Laboratoire BABEL

EA 2649
Langages, littératures, civilisations et sociétés

Archives de catégorie Membres

O’KELLY Dairine

Professeur émérite

Parcours

Nom patronymique: NI CHEALLAIGH
Nom usuel : O’Kelly
Prénom: Dairine
Grade: Professeur émérite, depuis septembre 2012 (cadre A, première classe)
Etablissement: UFR des Lettres et sciences humaines à l’Université de Toulon

Etudes et diplômes

Qualifiéeen 7e et en 11esection au CNU 1999
HDR (Sciences du Langage et Communication), Paris IV-Sorbonne, 1998
Qualifiée en 7e et en 11esection au CNU 1994
Thèse de doctorat(Sciences du Langage et Communication), Paris IV-Sorbonne, 1993
DEA de linguistique, Lille, 1985
Agrégée Hors-classeen 1995
Agrégationd’anglais (option linguistique), 1985
CAPESd’anglais, 1978
Maîtrise d’anglais, Brest, 1976
Licence d’anglais, Brest, 1975
DUEL de Lettres Modernes, Brest, 1973

Postes d’enseignement

Professeur de linguistique à la Faculté des Lettres et des Sciences Humaines de l’Université de Toulon, 1999 – 2012
Maître de conférences en linguistique anglaise au Département d’anglais de l’Université de Toulouse II (Le Mirail), 1995-1999
PRAG à l’École Nationale Supérieure des Arts et Métiers (ENSAM-Lille), de 1989 à 1995
Professeur agrégée au Lycée Baggio, Lille, 1987-1989
Professeur certifiée, puis agrégée au Collège Louise Michel à Lille, 1983-1987
Professeur certifiée de 1979 à 1981 (Finistère puis Nord-Pas-de-Calais)
Maîtresse auxiliaire dans le Finistère de 1975 à 1978

Domaine(s) de recherche

Linguistique générale, linguistique anglaise, grammaire anglaise, stylistique, traduction

Activités et responsabilités de recherche

• Directrice-adjointe du laboratoire Babel, 2007-2012
• Directrice de l’équipe E.R.I.S. au sein du laboratoire Babel de 2007-2014
• Responsable de la filière « Langue et communication » au sein du Master de recherche, 2004-2012
• Membre active du laboratoire Babel de l’U.F.R. Lettres et Sciences Humainesde l’Université du Sud, Toulon-Var.
• Directrice de l’URA 1030 (ENSAM, Lille, puis Paris IV) 1991-1999.
• Membre de la Société de Linguistique de Paris (élue le 18/11/95).
• Membre de l’URA 1030 CNRS (Recherches en Psychomécanique du Langage) à partir de 1984 à 1999.

Activités et responsabilités éditoriales

Co-directrice de la revue Modèles linguistiques(2 numéros annuels)
À ce titre, je m’occupe du contenu scientifique des numéros et de leur programmation. Prise en charge de la composition et de la mise en pages.

Organisation de rencontres scientifiques

Les 8 et 9 novembre 2007, organisation, dans le cadre des « Journées Neptunes de l’USTV, d’un colloque intitulé Mode et modalités dans les langues de l’espace euro- méditerranéennes.
Les 5 et 6 mars 2004 à l’U.F.R des Lettres, organisation du colloque suivant : Nom, nomination et termes d’adresse. Les actes de ce colloque ont été publiés dans deux numéros successifs de la revue, Modèles Linguistiques
Les 19 et 20 janvier 2001, organisation à Hyères (Var) du colloque suivant :
Autour d’Edith Wharton, à propos de The Custom of the Country.Les actes de ce colloque ont été publiés sous ma direction en octobre 2001 sous le titre « Dix études sur Edith Wharton à propos de The Custom of the Country » (Réa, Revue d’Etudes Anglophones, Mallard Editions).

Pendant mon mandat de directrice de l’URA 1030, j’ai suscité et co-organisé 15 rencontres, colloques, journées d’études ou tables rondes :

Du fait de langue au fait de discours : pour une nouvelle stylistique, Lille, septembre 1991.
Le concept d’opération en linguistique, Paris, École des Arts et Métiers, mai 1994.
Temps et langage, Paris-Sorbonne, janvier 1995.
La valeur fondamentale et l’invariant linguistique, Paris-Sorbonne, mai 1995.
Le statut de l’explication en linguistique, Paris-Sorbonne, octobre 1995.
Le discours rapporté. Bilan et perspectives, Paris-Sorbonne, janvier 1996.
Grammaticalisation et dégrammaticalisation dans quelques langues naturelles, Paris-Sorbonne, mai 1996.
Le subjonctif, Paris-Sorbonne, septembre 1996.
Théories linguistiques et cognition, Paris-Sorbonne, janvier 1997.
Syntaxe générale et syntaxe des langues africaines, Paris-Sorbonne, mai 1997.
Les fondements théoriques de l’analyse du discours, Paris-Sorbonne, octobre 1997.
4 colloquesen 1998 et 1999 à la Sorbonne (janvier, mars, mai, octobre) sur le thème : Un siècle de linguistique en France :
• Institutions et savoirs (janvier 1998)
La sémantique en France au XXe siècle(mai 1998)
Saussure, Paris-Genève(octobre 1998)
Phonétique et phonologie / Morphologie et syntaxe(janvier 1999)

La revue Modèles linguistiques parue à Toulon entre 1999 et 2014

Tome XX Fasc. 1, 1999 (vol. 39) Un siècle de linguistique en France (II) : Sémantique
Fasc. 2, 1999 (vol. 40) Les fondements théoriques de l’analyse du discours

Tome XXI Fasc. 1, 2000 (vol. 41) Un siècle de linguistique en France (III) : Saussure
Fasc. 2, 2000 (vol. 42) Un siècle de linguistique en France (IV) : Morphologie…

Tome XXII Fasc. 1, 2001 (vol. 43) Un siècle de linguistique en France (V) : Phonologie…
Fasc. 2, 2001 (vol. 44) Le fragment

Tome XXIII Fasc. 1, 2002 (vol. 45) Histoire de la syntaxe, 1870-1940 (I)
Fasc. 2, 2002 (vol. 46) Histoire de la syntaxe, 1870-1940 (II)

Tome XXIV Fasc. 1, 2003 (vol. 47) Modèles sémiotiques et textualité
Fasc. 2, 2003 (vol. 48) Le paragraphe

Tome XXV Fasc.1 et 2, 2004 (49,50) Genèse de la phrase dans la diversité des langues

Tome XXVI Fasc.1, 2005 (vol. 51) Nomination, noms propres, termes d’adresse (I)
Fasc. 2, 2005 (vol. 52) Nomination, noms propres, termes d’adresse (II)

Tome XXVII Fasc.1, 2006 (vol. 53) La préposition en français (I)
Fasc.2, 2006 (vol. 54) La préposition en français (II)

Tome XXVIIi Fasc.1, 2007 (vol. 55) La préposition en français (III)
Fasc.2, 2007 (vol. 56) Le pronom (I)

Tome XXIX Fasc 1 2008 (vol 57) Le pronom (II)
Fasc 2 2008 (vol 58) Pratiques de la rhétorique

Tome XXX Fasc 1 2009 (vol 59) Génétiques de la production écrite et linguistique
Fasc 2 2009 (vol 60) L’écriture mimétique (I)

Tome XXIX Fasc 1 2010 (vol 61) L’écriture mimétique (II)
Fasc 2 2010 (vol 62) Mode(s) et modalité(s) (I)

Tome XXX Fasc 1 2011 (vol 63) Mode(s) et modalité(s) (II)
Fasc 2 2011 (vol 64) Mode(s) et modalité(s) (III)

Tome XXXI Fasc 1 2012 (vol 65) écriture de la fiction (I)
Fasc 2 2012 (vol 66) Les langues régionales (I)

Tome XXXII Fasc 1 2013 (vol 67) Essais d’épistomologie grammaticale
Fasc 2 2013 (vol 68) Essais d’éthnologie

Tome XXXIII Fasc 1 2014 (vol 69) Défense et illustration de la langue française
Fasc 2 2014 (vol 70) Ferdinand Bruno (1960-1938) et l’Histoire de la LanguenFrançaise

Tome XXXIV Fasc 1 2015 (vol 71) Modalité et modes de discours : interpréter et traduire I
Fasc 2 2015 (vol 72) Modalité et modes de discours : interpréter et traduire II

Publications antérieures à 2001

Ouvrages

1. L’analyse linguistique des textes anglais (en collaboration avec A. Joly), Paris, Nathan, ISBN 2-09-190109-1, 287 p., 1989.
2. Grammaire systématique de l’anglais (en collaboration avec A. Joly), Paris, Nathan, ISBN 209-190108-3, 495 p., 1990.
3. Thèmes anglais. Lexique et grammaire (en collaboration avec A. Joly), Paris, Nathan, ISBN 209 190 017 6, 256 p., 1993.
4. Systématique énonciative et analyse textuelle, thèse de doctorat, Paris IV-Sorbonne, (disponible sur micro-fiches à l’Atelier National de Reproduction des Thèses), Paris, 676 p. + Annexes, 1993.
5. Représentations, langage et construction du sens, Habilitation à Diriger des Recherches, Université de Paris-Sorbonne (Paris IV), 315 p. + annexe (en dépôt à la Bibliothèque de la Sorbonne), 1998.
6. Lexique de littérature irlandaise (en collaboration), Paris, Ellipses, ISBN 2-7298-0583-3, 283 p., 2001.

Edition de textes collectifs

1. Études de systématique énonciative (sémantique, morphologie, syntaxe), dans Modèles linguistiques, tome XIV-1, vol. 27, 1992.
2. Un siècle de linguistique en France : morphologie et syntaxe, dans Modèles linguistiques, tome XXI-2, vol. 42, 2000.
3. Dix études sur Edith Wharton à propos de “The Custom of the Country”, dans Revue d’Etudes Anglophones (Réa), Paris, Editions Mallard, 2001.
4. Genèse de la “phrase” dans la diversité des langues, dans Modèles linguistiques, tome XXV-1 et 2, vol. 49-50, Actes du Xe colloque international de l’Association Internationale de Psychomécanique du Langage, 2004.

