre-deux guerres, Médiathèque d’Orléans.
21 novembre 2014 : « Revues et société d’auteurs : étude de deux cas Gide et Charles-Louis Philippe »,
Bourges, Fédération des Maisons d’écrivains ».
25 au 31 janvier 2015 : « Corps malade et images de soi », Université d’hiver, colloque sur  « Femmes et santé« , Liège.
5 au 7 mars 2015 : « Ecrire l’expérience intime du cancer du sein », Calouste Gulbenkian Foundation and Faculty of Social and Human Sciences, Lisbonne
15 décembre 2015, Rencontre avec Lydia Flem, écrivain, psychanalyste et photographe, https://www.canal-u.tv/video/universite_de_toulon/conference_rencontre_avec_lydia_flem.20458 (Cliquez ici pour voir l’affiche)
3 – 4 octobre 2016 : « Les stratégies d’autosanté de l’écrivaine belge contemporaine Lydia Flem », Littérature et santé, Université de Porto.
7 – 9 octobre 2016 : « Christiane Rochefort l’insoumise », Festival international des écrits de femmes, Saint-Sauveur en Puisaye.
3 – 5 avril 2017 : « La maternité en France, de Simone de Beauvoir à Annie Ernaux » (invitée d’honneur), Mother Figures and Representations of Motherhood Contemporary Perspectives – Représentations et figures de la maternité aujourd’hui, Université François Rabelais, Tours.

11-16 juin 2018 : « Charles-Louis Philippe et les prémisses de La N.R.F. », Un monde de lettres. Les auteurs de la première N.R.F. au miroir de leur correspondances, Fondation des Treilles, Tourtour.

25 janvier 2019 : « Le Lait des femmes », Nouvelles perspectives sur les maternités. Regards croisés des sciences et de la littérature, Université du Luxembourg.

14 février 2019 & 15 février 2019: « La littérature peut-elle avoir des vertus thérapeutiques ? » Alliance française de La Havane (Cuba) & université de Matanzas (Cuba).

14-16 mars 2019 : « Bien-être, maux et mots dans la correspondance entre André Gide et Maria Van Rysselberghe », André Gide dans ses lettres, Paris, Bibliothèque Littéraire Jacques Doucet – Bibliothèque Sainte Barbe.

Comité scientifique
21-22-23 octobre 2010 – Les journaux d’écrivains : questions génériques et éditoriales– Université Stendhal-Grenoble 3 (Cécile Meynard).
ColloqueActualités d’André Gide(co-direction avec Peter Schnyder), du 9 au 12 mars 2011.

Colloque André Gide dans ses lettres, du 14 au 16 mars 2019.

Organisation de colloques
2011 : André Gide, UTLN
Cliquez ici pour accéder au programme du colloque
Cliquez ici pour voir l’affiche du colloque
2013 : Le sein : réalités et représentations, UTLN (Journées Neptune)
Cliquez ici pour accéder au programme du colloque
Cliquez ici pour voir l’affiche du colloque
Vidéo 1 : Le sein : Des mots pour le dire
Vidéo 2 : Le sein : Des mots pour le dire


25-26 avril 2017 : Médecine et écritures (co-direction avec André-Alain Morello), Université de Toulon, Journées scientifiques
Cliquez ici pour accéder au programme du colloque

9-11 mai 2017 : Medicina y escrituras, USAC, Guatemala y Quetzaltenango, coloquio franco-guatemalteco
Cliquez ici pour accéder au programme du colloque
Cliquez ici pour voir l’affiche du colloque

Présentation du Laboratoire Babel(TV83)