Laboratoire BABEL

EA 2649
Langages, littératures, civilisations et sociétés

Titre

ceci est un test

Archives de catégorie Actu

Colloque European Association for Studies of Australia

18-20th September 2019 – Toulon – France

Recent events in Australia remind us that Australia is still caught in discourses on “nation”, “belonging” and “identity” in an environment that fails to produce new alternatives in this so-called “postcolonial”, “multicultural” country. By proposing Alter/Native Spaces the 2019 EASA conference intends to go beyond the postcolonial to examine how the prefix “alter” is thus linked both to the notion of an alternative and to the notion of multiplicity, and how Indigenous and non-Indigenous knowledges may interact and form new spaces to reframe the relationship between the settler nation and the Indigenous peoples by instating their presence in place of their absence. The conference also seeks to examine the ways in which the interaction of Indigenous and non-indigenous geographies may construct alter/native spaces, imaginaries or models of inhabitance that can provide new modes of rethinking difference and belonging. Among the new spaces, global spaces of Indigeneity can be scrutinized as a new decentered vision — an alter/native movement of identities.

Consultez le site sur http://sites.univ-tln.fr/easa/

The conference will examine identity fragmentation, intersectional identities, floating movements in the creation of identities, between coercion and resistance/ reaffirmation, as well as shifting concepts and definitions, between the imposed and the chosen. The blurriness of representation from the perceived to the represented can also be studied with an exploration of the interpretation, the use and aim of images. Virtual identities can be investigated as well. The 2019 EASA “Alter/Native Spaces” conference will thus focus on the flexibility of boundaries, on “in-betweenness”.

This conference aims to explore the following questions :

  • Inter/transcultural understandings
  • Knowledges/knowledge
  • Reinventing the past/ Re-visions of histories
  • Hybrid aesthetics
  • Cultural reconfigurations and nationalist discourses
  • Colonialism/Multiculturalism/decolonization/neo-colonialism
  • Alterpolitics
  • Altermodernism
  • Environmental sustainability and the anthropocene
  • Geographies of alter-globalization
  • Geographical aesthetics
  • Regionalism and localism
  • Colonial exploration/postcolonial exploitation
  • Recognition and Reconciliation
  • Nostalgia
  • Heritage and ideals
  • Post-conflict and reconciliation
  • Convivial cultures

Colloque « Julien Green et la formation de l’esprit » les 28 et 29 mai

Les professeurs Emmeline GROS et André-Alain MORELLO, maîtres de conférences à l’Université de Toulon, vous invitent à leur colloque les 28 et 29 mai au Bâtiment Y Amphithéatre Y002 (Campus de La Garde) sur le thème « Julien Green et la formation de l’esprit« .

Ce colloque international a été organisé avec l’aide du Laboratoire Babel, du Laboratoire CIRPALL d’Angers, et de la Société Internationale d’Etudes Greeniennes (SIEG).

« ll y a 100 ans tout juste, Julien Green commençait ses études à l’Université de Virginie et cette expérience américaine a profondément marqué ses écrits. Lors de ce colloque, les intervenants s’intéresseront, en partie, à ce qui a pu former l’esprit de cet auteur.« 

Entrée libre.

Contacts:

Emmeline Gros : emmelinegros@gmail.com

André-Alain Morello : andre.morello@univ-tln.fr

Venez nombreux !

Journée d’études « Arts, littératures et VIH/sida : des récits au féminin le jeudi 13 juin 2019

La journée d’études Arts, Littératures et VIH/sida : des récits au féminin, co-organisée par Monsieur Nicolas BALUTET, maître de conférences HDR à l’Université de Toulon et chargé de membre de l’équipe « Corps, Genre, Santé » du  laboratoire BABEL ; ainsi que par Florence LHOTE, docteure et post-doctorante du laboratoire BABEL aura lieu le jeudi 13 juin 2019 de 9h à 16h, en salle FA 701 (Bâtiment FARON) sur le campus de Toulon – Porte d’Italie.

Tous les participants et les curieux sont invités à s’y rendre (Entrée libre).

Projection du documentaire El caballito y la máscara (version sous-titrée en français) suivie d’une rencontre-débat

Dans le cadre de la sixième semaine de la manifestation L’Amérique latine et les Caraïbes, ayant lieu du 23 mai au 8 juin 2019, l’Université de Toulon, sous la direction de Monsieur Nicolas BALUTET, organise la projection du documentaire El caballito y la máscara (version sous-titrée en français), suivie d’une rencontre-débat en présence des deux réalisateurs Gaël VINCE et Guillaume DARRAS le vendredi 7 juin de 11h à 12h30.

Tous les intéressés sont les bienvenus (Entrée Libre).