Articles

• «Anaphore et argumentation : do dit emphatique en anglais moderne» (en collaboration avec A. Joly), dans Cahiers de praxématique, n° 7, Montpellier, pp. 63-81, 1986.
• « Cohésion discursive et argumentation : Do dit emphatique en anglais contemporain », (en collaboration avec A. Joly), version développée du précédent, dans Modèles linguistiques, tome IX-1, vol. 17, pp. 93-111, 1987.
• « Éléments pour une approche psychomécanique de la cohésion discursive » dans Bulletin n° 5 de l’Association Internationale de Psychomécanique du Langage, pp. 261-272, 1988.
• « L’architectonique du temps et le mécanisme de la prédication en irlandais » dans Actes du 6e Colloque International de Psychomécanique du Langage, Pont-à-Mousson, pp. 111-124, 1991.
• « Aspect et thématisation en anglais. To the right of the window sat the Gioconda » dans Modèles linguistiques, tome XIV-1, vol. 27, (1992-1993), pp. 99-108.
• « Pour une stylistique de la parole transcrite : analyse d’un fragment d’interview à la BBC (radio 4) » (en collaboration avec A. Joly), dans Revue Belge de Philologie et d’Histoire, pp. 657-676, 1993.
• « Personne, espace et temps : « je » et le problème des incipit » dans Caliban, n° xxx, « Littérature et linguistique », Toulouse, Presses Universitaires du Mirail, pp. 47-62, 1993.
• « De la psychomécanique du langage à la systématique énonciative » (chapitre 2, en collaboration avec A. Joly) dans Les théories de la grammaire anglaise en France, Paris, Hachette, pp. 33-62, 1993.
• « Du référent expérientiel au référent mental : pour une approche cognitive de la temporalité » dans Modèles linguistiques, tome XV-1, vol. 29, pp. 25-68, 1994.
« De la “psychologie” à la “psychomécanique” : relecture historico-critique des fondements de la théorie de Guillaume » Estudios en Homenaxe as profesoras Françoise Jourdan Pons e Isolina Sanchez Regueira, Departamento de Filoloxia Francesa e Italiana, Universidad de Santiago de Compostela, pp. 245-263, 1995.
• « Temporalité et textualité : le cas Weinrich », dans Modèles linguistiques, tome XVI-2, vol. 32, pp. 145-165, 1995.
• « Les intermittences du temps : Proust et ses traducteurs » dans Iberica, Institut d’Etudes Hispaniques, Université de Paris-Sorbonne, pp.153-168, 1995.
• « À la recherche d’une valeur fondamentale : le cas de la personne » dans Modèles linguistiques, tome XVII-1, vol. 33, pp. 177-185, 1996.
• « Guillaume and the Science of Language. Facts of Discourse and facts of Language » dans The Psychomechanics of Language and Guillaumism, LynX, Minneapolis/Valencia, vol. 5, pp. 57-68, 1996.
• « Discours rapporté et discours importé dans les échanges dialogiques (domaine anglais) » dans Modèles linguistiques, tome XVIII-1, vol. 35, pp. 111-127, 1997.
• « Le système verbal selon Guillaume. Lectures critiques », dans Cahiers de praxématique, n° 29, Montpellier, p. 33-58, 1997.
• « Autour de la notion de personne » dans La notion, Ophrys,, p. 297-307, 1997.
« Aspect in Irish and in Hiberno-English » dans Cycnos, Université de Nice, vol. 15, pp. 171-185, 1998.
• « Pour une stylistique systématique : A propos d’un texte de Harold Pinter » dans Modèles linguistiques, tome XX-2, vol. 40, p. 105-117, 1999.
• « La forme progressive chez les guillaumiens » dans Cycnos, vol. 17, Université de Nice, p. 105-128, 2000.
• « À propos des circonstants d’espace et de temps. Observations sur les incipits des récits de fiction » (en collaboration avec A. Joly) dans Le circonstant, Presses Universitaires de Lyon, 1998.
• « Dubliners, l’alpha et l’omega. Lecture sémiologique », en collaboration avec A. Joly) dans Dubliners, James Joyce, The Dead, John Huston,Paris, Ellipses, pp. 24-42, 2000.

Publications personnelles depuis 2001

• « Le temps comme principe de fragmentation : Le cas d’Amants et Fils de D.H. Lawrence, Modèles linguistiques,fasc. 2, 2001 (vol. 44), Le fragment, p. 75 – 96)
« Langue et discours chez Sir Alan Gardiner (1943) », Modèles linguistiques, fasc. 2, 2002 (vol. 46) Histoire de la syntaxe,1870-1940 (II)
« Détermination nominale, pronoms et parties du discours : le cas de l’anglais », dans Le système des parties du discours. Sémantique et syntaxe, Actes du IXe Colloque de l’Association internationale de psychomécanique du langage, Les Presses de l’Université Laval, Québec, 2003, p. 77-93.
« Définition, description, identification », dans Cycnos, Université de Nice, 2004.
« Syntaxe du verbe et de ses compléments propositionnels en anglais » dans Genèse de la phrase dans la diversité des langues, Edition des Dauphins, 278-288, Toulon, 2004.
« Nom et nomination, de John Stuart Mill à Sir Alan Gardiner », dans Modèles linguistiques, Tome XXVI, 2, vol. 52, 2005.
« Entre le large et l’étroit : prédication et détermination de l’espace nominal en irlandais (Etude comparée avec l’anglais et le français) », dans Mélanges offerts à André Roman, Damas, Revue Orientale. 2006.
« Les « instructions de l’imparfait : une ténébreuse affaire », Cahiers de linguistique analogique, n° 2, p. 227-248, Dijon, 2006.
« Les idées, les images, les mots et les choses » dansLe lent brassement des livres, des rites et de la vie,Mélanges offerts à JamesDauphiné, Textes réunis par Monique Léonard, Xavier Leroux et François Roudaut, Presses universitaires de la Faculté de Lettres de Toulon, Honoré Champion, Paris, 2009, p. 909-940).
« En relisant Mill (I) », Modèles Linguistiques,tome II, 2009, p. 153 -170, Toulon, 2009.
« En relisant Mill (II) », Modèles Linguistiques,tome I, 2010, p. 107 -132, Toulon, 2010.
« Modes et modalités de Bréal à Bally », Modèles Linguistiques,tome II, 2011, p. 11 – 116, Toulon, 2011.
« L’amant de Lady Chatterley: obscénité ou érotisme sacré ? Enquête socio-culturelle sur l’Angleterre post-victorienne », Les sexualités: répression, tolérance, indifférence,485 – 495, Bruylant, Louvain, 2012.
« Du mot à l’image et de l’image au mot : animal et anthropomorphisme dans la tradition anglaise »,L’animal, un homme comme les autres ?Bruylant, Louvain, p. 181-194, 2013.
« L’espace linguistique en mécanique intuitionnelle » (avec André Joly), Modèles linguistiques, tome II, p. 81-116, Toulon, 2014.
« Espace imaginaire et stratégie narrative », Modèles linguistiques, tome II, p. 117-150, Toulon, 2014.
• « “Longtemps je me suis couché de bonne heure”, la question des temps verbaux en anglais » (Incipit),
Revue d’études proustiennes, « Traduireàla recherche du temps perdu », sous la direction de Genviève Henrot, Sostero et Florence Lautel-Ribenstien, Classiques Garnier, juin, 2015-1, N° 1., p. 295-300.
« Heurs et malheurs, erreurs et tâtonnement », (Sémiotique et Sémantique), Revue d’études proustienne, « Traduireàla recherche du temps perdu », sous la direction de Geneviève Henrot, Sostero et Florence Lautel-Ribenstien, Classiques Garnier, juin, 2015-1, p. 465-485.
« La Bible de Proust et la bible de Ruskin : savoir voir, savoir lire, savoir traduire », Modalité et modes de discours : interpréter et traduire, II, Fasc 2, 2015 (vol 72), Modèles linguistiques, février 2016, p. 11-55.

Sous presse

« “Effet de sens”: quel senspour quel effet? » Presses de l’Université d’Artois.
« A propos de moduset dictumen irlandais, Actes du colloque du 10 octobre 2012 : « Hommage à José Deulofeu », Laboratoire Parole et Langage – UMR 7309, Aix-Marseille.

Communications et séminaires n’ayant pas fait l’objet de publication

mai, 2007, Université de Modène et de Reggio d’Émilie, Italie : « Le mode quasi-nominal en anglais et en français ».
octobre (7-8), 2010, Université d’Artois, séminaire de Masters : « Beckett traducteur: le cas de Murphy».
• avril (15-20), 2012, Université libanaise, Beyrouth,
”From Languageto Discourse
”Communicative and Phrasal Modalities”
”Naming and the Linguistic Sign: From Hobbes to Saussure”
mai (20) 2012, Université de Padoue (Università degli studi di Padova) : séminaire de Master « Personne et pronom chez Gustave Guillaume ».
avril (9) 2013, Colloque à Toulon : Nouvelles frontières du récit: au-delà de l’opposition entre factuel et fictionnel: « Traduire la fiction : éloge de la trahison ».
• juin (23-30), 2015, Université libanaise, Beyrouth,
“ Time, Space and the Parts of Speech” ((15h00 -17h00, 24 juin)
“Person and Deixis” (15h00 -17h00, 25 juin)
“Mode and Modality” (15h00 -17h00, 26 juin)
Doctoral days : 10h00-13h00 : 29 juin

Soutenances de thèses depuis 2012

  1. Christophe Bruno, inscription en 2009 (contrat doctoral) : thèse soutenue en octobre 2013 avec féliciations à l’unanimité ; qualifié au 7e section du CNU en 2014.
  2. Yousra Sabra, inscription en 2010 (en co-direction avec l’Université nationale du Liban), thèse soutenue le 17 janvier 2014 avec la mention « très honorable » ; qualifée à la 7e section du CNU en 2015.
  3. Aurélie Dell’olio, inscription en 2010 (contrat doctoral), thèse soutenue le 28 novembre 2014 avec la mention « très honorable » ; qualifée à la 11e section du CNU en 2015.
  4. Marjorie Sabbatorsi, inscription en 2008, thèse soutenue le 29 novembre 2014 avec les félicitations à unanimité ; qualifée à la 7e section du CNU en 2015.
  5. Young-ok Park, inscription 2011, thèse soutenue le 17 juin 2015, 2013 avec félicitations à l’unanimité du jury.

Soutenance de thèse prévue en 2016

Marine Bernot, inscription en 2011 (contrat doctoral).

Thèse en supens

Francis Michel, inscription en 2011, soutenance initialement prévue en 2015.
Donia Gabsi, inscription en 2010 (contrat régional, soutenance initialement prévue en décembre 2015).

MICHEL-FAURE Valérie

Contact: valerie.art83@gmail.com

SITUATION ACTUELLE

P.E.A., Professeure dhistoire et théorie des arts, Ecole Supérieure d’Art et de Design – Toulon Provence Méditerranée – FRANCE.

Chargée denseignement, Université de Toulon :

  • LICENCE 3, Tourisme et Développement Durable, Parcours Patrimoine et Arts,
  • LICENCE 3, Littératures et Patrimoine, Lettres, Parcours Culture et Société
  • LICENCE 3, Esthétique de l’image numérique, UFR Ingémédia

DIPLOMES

Docteure en histoire de lart contemporain Universitéde Paris I, PANTHEON – SORBONNE – FRANCE

H.D.R. en projet, Laboratoire BABEL, Université de Toulon. Sujet: «Intellection et verbalisation du geste artistique »

FORMATION

  • 1997 Doctorat d’histoire de lart (Sections 18 et 22)– Université de Paris I, Panthéon – Sorbonne. Sujet : « Le centre culturel de Châteauvallon (19651995): une institution atypique » Directeur de Thèse : M. Gérard MONNIER ; Président et jury : Eric DARRAGON, Laurence BERTRAND-DORLEAC, Gérard MONNIER et Jean-Paul FERRIER. Mention très honorable avec félicitations du jury.
  • 1988 Master 2 : D.E.A. histoire de lart, U.F.R. d’histoire – Faculté de Lettres d’Aix- en- Provence «Culture, société et échanges des pays de la méditerranée septentrionale». Sujet : « L’architecture et l’urbanisme àToulon de 1880 à1940″ Directeur de recherches : M. Gérard MONNIER Mention : Bien
  • 1987 Master 1 : Maîtrise histoire de lart, art contemporain – Faculté de Lettres d’Aix- en- Provence. Sujet : « Histoire de l’école des BeauxArts de Toulon » (1837-1957) Directeur de recherches : M. Gérard MONNIER Mention : Bien
  • 1986 Licence histoire de lart et archéologie – Faculté de Lettres d’Aix-en-Provence

PARCOURS PROFESSIONNEL

1. ENSEIGNEMENT SUPERIEUR (CULTURE ET UNIVERSITAIRE) :

  • De 1999 àce jour – Enseignante dans l’enseignement supérieur, en Histoire transversale des Arts et méthodologie de la recherche (plus de 500 mémoires dirigés).

Depuis 2018

  • Chargée d’enseignement en Littérature et Patrimoine, Parcours Culture et société, L3 Lettres, Université de Toulon
  • Chargée d’enseignement en Esthétique de l’image numérique, L3 UFR Ingémédia, Université de Toulon

Depuis 2016

  • 2016-2018 : Chargée denseignement en histoire de laction artistique et culturelle, Master 2 Imaginaires et Genèses Littéraires, Université de Toulon.
  • Chargée denseignement en mise en valeur du patrimoine, Licence Pro 3 Métiers du tourisme et des loisirs, Développement Durable, Université de Toulon.

Depuis 2008

  • Professeure dhistoire et théorie des arts àLEcole Supérieure dArt et de Design Toulon- Provence-Méditerranée : Suivi des mémoires de Master, Jury aux DNSEP, membre du Conseil Scientifique et Pédagogique, enseignante dans l’Atelier de Recherche et de Création « Formes et attitudes ». Depuis 2014, cours communs d’Histoire des Arts ESAD-TPM et classes préparatoires aux Grandes Ecoles en Lettres et Economie Lycée Dumont d’Urville.

2004 – 2018

  • Chargée denseignement en histoire transversale des arts, Master 2 Droit et politiques des professions et activités Artistiques – Faculté de Droit et de Sciences Politiques – Aix- Marseille Université, centre d’ Aix.
  • 2012 – 2018 : chargée denseignement en histoire transversale des arts , Master 2 Management des organisations et des manifestations culturelles à l’I.M.P.G.T. – Institut de Management Public et de Gouvernance Territoriale.

2002 – 2006

  • Coordinatrice du secteur «Arts Visuels », chargée denseignement en Arts Visuels, initiation aux projets culturels, direction de mémoires de Master à l’I.U.P.A.I.C. (Espace Van Gogh, Arles) – Institut Universitaire Professionnalisé d’Administration des Institutions Culturelles, Faculté d’Economie Appliquée, Aix-Marseille Université.

1999 – 2013

  • Enseignante en histoire des arts, directrice des mémoires, et jusqu’en 2010 chargée des stages de tutorat pédagogique et du perfectionnement instrumental en Musique de Chambre et de la pratique collective à travers l’organisation de concerts thématiques au CEFEDEM Sud (Centre de Formation Supérieure Diplômante des Enseignants de Musique), Enseignement Supérieur, Ministère de la Culture, à Aubagne. Formation initiale et continue au Diplôme d’Etat.
  • De 2001 à 2005, au sein de l’unité Danse, sous la direction de Laurence Louppe : Master de culture chorégraphique, enseignante et co-directrice des mémoires.
  • En 2004, Chargée de mission pour la Formation Permanente du CNFPT, en région PACA, organisation et suivi des stages, ingénierie pédagogique.

2. AUTRES EXPERIENCES PROFESSIONNELLES

1987 – 1994

  • Chargée d’études au P.A.C.T.- A.R.I.M. du Var (organisme de réhabilitation de l’habitat). – Création et direction du S.I.V.O.M. du PAYS BRIGNOLAIS bassin de vie comprenant 21 communes et 40.000 habitants : mise en valeur et animation du patrimoine.
  • Création d’une école intercommunale de musique de 200 élèves.
  • Mise en place et administration (en collaboration avec le Comité Départemental du Tourisme du Var) de l’association des « Villages et cités de caractère du Var » destinée au tourisme culturel (créée fin 93, label national) et du label « Provence verte » en centre Var.
  • Interventions techniques et pédagogiques en matière de patrimoine, stages organisés en collaboration avec la Chambre d’Agriculture, des Métiers, de Commerce et d’Industrie du Var.

LANGUES ETRANGERES

Français, anglais, espagnol, italien, latin, grec

ACTIVITES EN MATIERE DE RECHERCHE

Mots-clés : Arts, Transversalités, Intellection, verbalisation, performance, méthodologie de la recherche, recherche-action, récit, restitution d’expérience, territoire, paysage.

  • 2003 Organisation du colloque et de lexposition itinérante en Europe Campus Euro(pe) Art , en collaboration avec le CNDP/SCEREN et l’agence d’Ingénierie culturelle Platypus, sur les sites universitaires d’Aix-en-Provence et Arles.
  • Depuis 2013, Enseignante en ARC, Atelier de Recherche et de Création, 2nd Cycle, à l’ESAD- TPM : ARC Formes et Attitudes, ARC Performer le Territoire, depuis 2018 ARC Latitude 43 : la fabrique du paysage en collaboration avec le Parc National de Port-Cros.

2013 – 2014

  • organisation de deux conférences de la chorégraphe Régine Chopinot sur les projets EXQUIS 2 et 3 : projets pédagogiques et chorégraphiques interdisciplinaires en partenariat avec le CNRR, étudiants de l’ESAD-TPM et du CNRR (musique, danse, cirque, théâtre).
  • organisation de 2 workshops de la chorégraphe Régine Chopinot dans le cadre de l’ARC Formes et attitudes, programme pédagogique axé sur la performance.
  • Depuis 2017, coordinatrice de la recherche àlESAD-TPM.
  • Depuis 2014 Enseignante-Chercheure associéeau LID2MS , Laboratoire Interdisciplinaire de Droit des Médiaset des Mutations Sociales, Aix-Marseille Université
  • Depuis 2014, Enseignante-Chercheure associée, Projet de recherche-action Livre de vie, Aix-Marseille Université, LID2MS.
  • 2014 Chef de projet et organisation de lexposition La mémoire et le lien, partenariat recherche-action Aix-Marseille Université, LID2MS , ESAD-TPM département DESIGN, Archives Départementales 13.
  • 2016, Enseignante-Chercheure associéeLID2MS, Programme INTER+SECTIONS rencontres-débats interdisciplinaires réunissant 4 laboratoires d’Aix-Marseille Université : LID2MS, TELEMME, PIIM, Laboratoire de Théorie du Droit.
  • 2016 Enseignante-Chercheure permanente à BABEL, Laboratoire Pluridisciplinaire (EA 2649), Université de Toulon.

RESPONSABILITES ADMINISTRATIVES ET PEDAGOGIQUES

Coordinatrice 1ère année, puiscoordinatrice de la recherche et 5èmeannée, membre du Conseil Scientifique et Pédagogique, membre élue auC.A., ESAD-TPM,.

LISTE DES PUBLICATIONS

I. Ouvrages :

  1. FAURE V.(1992), ZPPAU de Brignoles, Zone de Protection du Patrimoine Architectural et Urbain, rapport de présentation, édition du PACT-ARIM du Var (61 pages), en coordination avec la DRAC, Architecte des Bâtiments de France.
  2. FAURE V. (1988-1990), Eléments dobservation du patrimoine, Fiches Patrimoine : inventaire du patrimoine artistique, architectural, urbain, stratégies et atouts potentiels du patrimoine. Réalisation de 21 Fiches de communes rurales varoises, édition du PACT-ARIM du Var (84 pages), en coordination avec le CAUE et le CDT du Var.
  3. FAURE V. (1990), Exposition Toulon à la carte, Catalogue de l’exposition Toulon à la carte, architecture et urbanisme, exposition réalisée par Valérie Fauré, édition de la Ville de Toulon, Service Culture et Patrimoine, collection Toulon mémoire ( 12 pages).

II. Participation à des ouvrages collectifs :

  1. FAURE V. (1990) Architecture du passé en pays brignolais, édition du Conseil Général du Var, catalogue de lexposition itinérante réalisée par Valérie Fauré, à l’issue de sa mission d’inventaire du patrimoine ( 15 pages).
  2. FAURE V . (1993) :Guide du Var, éditions Gallimard , coll. Encyclopédies Régionales . Participation à la rédaction du chapitre concernant « Brignoles et ses environs » (p.248 à 274) (26 pages).
  3. FAURE V.(1995) : Châteauvallon, éditions Plein Sud, rédactrice avec Daniel Bombert, Simone Komatis et Daniel Bergamaschi du chapitre « 1965-1995 » (p.49 à 73) ( 24 pages).
  4. MICHEL-FAURE V. (2014), La mémoire et le lien, catalogue de l’exposition des étudiants en Design de l ’ ESAD-TPM, Archives départementales, édition Conseil Général 13 (Texte de présentation , page 2 à 4) (3 pages).
  5. MICHEL-FAURE V. (2017),Le fait en Art, programme Inter+sections : http://www.amu-intersections.frune première version téléchargeable du projet d’ouvrage intitulé Concepts en dialogue.Une voie pour linterdisciplinarité. (parution papier courant 2017). Laboratoire LID2MS, Aix-Marseille Université.
  6. (2019) projet éditorial Dire le sacré, Laboratoire BABEL, Université de Toulon.

III. Articles :

FAURE V.(1992) : article « Architecture et urbanisme à Toulon de 1880 à 1940 », Le guide du Var, éditions de La Manufacture, sous la direction de Roland Courtot et Yves Rinaudo, (pages 172 et 173) (2 pages).

MICHEL-FAURE V. (2014) : article «Toulon àla carte: un regard sur l’évolution urbaine et architecturale de la cité», Droit et Architecture : Reconsidérer les frontières disciplinaires, leurs interactions et leurs mutations, sous la direction de Patricia Signorile, les actes du colloque transdisciplinaire 11-12 avril 2013, UFR de droit, LID2MS, Presses Universitaires d’Aix- Marseille, collection Inter-normes ( pages 52 à 62) (10 pages).

MICHEL-FAURE V. (2016) : article «La mémoire et le lien, Des œuvres pour lenfance abandonnée »Parentalitédaccueil et mémoire, sous la direction de Nathalie Chapon, les actes des Journées d’études Familles daccueil et Représentations, 27-28 mars 2014, Laboratoire LID2MS, Presses Universitaires d’Aix-Marseille, collection Sociétés contemporaines (pages 11 à 14) (4 pages). Travail collaboratif avec l’ESAD-TPM.

MICHEL-FAURE V. (2017) : article « Lesprit romantique : de lenfer aux paradigmes », Entre normes et sensibilité : Droit et musique,sous la direction de Patricia Signorile, les actes du colloque international et transdisciplinaire 30 juin et 1erjuillet 2016, Auditorium du Musée Granet, Aix-en-Provence, UFR de droit, LID2MS, Presses Universitaires d’Aix- Marseille.

MICHEL-FAURE V. (2018) : article « Le fait artistique« , Concepts en dialogue, une voie pour l’interdisciplinarité, sous la direction d’Odina Benoist, Presses Universitaires d’Aix-Marseille, collection Droits, pouvoirs et sociétés (page 269 à 276) (8 pages).