Descriptif :

À Tamulté de las Sabanas (Mexique) se répète chaque année durant la fête patronale la danse d’un cheval-jupon et d’un masque qui rejoue la Conquête. Le duo de danseurs accompagne les processions en l’honneur de Saint-François. Dans le même temps, un professeur tente avec ses élèves de préserver les traditions locales donnant une version impeccablement chorégraphiée de cette tradition.

Contact : nicolas.balutet@univ-tln.fr

Conférence « Snow Therapy : guérir le couple ou se guérir du couple ? »

Jeudi 2 mai 2019

Laboratoire BABEL

Equipe « Corps, Genre, Santé »

Responsables de l’équipe : André-Alain MORELLO et Nicolas BALUTET

Relation avec le Centre Hospitalier Intercommunal Toulon La Seyne-sur-Mer : Martine SAGAERT

Thématique du séminaire 2018-2019 : « Maux et Traitements »

Conférencière : Tiphaine MARTIN (Docteure en Lettres, Université de Toulon, Laboratoire BABEL)

présentera une conférence dont le titre est :

« Snow Therapy : guérir le couple ou se guérir du couple ? »

Jeudi 2 mai à 13h (salle W1-115)

Ouvert à toutes et à tous.

 

 

 

Colloque transferts et confrontations dans les Iles britanniques, en France et en Amérique du Nord (1688-1815)

Ce colloque permettra d’aborder sous un angle original les transferts internationaux d’idées principalement politiques, économiques et artistiques entre les Iles Britanniques, la France et l’Amérique du Nord dans la période historique du « long XVIIIe siècle » (1688-1815).

Si les influences réciproques ont donné lieu à d’indéniables enrichissements et contribué à nourrir les mouvements des Lumières – en particulier, la réflexion sur les systèmes de gouvernement –, la période étudiée est jalonnée de trois révolutions majeures – la « Glorieuse Révolution » de 1688 en Grande-Bretagne, la Guerre d’Indépendance américaine et la Révolution française – qui ont bouleversé les ordres établis dans chaque aire géographique. La question des transferts d’idées n’en devient que plus aiguë et l’échange peut se muer en ré-interprétation, voire en confrontation. Afin de comprendre ces phénomènes dans leur ensemble, l’accent sera mis sur les idées elles-mêmes, mais aussi les individus qui les portèrent et la manière dont elles furent perçues.

Ainsi, il sera possible de porter un nouveau regard sur cette période extrêmement riche en approfondissant la théorie des « révolutions atlantiques » et en proposant des approches multi- ou trans-disciplinaires. Le principal objectif de ce colloque international consistera ainsi à rendre compte de l’extraordinaire circulation d’idées qui caractérisa le « long XVIIIe siècle » et engendra des événements dont l’écho se fait toujours entendre au sein de la société contemporaine.

Conférence « Maux et traitements: le cas de La reine Alice de Lydia Flem » Jeudi 4 Avril

Jeudi 4 avril 2019
Laboratoire BABEL
Équipe : « Corps, Genre, Santé »

Responsables de l’équipe  : André-Alain MORELLO et Nicolas BALUTET

Relations avec le Centre Hospitalier Intercommunal Toulon La Seyne-sur-Mer : Martine SAGAERT

Thématique du Séminaire 2018-2019 : « Maux et Traitements »

Conférencier : Hanna Ayadi (Docteure en Lettres, Université de Toulon, Laboratoire BABEL)

présentera une conférence dont le titre est :

« Mots et traitements : le cas de La reine Alice de Lydia Flem »

Conférence de Vincent Nyckees – Le changement de sens dans l’histoire des langues : continuité ou discontinuité ? divagation ou adaptation ?

Conférence de Vincent Nyckees, professeur de linguistique à l’Université Paris Diderot, le mardi 12 mars à 17h en salle Y013 A (Campus de La Garde, UFR Lettres)

Entrée libre

 

L’histoire des significations dans les langues est souvent perçue comme un espace de déformation et de discontinuités. Cette perspective présuppose toutefois une irrationalité fondamentale des sujets parlants dans leurs pratiques linguistiques qui semble difficilement soutenable. Elle se révèle en outre stérilisante pour les recherches sur le changement sémantique. Il apparait autrement plus fécond et opératoire de concevoir l’histoire des significations comme un espace évolutif et adaptatif – perspective qui n’impose nullement, comme on le verra, de souscrire à un quelconque finalisme et, par exemple, de postuler un providentiel progrès travaillant l’histoire des langues.

On s’attachera également à montrer qu’une conception « essentiellement continuiste » de l’évolution sémantique, ancrée dans la temporalité des interactions, change en profondeur le regard que l’on peut porter sur les langues et sur leurs relations avec la pensée humaine.