MICHEL-FAURE V. (2018) : article « La question du paysage dans l’histoire de l’art« , revue Le Muségraphe, Association pour les musées de Toulon.

IV. Critique dart :

MICHELF AURE V .(20022006), Catalogues dexpositions, commissaire de la GalerieItinérante de lIUPAIC, AixMarseille Université:

(sept.2003) Round Around, catalogue de l’exposition (16 pages) et textes poétiques de Serge Baudot et Raoul Hébréard ( 25 pages)

– (oct.2003) CampusEuro(pe)Art,Aix-en-Provence,Galerie Itinérante de l’IUPAIC (6pages)

– (nov.2003) CampusEuro(pe)Art, Arles, Galerie Itinérante del’IUPAIC (6pages)

– (sept.2004) Voyages, concert et poésie, textes de Maxime Pascal (4pages)

– (2005) Poétiques du corps, catalogue des 5 expositions de la Galerie Itinérante de l ‘IUPAIC, saison 2005 ( 15 pages)

MICHELFAURE V. (2012), Faisons Connaissance, Magazine SEMAINE n°299, Catalogue de l’exposition des diplômés DNSEP 2012 de l’ESAD-TPM ( 15 pages).

MICHELFAURE V. (janvier 2016) : Corporéitéet résilience, texte critique sur les oeuvres de Floryan Varennes, jeune artiste contemporain. Site internet : http://www.floryanvarennes.com/(2 pages).

MICHEL-FAURE V. (mai 2016) : Réactiver, Déplacer, Regarder, texte critique sur les œuvres de Benoît Deschamps, jeune artiste contemporain (1 page)

MICHEL-FAURE V. (juin 2016) : Surnature , texte critique sur le duo d’artistes Corpuslab (2 pages)

MICHEL-FAURE V. (février 2018) : CROISE.E.S, texte critique sur l’exposition de Josée Sicard et Floryan Varennes (2 pages) Galerie Meyer, Marseille (avril 2018).

V. Publications électroniques et support vidéo :

MICHELFAURE (2012), Intellection et verbalisation du geste artistique Journées d’études de lU.S.T.V., (17 et 18 avril), sur le thème «En quoi l’articulation pédagogie-recherche développée entre le monde culturel, les collectivités territoriales, lUFR INGEMEDIA et le laboratoire I3M favorise-t-elle des projets innovants ?», Université de Toulon.

MICHELFAURE (2015), La création artistique dans lespace public dans son contexte culturel, sociologique et économique, les actes de la journée d’étude transdisciplinaire «La création artistique dans lespace public et le droit », 10 avril 2015, AixMarseille Univ. et Lieux Publics, cycle de conférences Delta,UFR de droit, LID2MS.

MICHEL-FAURE (2016), Le fait artistique , Rencontres avec débats Inter+sections, Rencontre n°5 , série de séminaires publics consacrés aux questions que posent l’inter-disciplinarité et la collaboration entre disciplines. Ces séminaires sont animés par des enseignants-chercheurs et des chercheurs d’horizons scientifiques et de sections CNU différents et sont diffusés en podcast sur le site du LID2MS et du LTD. Aix-Marseille Université, UFR de droit, Laboratoire LID2MS.

VI. Conférences, colloques :

  1. MICHELFAURE (2013), Toulon àla carte: un regard sur l’évolution urbaine et architecturale de la cité, colloque transdisciplinaire «Droit et Architecture», 11-12 avril 2013, AixMarseille Université, UFR de droit, LID2MS. Reconsidérer les frontières disciplinaires, leurs interactions et leurs mutations.Jour 2, Théorie et pratique : La fabrique de la réalité.
  2. MICHELFAURE (2014) (28 janvier) Conférence dans le cadre des Jeudis de la transmission, USTV, Théâtre Liberté, Toulon : Du corps sujet au corps objet , limplication de lartiste dans la société, de la préhistoire ànos jours, exemples emblématiques.
  3. MICHEL-FAURE (2014), Méthodologie dune exposition : le processus d’élaboration, de la conception àla réalisation, du schéma programmatique au parcours spatial, lenquête archivistique comme pratique plasticienne, les actes des Journées d’études Familles daccueil et représentations, 27-28 mars 2014, Presses Universitaires de Provence, Laboratoires LID2MS et LESA, Aix- Marseille Université, J.1 Une lecture particulière du lien : intervention sur l’exposition La mémoire et le lien , réalisée par les étudiants en design de l’Ecole Supérieure d’Art de Toulon- Provence-Méditerranée
  4. MICHEL-FAURE (2016), Le fait artistique, Rencontres avec débats Inter+sections, Rencontre n°5 , série de séminaires publics consacrés aux questions que posent l’inter-disciplinarité et la collaboration entre disciplines. Ces séminaires sont animés par des enseignants-chercheurs et des chercheurs d’horizons scientifiques et de sections CNU différents et seront publiés. Ils sont déjà diffusés en podcast sur le site du LID2MS et du LTD.
  5. 2016 (30 juin-1er juillet) colloque international et transdisciplinaire « Entre normes et sensibilité : Droit et musique », conférence Lesprit romantique : de lenfer aux paradigmes , Auditorium du Musée Granet, Aix-en-Provence.
  6. 2016 (18 novembre) 2éme Forum du Tourisme, Campus des métiers et des qualifications, Région PACA, Campus de La Garde. Conférence et Animation de l’Atelier Le tourisme créatif et collaboratif.
  7. 2017 (26 mai) Abbaye de La Celle, , Patrimoine culturel Départemental, La Celle. Conférence et modération Patrimoine architectural et patrimoine sonore, en présence de Léo Collin, compositeur et Luc Coadou, directeur musical de l’ensemble Les Voix animées.
  8. 2018 (7 décembre) Journée d’étude Amenindex du pôle Echanges et sociétés en Méditerranée, Conférence en duo Parcours d’artistes, avec Marine Bernot, pour le laboratoire BABEL, Université de Toulon, Campus de Toulon.
  9. 2019 (automne) projet de Journée d’étude dans le cadre du cycle de Rencontres «Droit et Arts»Abondance, contrôle, prédiction , Aix-Marseille Université, UFR de droit, Laboratoire LID2MS. Thème : Limage dans la vidéosurveillance…Voir, regarder, surveiller.

VII. Conférences tous publics et formation de formateurs :

Depuis 1990 Plusieurs conférences dans le département en centre Var, sur des problématiques patrimoniales et de développement rural en collaboration avec le Conseil Général du Var et les chambres consulaires (CCI, Chambre des Métiers, Chambre d’Agriculture) ; à Bandol, Toulon et La Valette sur des thèmes transversaux d’histoire des arts.

2015 Intervention, Inspection aux Arts Plastiques, Rectorat de NICE, formation pour les enseignants en vue de la préparation au BAC 2016, « Ai WEIWEI, Pascale MARTHINE TAYOU, Gabriel OROZCO, art contemporain et Altermodernité » : Le monde est leur atelier, trois artistes contemporains extra-occidentaux.

Depuis 2015, Cycles de Conférences en classe préparatoire aux Grandes Ecoles, section Economique, Lycée Dumont d’Urville :

2015 – 2016 :

La nature morte, histoire et significations,

La nature dans lart contemporain.

2016 – 2017 :

La parole de l’artiste dans l’art à travers la performance, la parole dans la poésie sonore,

La parole de l’artiste sur l’art et autour de l’art, son rapport à l’œuvre.

2017 – 2018 :

Le corps et ses représentations dans l’histoire de l’art.

Le corps dans l’art contemporain.

2018 – 2019 :

Comment analyser une oeuvre d’art.

La question de la mémoire dans l’histoire de l’art.

Depuis 2014, Cycles de conférences thématiquesd’histoire de l’art, Université du Temps Libre, Bandol :

2014 – 2015 :

Le corps et ses représentations dans lhistoire de lart

La mer et ses représentations

Le paysage dans lhistoire de la peinture

2015 – 2018 :

La nature morte, histoire et évolution dun genre

La vanité, le sens de la vie, des origines ànos jours

Femmes artistes

Femmes artistes en Méditerranée

2016 – 2017 Cycle de 4 conférences Les Quatre saisons Peinture /Musique

2017-2018 Cycle de 4 conférences Les 4 éléments

2017 – 2018 Cycle de 4 conférences Les couleurs 


Depuis 2016 , conférences à l’UTLO, Ollioules :

2016 (9 avril) Antoni Gaudi

2017 (2 mai) Les femmes et la création dans la peinture du XVIIème au XXème siècle

2018 (mars-avril) Nature morte et Vanité 

Autres conférences :

2017 (21 mars) Association pour les Musées de Toulon, Conférence Le noir et le blanc.2018 (mars) La question du paysage.

2017 (26 mai) Les Voix Animées , Modérateur à l’Abbaye de La Celle, Rencontre avec le compositeur Léo Collin et Luc Coadou, directeur musical, dans le cloître de l’Abbaye, Patrimoine remarquable du Conseil Départemental du Var. Avant propos « Patrimoine architectural et patrimoine sonore » .

2018 (20 mars) Association pour les Musées de Toulon, Conférence La question du paysage dans lhistoire de lart 

2018 – 2019 Université du Temps Libre de Toulon, Université de Toulon, 9 conférences à travers 3 cycles thématiques : 

Oct/Déc. Futur, le futur de l’art : Art numérique , Eco fiction et retro futurisme, Bio Art et néo matérialisme   

Janv/Mars Les artistes du territoire : Le Passé: l’école provençale du paysage, Henri Komatis et Châteauvallon , Le Présent: Portraits d’artistes contemporains actuels vivant et travaillant sur l’aire Toulonnaise , Le Futur: Les jeunes artistes émergents du territoire. 

Avril/Juin Obsolescence et recyclage : Les artistes et la question environnementale: les propositions alternatives depuis les années 60 -70  , Les artistes contemporains et la question de l’obsolescence,  Art et recyclage  C 3.3 . 

2019 (26 mars) Société des Amis du Vieux Toulon et de sa Région, Conférence L’école des Beaux-Arts de Toulon : Histoire, histoires… 

KOPPE Sophie

Sophie KOPPE

Maître de Conférences

 

Parcours

Doctorat Civilisations Anglophones, Université Bordeaux 3 (2010).

Titre : COMPARAISON DES POLITIQUES DE RETOUR À L’EMPLOI EN AUSTRALIE ET AU ROYAUME-UNI ENTRE 1997 ET 2007 : EXISTE-T-IL UN MODELE SOCIAL ANGLO-SAXON ?

Agrégation d’anglais (2005).
D.E.A. Etudes Anglophones, Université Bordeaux 3 (2004).
D.E.A. relations internationales et politique comparée, IEP de Bordeaux (2004).
Maîtrise L.L.C.E. Anglais, Université Bordeaux 3 (2003).
Diplôme de l’I.E.P. de Bordeaux (2003).

Enseignement
2011-: Maître de Conférences à l’Université du Sud Toulon Var.
2008-2011 : PR.AG. à l’Université Paul Cézanne, Aix Marseille 3.
2006-2008 : A.T.E.R. à l’Université Bordeaux 4.

Mél

sophie.koppe@univ-tln.fr

Domaine(s) de recherche

Mots clés : AUSTRALIE- ROYAUME-UNI – UNION EUROPÉENNE- ASIE – POLITIQUES DE RETOUR À L’EMPLOI – POLITIQUE SOCIALE – RÉFORMES SOCIALES – BÉNÉFICIAIRES DE L’AIDE SOCIALE – CHÔMAGE – EMPLOI

Publications

Mai 2012 Une mesure contestée : la mise sous tutelle aux prestations sociales, Informations sociales « Politiques familiales et sociales en Australie », n° 172
Février 2012 Aides sociales et minorités : transferts entre l’Australie et le Royaume-Uni, Journées d’études « Circulation(s) dans et vers les îles britanniques », à l’Université Toulouse le Mirail, organisé par le Laboratoire Cultures Anglo-Saxonnes
Janvier 2012 Asia, Australia, Transnational Education and Research Networks: Implications for the ‘Anglo-Saxon Model’, Journée d’étude du CERVEPAS, « Capitalisme, recherche et éducation : le modèle anglo-saxon revisité ».
Octobre 2011 Welfare Reform Under David Cameron, Colloque international « La nouvelle donne politique en Grande-Bretagne », organisé par l’équipe d’accueil ACE, Université Rennes 2 et l’Observatoire de la Société Britannique, 6-7 octobre 2011
Juillet 2011 Bismarckian versus non-Bismarckian systems: Enforceability of the rights and duties rhetoric (Australia, France, UK), Australian Social Policy Conference, University of New South Wales.
Mai 2011 The global and the local closely intertwined: Innovations in Labour Market Policies: The Australian Way, Congrès de la SAES, Paris3.
Décembre 2010 Tony Blair et la stratégie européenne pour l’emploi, Colloque « Européanisation et mondialisation », EEE, Bordeaux 3.
Novembre 2007 Les motifs d’une traversée : explication de la spécificité des politiques sociales australiennes, Colloque international du GRIC, « passages, passerelles, traversées », Université du Havre.
Septembre 2007 Organisation de la journée des doctorants du laboratoire de recherche 3E -UMR 5222
Juillet 2007 Australia, France and the United Kingdom: Helping youth into the labour market : a community responsibility to maintain social cohesion?, Australian Social Policy Conference, « Social policy through the life course », Université de Nouvelle-Galles du Sud, Australie.
Octobre 2006 Social policy in Australia: the influence of the Chinese Diaspora, Journée d’étude annuelle du CICLAS- Centre de Recherche sur les Identités Culturelles et les Langues de Spécialité sur le thème « Americanisation, Asianisation or “Pacific-isation” of Australasia », Université Dauphine, Paris.

 

 

 

 

BONELLS JORDI

Professeur émérite

Université du Sud-Toulon Var

Né le 26 Juillet 1951 à Barcelone (Espagne)

Nationalité française

E-mail : jordi_bonells@yahoo.es

 

 DIPLOMES/CONCOURS : 

  • 1975 : DEA sociologie sous la direction de M. le professeur Georges Balandier 1978 : Diplômé de l’École Pratique des Hautes Études en Histoire sociale et économique, sous la direction de M. le professeur Pierre Vilar
  • 1988 : Agrégation espagnol
  • 1989 : Thèse Nouveau Régime (Études hispaniques), Université d’Aix-en- Provence, sous la direction de M. le professeur Guy Mercadier
  • 1994 : HDR (Études hispaniques), Université d’Aix-en-Provence, sous la direction de M. le professeur Guy Mercadier

PARCOURS PROFESSIONNEL ET ACADEMIQUE

  • 1965-1970 : Relieur (Marpuy, Barcelone)
  • 1970-1973 : Surveillant de nuit (Hôpital psychiatrique de Moisselles)
  • 1973-1976 : Chargé de mission à l’urbanisme (Préfecture de Paris)
  • 1976-1988 : Lecteur d’espagnol (Université de Nice)
  • 1977-1983 : Chercheur associé en sociologie au GERM (LATAPSES, Université de Nice)
  • 1988-1989 : Professeur agrégé (Lycée Calmette, Nice)
  • 1989-1993 : Maître de conférences (Université de Tours)
  • 1993-1998 : Maître de conférences (Université de Nice)
  • 1998-2005 : Professeur (Université de Corse)
  • 2005-2016 : Professeur (Université de Toulon)

 

PUBLICATIONS 

  1. Ouvrages:
  • La Luna (roman, finaliste du Premio Herralde de Novela 1987), Barcelona, Ed. Anagrama
  • Les références de l’ombre: J.L. Borges, Nice, Publications de la Faculté des Lettres et Sciences Humaines de Nice, 1989
  • Catalogne-Barcelone, Paris, Éd. du Seuil, Paris
  • Histoire de la littérature catalane, Paris, « Que sais-je? », PUF, 1994
  • L’Espagne, Paris, « Dominos », Ed. Flammarion
  • Le roman espagnol contemporain, Paris, « 128 », Nathan
  • Les nationalismes espagnols (1876-1978), Paris, Ed. du Temps
  • C’est donc cela (Poèmes), Paris, Passages d’Encres
  • El olvido (roman, 2e finaliste du Premio Planeta de Novela 2000), Barcelona, Planeta
  • L’Espagne des Espagnols, Paris, Ed. Liana Lévi-Seuil, 2003 – (trad.italien, Spagnoli e Spagna, Milano, Touring editore, 2006)
  • La deuxième disparition de Majorana (roman), Paris, Éd. Liana Lévi-Seuil, 2004 – (trad. espagnol, La segunda desaparición de Majorana, Madrid, Ed. Funambulista, 2005 ; trad. Italien, La seconda scomparsa di Majorana, Rovereto, Keller editore, 2010)
  • Dieu n’est pas sur la photo (roman), Paris, Éd. Liana-Lévi, 2005 – (trad. espagnol, Dios no sale en la foto, Madrid, Ed. Funambulista, 2006 ; trad. catalan, Deu no surt a la foto, Barcelona, Ed. 62, 2006 ; trad. Italien, Dio non appare in foto, Rovereto, Keller editore, 2011).
  • Parcours de l’échec, Paris, Passages d’Encres,
  • Esperando a Beckett (récit), Madrid, Ed. Funambulista,
  • Dar la espalda (Witoldo y Winz) (Premio Fernando Quiñones de novela), Madrid, Alianza ed.
  • Dictionnaire des littératures hispaniques, Paris, Éd. RobertLaffont, « Bouquins », 2009
  • Univers fictionnels dans le monde hispanique (dir.), Université du Sud Toulon- Var, Babelnº19
  • Argentines (dir.) nº 28-29 de la revue Passages d’encres, Paris
  • De l’intention littéraire, Paris, Passages d’Encres
  • La anunciación (roman), Madid, Alianza ed.
  • El premio Herralde de novela(récit), Madrid, Ed. Funambulista, Madrid
  • Parcours de l’échec (récit), Paris, Passages d’Encres
  • Fanáticosde Borges (essai), Madrid, Ed. Funambulista (à paraître en 2016)

2. Articles et communications (extrait):

  • « Peuple et nation dans l’œuvre du jeune Costa (1874-1884) », Les Langues Néo-Latines, nº 232
  • « Etat et politique chez le jeune Costa », Annales de la Faculté des Lettres et Sciences Humaines de Nice, première série, nº 23, 1982
  • « Nation et problème colonial chez Costa (1882-1887) », Annales de la Faculté des Lettres et Sciences Humaines de Nice, première série, nº 26
  • « La dinámica centro/periferia en Joaquín Costa », communication au XXIe Congrès de la Société des Hispanistes Français, Clermont-Ferrand, 1985, publié in Actes du XXIème Congrès, Adosa, Clermont-Ferrand, 1987
  • « Le retournement du réel: la présence de E.A. Poechez Borges et Cortázar », communication au IIIe Colloque International de Science-Fiction de Nice, avril 1987, publié in Actes du IIIe Colloque International de Science-Fiction de Nice, Université de Nice
  • « Présentation et représentation de soi. Trajectoires romanesques et récits d’une trajectoire: E. Tusquets et L. Goytisolo », communication au IIIe Colloque International d’Aix-en-Provence, décembre 1986, publié in Actes du IIIeColloque International, Ecrire sur soi en Espagne. Modèles et écarts, Université de Provence
  • « Picasso, le différent et le semblable », communication au IVe Colloque International d’Aix-en-Provence sur l’autoportrait, décembre 1990, in Actes du IV Colloque
  • « La dimensión nacional en pintura: Picasso, Tàpies »,communication au colloque international du CRIC de Toulouse sur le thème « Echanges et Représentation de l’altérité, construction de la nation, dépassement des frontières », Université de Toulouse-Le Mirail, avril 1994, in Actes du Colloque, Toulouse
  • « Les autoportraits de Tàpies: la construction du double », in Métaphore, n. 24, Université de Nice
  • « ¿SesentódonJuanBeneteneltronopost-moderno? ¿yalaizquierdao a la derecha de quién ? », communication au colloque l’Université de Grenoble de mars 1995, Postmodernité et écriture narrative dans l’Espagne contemporaine, Ed. Gerhius, Grenoble, 1996
  • « AntoniTàpies: de Dau al set à l’abstraction (1944-1961). Langage privé et dimension nationale en peinture », communication au Séminaire du Centre de Recherches Ibériques et Ibéro-Américaines dirigé par Jacques Maurice, Paris X- Nanterre, mars 1993, in Actes du Séminaire Regards sur le XXe siècle, Paris, 1995
  • « L’intentionnalité poétique de PereGimferrer », in Bulletin du Centre de Romanistique de la Faculté des Lettres et Sciences Humaines de Nice, n. 8, 1995
  • « Le roman catalan actuel (en castillan et en catalan) : entre la post-modernité et le pré-apocalyptique », communication au Séminaire du Centre de recherches Ibériques et Ibéro-Américaines dirigé par Jacques Maurice sur Le Roman espagnol au XXème siècle, Janvier 1995, Université Paris X, Paris, 1997
  • « La nuit du poème. A propos de Mascarada de PereGimferrer », in Bulletin du Centre de Romanistique de la Faculté des Lettres et Sciences Humaines de Nice, n. 9
  • « Les formes urbanes de l’intenció poètica : Parísen l’obra poètica de Pere Gimferrer », communication au XXVIIe Congrès de la Sociéte des Hispanistes Français, Paris, 21-23 mars 1997, in París y el mundo ibérico e iberoamericano, Paris X-Nanterre
  • « Autorretrato literario e intencionalidad : el ejemplo de Antonio Martínez Sarrión », communication au Coloquio Internacional, La literatura de la memoria entre dos fines de siglo : de Baroja a Francisco Umbral (1898-1998), coordinado por Miguel García Posada, Comunidad de Madrid, Consejería de Educación y cultura, Madrid
  • « Roman du pauvre et intentionnalité libératrice. La littérature masculine de kiosque sous le franquisme », communication au Colloque Violence d’État et parole libératrice, Université de Paris XII, Paris, 5-6 décembre 2003, Paris, Indigo
  • « La intención desmesurada de César Aira », communication au colloque international César Aira. Un épisode dans la littérature argentine de fin de siècle, Université de Paris 8, 14-15 mai 2004 et Grenoble,17 mai 2004, in César Aira, une révolution, Tigre/hors série, Université Stendhal-Grenoble 3, 2006
  • « Semejanza, aires de familia e intencionalidad en Alvaro Pombo : entre Platón y Wittgenstein », communication au colloque international Alvaro Pombo, Université de Neutchâtel (Suisse), 25-27 noviembre 2004, in Álvaro Pombo, Madrid, Arco-Libros
  • « Les corps disparus. la fictionnalisation de la guerre sale dans l’Argentine de la dictature militaire(1976-1983) », in Figures de la disparition dans le monde hispanique et latino-américain, Babel nº 13 – 2006, Université du Sud-Toulon
  • « ¿Tienen intenciones los muertos ? », in Tradition et modernité dans l’œuvre d’Edmundo Paz Soldán (dir. Fisbach), Presses Universitaires d’Angers, 2010
  • «MercèIbarzoulaporte», inLanarrativadeMercèIbarz (dir.Camps), Edition de la Tour Gile, 2010
  • « Por una literatura caníbal. La figura del escritor como personaje de ficción : Aira, Bolaño, Cercas, Piglia, Vila-Matas », communication au XVIII Congreso de la AIH, Buenos Aires, 15-20 de Julio de 2013
  • « La última transgresión : La inminencia de la muerte en 2666 de Roberto Bolaño y Los diarios de Emilio Renzi de Ricardo Piglia », communication au colloque « Le trans et la fiction hisopanoaméricaine contemporaine », Laboratoire Babel-Université de Toulon (avril 2016)

CHAMPS DE RECHERCHE

  • Les formes de l’identité nationale en Espagne et Argentine, dans les domaines politique, littéraire et artistique. Aux questions : qu’est-ce qu’un discours identitaire sur soi ou sur l’autre ? et qu’est-ce qu’une littérature et/ou un art national ? je lui préfère celle-ci : quand est-ce qu’il y a discours identitaire et quand est-ce qu’il y a littérature et/ou art national ?
  • L’intentionnalité littéraire et artistique. Comment définir le rapport entre sujet intentionnel et objet d’intention ? Liens entre univers fictionnels etintentionnalité

PEDAGOGIE/ADMINISTRATION 

  • Directeur des départements d’espagnol des universités de Nice, Corse et Toulon (12 années entout)
  • Directeur du département LEA de l’Université de Tours (1990-1993)
  • Membre élu des conseils d’UFR des universités de Tours, Nice, Corse, Toulon (18 années entout)
  • Assesseuràlapédagogie(modularisation)auprès du doyen Esson et assesseur aux locaux auprès du doyen Zirotti (Université de Nice, 1994-1997)
  • Responsable de la mise en place et de la direction du Master Enseignement d’Espagnol à l’Université du Sud Toulon-Var
  • Membre élu du CEVU de l’Université du Sud Toulon-Var

Daniel Bilous

Professeur des Universités

Parcours

CAPES & AGREGATION de l’Université (Lettres Classiques),
DEA et DOCTORAT D’ETAT (Lettres Modernes)

Mél

bilous@univ-tln.fr

Domaine(s) de recherche

1)    Théorie de la récriture littéraire :  imitations (de l’apocryphe au pastiche), parodies, récritures à contraintes.
2)    Théories de la littérature : Narratologie, Poétique de la poésie, Textique.
3)    Littérature française des XIXe et XXe siècles.

EXPERTISE :

Fin 2010, pour l’E.N.S. de Lyon, La Pr Catherine Volpilhac-Augé m’a demandé l’expertise scientifique et éditoriale du tapuscrit d’un récent Colloque : Parodies, pastiches, réécritures – La question des modèles dans les littératures francophones.

TRAVAUX ET PUBLICATIONS

L’orientation tant de mes recherches que de la plupart des tâches d’enseignant et de formateur que j’ai assumées, est à dominante “poétique et stylistique”, avec pour corpus d’étude privilégié la littérature française des XIXe et XXe siècles. Après une formation classique, j’en suis venu à m’intéresser de plus près à la théorie de la littérature et, spécifiquement, aux problèmes de la description des textes (macrostructures narratives, rhétorique, style).

Cela explique la place principale que tient dans mes travaux le pastiche, conçu autant comme une littérature à contrainte spéciale (mimésisverbale), que comme un passionnant (et méconnu) laboratoire de formes littéraires ; cela explique aussi ma forte motivation pour une approche technique du style, au travers des ateliers d’écriture que je pratique et auxquels j’ai longtemps formé mes collègues du secondaire. La recherche m’a conduit à élargir le champ aux dimensions de la reprise inter- ou hypertextuelle (Genette), dont j’ai tenté d’élaborer une typologie qui se veut en même temps une grammaire des styles de reprise, à partir d’un auteur qui s’imposait : Mallarmé, dont j’avais, dans ma thèse, examiné la fortune hypertextuelle de 1885 à 1985 (récritures, entre beaucoup d’autres, par Valéry, Fourest, Jarry, Roussel, Claudel, Proust, Cocteau, Tardieu, Queneau, Perec, l’OuLiPo, Faye, Ricardou).

THESE DE DOCTORAT D’ETAT

Mallarméides – Les récritures de l’œuvre de Mallarmé, Poétique et Critique, U.F.R. Lettres & Sciences Humaines de l’Université de Nice-Sophia Antipolis, septembre 1991, 3 tomes, 885 pages.

ARTICLES

 1) « Récrire l’intertexte : La Bruyère pasticheur de Montaigne », in Cahiers de Littérature du XVIIème siècle, publiés par le Centre de recherche « Idées, Thèmes & Formes 1580-1660 », Université de Toulouse-Le-Mirail, 1982, n°4, p. 101-120.
– Etude stylistique de l’item 30 du ch. “De la Société et de la Conversation”.

2) « Intertexte/Pastiche : l’Intermimotexte », in TEXTE, n°2 « Intertextualité : intertexte, autotexte, intratexte », Trinity College, Toronto, 1984, p. 135-160.
– Problématique du pastiche et analyse d’une performance double : le pastiche-Valéry d’un pastiche-Mallarmé.

3) « Pasticher Roussel », in Mélusine n°VI « Raymond Roussel en Gloire », 1984, p. 189-202.
– Analyse d’un pastiche des Nouvelles Impressions d’Afrique dû à Jean Ferry.

4) « Ecrits sur Tables – les Au-delà intertextuels de l’exil », in Victor Hugo / les Idéologies, Actes du Colloque interdisciplinaire de Nice, Serre, 1985, p. 95-105.
– Etude de poèmes hugoliens dictés par les “tables tournantes” de Jersey.

5) « Lire le Calligramme » (en collaboration avec N. Bilous), in Protée « La lisibilité », Vol. 14, n°1-2, Université du Québec à Chicoutimi, 1986, p. 119-126.
– Sur la question de la lisibilité des poèmes figurés.

6) « L’Ecole du Texte » (en collaboration avec N. Bilous), in Actes du Colloque « Enseigner Coopérer Eduquer », Section des Sciences de l’Education et Laboratoire de Recherches-Actions en Techniques Coopératives (LABRATEC), Faculté des Lettres & Sciences Humaines de Nice, 1987, p. 80-90.
– Sur la théorie et la pratique des ateliers d’écriture.

7) « L’Antitexte mimétique », in Texte & Antitexte, Actes du 1er Colloque international du Centre de Narratologie Appliquée (CNA), Cahiers de Narratologie n°1, Faculté des Lettres & Sciences Humaines de Nice, 1987, p. 31-52.
– Analyse stylistique d’un pastiche-Claudel récrivant à sa manière Le Cid.

8) « Du côté de chez Watermann – La miniaturisation du récit proustien en régime d’imitation », in Cahiers de Narratologie n°2, Faculté des Lettres de Nice, 1988, p. 5-20.
– Etude des procédés rhétoriques d’une réduction pastichielle de La Recherche.

9) « Longueur/longueurs : la chronorhétorique des pastiches-Proust », in Temps et Récit romanesque, Actes du 2e Colloque international du Centre de Narratologie Appliquée (CNA), Cahiers de Narratologie n°3, Faculté des Lettres de Nice, 1990, p. 65-85.
– Analyse stylistique des divers traitements du “temps proustien” dans six pastiches-Proust.

10) « La manière deux » (en collaboration avec N. Bilous), in La Réécriture, Actes de l’Université d’Eté dirigée par Cl. Oriol-Boyer (Ceditel, Grenoble 1989), p. 125-140.
– Utilité et protocoles pour une didactique du pastiche.

11) « Grammaire et Variations » (en collaboration avec N. Bilous), ibidem, p. 141-155.
– Sur l’enseignement de la grammaire française par ateliers d’écriture.

12) « De la pseudonote à la mimonote », in Urgences n°33 « Poétique de la note », Université du Québec à Rimouski (UQAR), p. 32-43.
– Etude du statut et des fonctions de la note infrapaginale dans les pastiches.

13) « L’atelier d’écriture à l’Université » (en collaboration avec N. Bilous), in Pédagogie et enseignement supérieur : révolution ou illusion ?, Actes du Colloque international de l’Association Internationale de Pédagogie Universitaire (A. I. P. U.), Nice, 30 Mai-2 Juin 1990, p. 55-62.
– Enjeux, stratégies, conduite et exemple d’un atelier d’écriture en milieu estudiantin.

14) « Gautier le Voyant, d’après Toast Funèbre », in Bulletin de la Société Théophile Gautier n°16 « Théophile Gautier et son temps », 1994, p. 7-25.
– Etude sur l’image de Gautier dans le poème (et la poétique) de Mallarmé.

15) « Réc-Rire – du second degré en littérature », in Rires et sourires littéraires, Etudes du C. R. L. P. (Centre de Recherches Littéraires Pluridisciplinaires) réunies par A. Faure, Publication de la Faculté des Lettres, Arts et Sciences Humaines de Nice, n°16, 1994, p. 223-249.
– Comment une théorie du texte peut-elle penser le comique très particulier des récritures ?

16) « Signes de te(x)te – La dédicace chez Villiers », in Revue des Sciences Humaines n°242 « Villiers de l’Isle-Adam, poète de la contradiction », avril-juin 1996, p. 29-39.
– Sur les effets lectoraux des dédicaces de Villiers à Mallarmé.

17) « Aux origines du mail art : Les Loisirs de la Poste », in Formules, revue des littératures à contraintes n°1 (L’Age d’homme, Paris 1997), p. 105-122.
– Ecriture, rhétorique et style des “quatrains d’adresses” de Mallarmé.

18) « Quelle glose pour la “poésie obscure” ? », in Recherches et Travaux (revue du département de Lettres Modernes de l’Université Stendhal) n°53 « Le texte et son commentaire », Grenoble 1997, p. 54-80.
– Le texte dit “obscur” : explications, explicitations ou expérience du silence ? cette problématique est retracée en ses développements de la fin du XIXe siècle à la critique structuraliste.

19) « Leconte de Lisle, rhapsode », in Actes du Colloque « Homère en France après la Querelle » (U. Stendhal-Grenoble III, 23-25 oct. 1995), chez Honoré Champion, Paris 1999, p. 105-123.
– Autour des traductions de l’Iliade et de l’Odyssée, étude des formes et des enjeux du sourcisme lecontien en matière de traduction.

20) « De l’autobiopastiche », dossier pour La Faute à Rousseau n°21, juin 1999, p. 44-45.

– Imitation et autobiographie partageant un souci de spécularité avec leur « modèle », on montre les tendances du genre qui les combine: satire humaine, critique du style, autoréférentialité.

21) “Empreintes de Poe – Traduction et procès d‘écriture chez Mallarmé”, in Perspectives, revue de l’Institut des Sciences Humaines Générales à l’Université Hébraïque de Jérusalem, “Emprunt, empreintes”, n°7, 2000, p. 125-148.

-Etude des surdéterminations interlinguistiques dans Le Tombeau d’Edgar Poe: le poème, sa traduction et ses récritures.

22) “Aicard/Vigny – Du discours au poème”, in Var et Poésie n°1 (“Jean Aicard – Du poème au roman”), Edisud, Toulon 2000, p. 83-97.

-Formes et enjeux de la récriture du Journal d’un Poète par Jean Aicard, dans sa Conférence de 1914 sur Alfred de Vigny.

23) ”Un inédit de Stéphane Mallarmé : Redites ”, in Formules, revue des littératures à contraintes n°5 (Noésis, Paris 2001), p. 48-73.

– Publication et commentaire d’un cahier “inédit” où Mallarmé récrit à sa manière Ronsard, Nerval, Hugo, Arvers, Sully-Prudhomme, Baudelaire, Leconte de Lisle, Heredia et Maeterlinck.

24) “Le Concile des pasticheurs”, in Formules, revue des littératures à contraintes n°5 (Noésis, Paris 2001), p. 145-169.
Polylogue imaginaire autour de la théorie et la pratique de l’imitation littéraire.
24bis) “O concilio do pastiche”, traduction du précédent en brésilien, parue in Terceira margem, revista do programa de pos-graduaçao em ciencia da literatura, Universidade Federal do Rio de Janeiro, Ano IX, n°13, julho-dezembro 2005, p. 42-75.

25) “Mallarmé version française”, in Recherches et Travaux (revue du département de Lettres Modernes de l’Université Stendhal) n°59 « Contraintes et dérives d’écriture », hommage à Jacqueline Bernard, Grenoble, 2001, p. 211-234.

-Formes, styles, enjeux, stratégies des paraphrases en prose que les contemporains deMallarmé ont données des Poésies.

26) “Du fragment pastiche”, in Sémiologie du fragment, Actes du Colloque de l’Université de Bourgogne (8-9 février 2001), Modèles linguistiques, Tome XXII, 2001, fasc. 2, n°44, p. 121-137.

– Typologie des formes selon lesquelles, narratif ou poétique, le pastiche se donne à lire comme un fragment du texte modèle.

27) “La mémoire intertextuelle”, in Mémoire et écriture, Actes du Colloque de l’Université de Toulon & du Var (11-12 mai 2000), (Champion, Paris 2003), p. 323-334.

– Ou quand la mémoire, dans un texte, est celle d’un écrit ou d’un style.

28) “Tristan Derème, Oulipien avant l’heure ?”, communication au Colloque “Léon Vérane, Philippe Chabaneix et l’Ecole Fantaisiste”, Université de Toulon & du Var, 30-31 mars 2001 (Var et Poésie n°3, Edisud, Toulon 2003), p. 291-319.

Mise en lumière du poète « fantaisiste » qui annonce le mieux les travaux de l’Ouvroir de Littérature Potentielle.

29) “Sur la mimécriture – Essai de typologie”, in Du pastiche, de la parodie et de quelques notions connexes, Neuf études réunies et présentées par Paul Aron (Editions Nota bene, Québec 2004), p. 103-136.
– Mise au point d’une typologie générale de l’écriture d’imitation, où sont envisagés tous les critères distinctifs au niveau pragmatique et stylistique.

30) “Mallarmé Majeur, mallarmé mineur”, in Œuvres majeures, œuvres mineures ?, sous la direction de Catherine Volpilhac-Auger (SIGNES ENS Editions, Lyon 2004), p. 213-234.
– En théorie comme en pratique, peut-on appliquer à la production de Mallarmé le distinguoentre des œuvres dont l’importance et la valeur littéraires seraient inégales ?

31) “Double contrainte”, in Poétique de Georges Perec (Poésie 2002, n°94, oct. 2002), p. 64-67.
Ecriture et commentaire d’un douzain hétérogrammatique à la façon de Perec, qui se révèle aussi un quatrain à la manière de Mallarmé.

32 & 33) “Une vie pour l’écrire ou Qu’est-ce qui fait courir Claudette Oriol-Boyer?” & “Liminaire”, in Recherches et Travaux (revue du département de Lettres Modernes de l’Université Stendhal) n°63 EcriREcrire, Hommage à Claudette Oriol-Boyer, Grenoble 2003, pp. 7-13 et 21-22.
Bio-bibliographie de Claudette Oriol-Boyer et présentation de son volume d’hommages.

34) “Robbe-Grillet faux-semblant”, in Recherches et Travaux (revue du département de Lettres Modernes de l’Université Stendhal) n°63 EcriREcrire, hommage au Pr. Claudette Oriol-Boyer, Grenoble 2003, p. 67-89
Analyse de quatre pastiches-Robbe-Grillet.

35) “Librement imité de…” in Le goût de la forme en littérature, Actes du Colloque “Ecritures et lectures à contraintes” (Centre Culturel International de Cerisy la Salle,14-21 août 2001) (Ed. Noésis, Paris 2004), p. 154-181.
– Etude des contraintes à l’œuvre dans les quatrains-adresses de Mallarmé, et réflexions sur la rigueur de leur imitation dans le corpus des récritures autographes et allographes.

36) “Du ridicule à la comédie du «style original»”, in Recherches & Travaux (revue du département de Lettres Modernes de l’Université Stendhal)

n°67 Rire et littérature , hommage au Pr. Jean Serroy, Grenoble 2005, p. 73-89.
– Les Réflexions sur le style original, par le Marquis Du Roure (1824), se veulent une démonstration par l’exemple de l’inanité du pastiche ; elles offrent un parfait exemple de dénégation théorique, à une période où cette pratique est en passe de devenir un véritable genre littéraire.

37) “Une certaine suite dans les idées : du Nouveau Roman à la Textique”, in S.I.E.C.L.E. Colloque de Cerisy – 100 ans de rencontres intellectuelles de Pontigny à Cerisy (IMEC, Paris 2005), p. 405-421.
Esquisse historiographique du parcours qui mène des rencontres autour du Nouveau Roman(depuis la fin des années 60) à l’élaboration d’une nouvelle discipline, la Textique(depuis le début des années 1980).

38, 39 & 40) Direction du volume Mallarmé et après ? – Fortunes d’une oeuvre, Actes du Colloque de Tournon-Valence (24-27 octobre 1998) éditions Noésis, Paris 2006 :

“Préambule” (p. 3-6) ;
“Mallarmé aux miroirs” (p 197-228)

Etude des diverses formes du pastiche mallarméide ;
“Note sur la combinatoire des Œufs de Pâques (pour prolonger « Mallarmé en Oulipie » de Marcel Bénabou)” (p. 233-236)

Réflexion sur la matrice combinatoire à l’œuvre dans un quatrain de circonstance de Mallarmé.

41) “Quand l’hommage oblige”, in Le lent brassement des livres, des rites et de la vie, Mélanges offerts à James Dauphiné, textes réunis par Monique Léonard, Xavier Leroux et François Roudaut (Champion, Paris 2009), p. 833-849.
– L’hommage nominatif relève de deux familles de contraintes : l’une sémantique (liée aux prédicats applicables au titulaire de l’hommage), l’autre littérale (déterminée par le nom dudit titulaire). On le montre en développant de possibles performances encomiastiques autour de James Dauphiné.

42) “Proust pas à pas, un pastiche à (g)ravir”, in Babel n°20 Ecrire la Montagne, revue du Centre de recherches Babel de l’UFR Lettres, Université du Sud Toulon-Var, 2009, p. 58-85.

– Un pseudo « récit de course » en montagne à la manière de Marcel Proust permet à Etienne Bruhlde rendre l’agencement complexe des phrases proustiennes, à travers le rigoureux parallèle entre lesanfractuosités de la syntaxe et les difficultés d’une ascension : l’on réfléchit sur la pertinence d’unepareille homologie ainsi que sur la fidélité de la restitution.

43 & 44) Direction du Colloque “L’écriture mimétique”, Actes du Colloque de Toulon (13 & 14 novembre 2008), I in Modèles Linguistiques,Tome XXXI, année 2009, vol. 60 (170 p.), et II in Tome XXXI, année 2010, vol. 61 (131 p.) :

“Introduction” (p. 7-10) ;
“La mimécriture ; règles d’un art” (p. 29-53).

– S’agissant d’un impératif (imiter les grands auteurs, jusqu’à leur style), on détermine quatre règles majeures de la mimécriture: neutralité, bi-latéralité, abstraction et holisme, pour ensuite envisager le jeu de ces règles dans le mimécrit.

45 & 46) “Des œuvres au pastiche : Robbe-Grillet au miroir”, in Alain Robbe-Grillet – Balises pour le XXIe siècle, Les Presses d’Ottawa et Sorbonne Nouvelle, Paris 2010, p. 104-117.
Analyse du pastiche Robbe-Grillet “Esquisse d’un nouveau chat”, dû à Umberto Eco.
Deux Annexes : 1) Republication de Les poissons du rendez-vous, pastiche Robbe-Grillet par Emilien carassus, idem, p. 117-123 ; 2) Bibliographie complète des pastiches Robbe-Grillet, idem, p. 123.

47) “Gide, au miroir des pastiches”, in Actualités d’André Gide, Actes du colloque international (Palais Neptune de Toulon et Villa Noailles à Hyères, 10-12 mars 2011 (Honoré Champion, Paris 2012), p. 298-312.

– Dès la parution des premières oeuvres, Gide fut pastiché. L’examen des textes cibles — plutôt ceux qui relèvent de l’autobiographie que les fictions  — fait surgir diversement un double savoureux de l’auteur du Journal. L’article recense également la totalité des pastiches connus.

48 & 49) Co-direction avec Claudette Oriol-Boyer du Colloque international Ateliers d’écriture littéraire(au Centre Culturel International de Cerisy-la-Salle, Juin 2011), éd. Hermann, Paris, 2013 :

“Préface” p 5-17 (co-écrit) ;

“Pour un atelier mimétique (autour des Récréations postales de Mallarmé)”, p. 329-345.

– Etude des conditions de possibilité d’un atelier d’écriture « pastiche ».

50) “Lepastiche: un rapport ambigu à l’autorité du modèle”, communication au colloque « Paradigmes de l’Autorité », U. François Rabelais de Tours, Janvier 2014 (Editions Kimé, Paris 2015, p. 221-236).

– Contrairement à la parodie où l’autorité du modèle est mise à mal par les transformations plus ou moins assassines, le pastiche paraît s’absorber dans la révérence au modèle auquel il fait référence: le style de tel auteur. Ce n’est pas à dire que toute émancipation lui est interdite: à travers les excès, et à travers l’autoindexation.

51) “(Re)faire le bref (Lemaitre, Bénabou : deux fabriques de maximes)”, communication au colloque « Stratégies et pouvoirs de la forme brève – littératures, arts du spectacle, musiques », U. François Rabelais de Tours, Mars 2016 (Editions Kimé, Paris 2017, p. 201-215).

– A un siècle d’écart, Jules Lemaitre et Marcel Bénabou (de l’Oulipo) proposent chacun sa machine à fabriquer des maximes, pensées et aphorismes, un genre qui procède d’une très longue tradition française. La curieuse similitude des procédés qu’ils envisagent ne doit pas cacher une différence fondamentale quant à la façon d’aborder la problématique du refaire, avec pour horizon d’un côté le pastiche des moralistes, de l’autre la potentialité de l’écriture.

52 & 53) « Introduction – Du Nouveau Roman à la Textique », p. 7-14, et « De la fiction moderne au « texte »: le Nouveau Roman », p. 17-25, in Jean Ricardou: Du Nouveau Roman à la Textique(éd. Hermann, Paris, 2018), 612 pages.

– Suite à la disparition de Jean Ricardou (juillet 2016) paraît un recueil d’articles issus de communications, au Centre Culturel International de Cerisy, qui s’étalent de 1964 à 2015. L’Introduction envisage le parcours intellectuel du chercheur en 4 phases: le Nouveau Roman, la théorie matérialiste du texte, les ateliers d’écriture et la textique. Le second propos traite plus spécialement de la première période, consacrée à la défense et illustration de l’écriture néoromanesque, voire néo-néoromanesque.

54) « La Textique: une matière académique? », in Présents de Jean Ricardou, Les Impressions Nouvelles, Paris, 2018, p. 155-157.

– Lors du Forum Ricardou qui, suite à la mort de l’écrivain, s’est tenu le 21 avril 2017 à Paris, je retrace mon invention, à partir de 2004, des cours de textique en Master II de Lettres Modernes, à l’Université de Toulon.

55) « De l’imitation : quand tout l’art est dans la manière », introduction à “Une question de vision, autour d’un pastiche-Proust par Amandine Cyprès”, in Raison Présente,n°207 : Aux frontières de la vérité I-Copie, contrefaçon, plagiat dans les arts, les lettres et les sciences, p. 45-47 (article d’A. Cyprès : p. 47-57).

 COMMUNICATIONS

(NB : ne sont notées que les interventions n’ayant pas donné lieu à publication du type « Actes de Colloque »)

1) Participation régulière, de 1980 à 1985, aux Ateliers « Pour une théorie matérialiste du texte », au Centre Culturel International de Cerisy-la-Salle ;

2) « Contraintes calligrammatiques », conférence (avec N. Bilous) aux Journées de l’Ecriture de la Faculté des Lettres, Arts & Sciences Humaines de Nice, 4-5 mai 1984 ;

3) « L’Atelier d’écriture », animation au Centre Culturel Français de Constantine (Algérie), 1er sem. 1984.

4) « Ateliers d’écriture : expérience/réflexion », conférence (avec N. Bilous) dans le cadre du groupe Création & Communication animé par M. M. Couturier, à la Faculté des Lettres, Arts & Sciences Humaines de Nice, 1é et 19 fév. 1984 ;

5) « Contraintes/techniques/enjeux pratiques des ateliers en didactique du français », conférences pédagogiques au Collège Bon-Voyage de Nice, 14 fév. et 7 mars 1985 ;

– « Initiation aux méthodes d’atelier d’écriture », 6 h. d’animation auprès de groupes d’enseignants de français étrangers, dans le cadre du Stage Pédagogique au Centre International d’Etudes Françaises (C.I.E.F.), juillet-août, de 1985 à 1994.

6) « Autour de l’Augmentation de G. Perec », participation à une table ronde après représentation de la pièce à l’Espace Mimont de Cannes, 22 mars 1987

7) « Les nouveaux courants en critique littéraire », cycle de conférences au niveau du Cours supérieur pour le Centre International d’Etudes Françaises (C.I.E.F.) de Nice, en juil-août, de 1988 à 1994.

8/ « Problématique du pastiche », conférence à l’Université du Québec à Rimouski (UQAR), 17 sept. 1990

9) « L’Atelier d’Ecriture : définition, pratique », conférence-atelier au Colloque régional sur la Lecture et l’Ecriture, Rectorat de Nice, 7-12 déc. 1992 ;

10) « Le Calligramme », atelier (en co-animation avec N. Bilous), aux Journées Nationales des Ateliers d’Ecriture, Aix-en-Provence, 22-23-24 février 1993.

11) « Former des formateurs en écriture » et « Pastiche et didactique », interventions à l’Université d’Eté « Ecriture & Formation », Sanary-sur-mer, 30 août-3 sept. 1993.

12) « Cohérence et mimésis verbale : l’exemple du calligramme », communication au colloque international « La Cohérence », Calaceite (Espagne), 20-27 août 1994.

13) « Produire le fictif », communication au Deuxième Colloque International « Ecrire à l’Université », organisé par Claudette Oriol-Boyer à l’Université Stendhal Grenoble III, 12-13-14 déc. 1996.

14) « Récréations postales », conférence sur les quatrains d’adresses de Mallarmé au Café litéraire Le Victor-Hugo, 20 octobre 1997.

15) « Parler, rêver. Narrer peut-être – Aspects narratologiques des Rêveries »,communication à la Journée-Colloque d’Agrégation Les Rêveries du Promeneur solitaire,à l’Université Stendhal Grenoble III, 28 mars 1998.

16) « Atelier d’écriture : Continuités », conférence-atelier au Café litéraire Le Victor-Hugo, 18 mai 1998 à Valence.

17) « L’initiative aux noms : Les Loisirs de la Postede Mallarmé », communication au colloque « Mallarmé et l’initiative aux mots », à la Bibliothèque Publique d’Information, Centre Georges Pompidou – Animation et participation à la Table ronde « Mallarmé aujourd’hui », qui réunissait Henri Meschonnic, Jean Ricardou, Bertrand Marchal et Jacques Donguy,  Paris, 5 décembre 1998.

18) « Théorie et classification des pastiches », communication au Cercle Polivanov, Institut National des Langues Orientales (Centre de Poétique comparée), Paris, 12 mars 1999.

19) « La revue Sud et la création poétique contemporaine », présidence et animation d’une rencontre à l’occasion du legs de la collection complète de la revue à la Bibliothèque de l’Université de Toulon & du Var, Toulon, 29 avril 1999.

20) “Science et Littérature“, conférence et table ronde avec Etienne Klein et Jean-Max Tixier, à l’Université de Toulon & du Var, 18 mai 2000.

21) “Gogol, conteur”, Conférence à la Maison de la Culture de La Garde, le 6 octobre 2000.

22) “Pour une poétique du pastiche littéraire”, conférences prononcées au Département de français de l’Université Pédagogique de Novossibirsk (Russie), les 11 et 12 octobre 2000.

23) “Au fond du reconnu, pour trouver du Nouveau”, conférence à la “Rencontre autour de Germain Nouveau (1851-1920)”, Maison des Comoni – Le Revest, 15 décembre 2001.

24) “Mondialisation et culture”, participation à la table ronde du Forum International sur la Liberté d’Expression à l’Université de Toulon et du Var, Faculté de Droit, Toulon, 14 novembre 2003.

25) “La Textique : son objet, ses concepts,  sa méthode et ses enjeux”, conférence prononcée au Séminaire de recherche de l’University of British Columbia (Canada), 14 janvier 2009.

26) “Henri Michaux, l’étrange au quotidien”, conférence au Café Culturede Toulon, 26 janvier 2010.

27) “Le personnage au second degré”, intervention au Séminaire de Michel Erman « Le personnage », Université de Bourgone, le 3 mai 2010.

Communications liées à la Textique

Depuis 1985, je participe régulièrement au Séminaire de Textique dirigé par Jean Ricardou au Centre Culturel International de Cerisy-la-Salle. En ce lieu, je fais (à peu près) une communication par an, en rapport avec le thème retenu ; voici quelques titres :

28) “Peut-on concevoir l’idée d’une hyperreprésentance interscriptive ?”, communication au 1erSéminaire « La Textique (1) : objet, méthode, concepts », dirigé par Jean Ricardou, au C.C.I.C. de Cerisy-la-Salle, du 2 au 9 août 1989 ;

29) “Entre figuration et représentation : problèmes du mimétisme scriptural”, communication au séminaire « La Textique (2) : recyclage, éclairage », dirigé par Jean Ricardou, au C.C.I.C. de Cerisy-la-Salle, du 12 au19 juillet 1990 ;

30)“Matériaux pour une “mimotextique””, communication au Séminaire « La Textique (3) : principes, problèmes » dirigé par Jean Ricardou, au C.C.I.C. de Cerisy-la-Salle, du 10 au 20 août 1991 ;

31)“Vers une “textique de l’interscrit””, communication au Séminaire « La Textique (4) : extensions, exhaustions » dirigé par Jean Ricardou, au C.C.I.C. de Cerisy-la-Salle, du 4 au 11 août 1992 ;

32)“Texticité et littérarité – à propos d’un conte de Villiers (A s’y méprendre)”, communication au Séminaire « Textique : circonscription, palinodie » dirigé par Jean Ricardou au C.C.I.C. de Cerisy-la-Salle, du 1er au 8 août 1994 ;

33) La contrainte mimétique”, communication au 12èmeSéminaire de Textique (“Logique de la contrainte”), dirigé par Jean Ricardou au C.C.I.C. de Cerisy-la-Salle, du 1erau 10 août 2000 ;

34)“Récritures à Loisirs ”, communication au 13èmeSéminaire de Textique (“Récrire suivant la textique”), dirigé par Jean Ricardou au Centre Culturel International de Cerisy-la-Salle, du 2 au 12 août 2001.

35)“Problèmes de la réplication interscriptuelle”, communication au 14èmeSéminaire de Textique, (“L’interscrit : premiers problèmes”), dirigé par Jean Ricardou au C.C.I.C. de Cerisy-la-Salle Cerisy-la-Salle,  du 1erau 11 août 2002.

36)“Problèmes du paramètre narratif”, communication au 18èmeSéminaire de Textique, (“Vers une paramétrisation générale de l’écrit I”), dirigé par Jean Ricardou au Centre Culturel International de Cerisy-la-Salle, du 2 au 12 août 2006.

37)“Coups de billard : un jeu de paramètres”, communication au 19èmeSéminaire de Textique, (“Vers une paramétrisation générale de l’écrit II”), dirigé par Jean Ricardou au Centre Culturel International de Cerisy-la-Salle, août 2007.

38)“Transparence/transparition”, communication au 22èmeSéminaire de Textique, (“Unifier la diversité”), dirigé par Jean Ricardou au Centre Culturel International de Cerisy-la-Salle, août 2010.

Toujours au C.C.I.C. de Cerisy-la-Salle, j’assure régulièrement, en marge du séminaire de Jean Ricardou, une manière de recyclage en Textique, intitulé “La Textique : Concepts majeurs”.

Et dans le cadre d’une diffusion internationale de la discipline :

39)“Du dernier structuralisme : la Textique”, prononcée au Département de français de l’Université Pédagogique de Novossibirsk (Russie), le 11 octobre 2000.

ATELIERS D’ECRITURE 

“Plumes d’Autrui pour Stéphane Mallarmé”, Atelier de Lecture/Ecriture de pastiches, Journée d’Etude sur le Mimétisme Verbal, UFR de Lettres de l’U. du Sud Toulon-Var, 2 décembre 2010.

PROJETS

Ouvrages en préparation

Miroirs de Mallarmé.Anthologie commentée des imitations, apocryphes et pastiches de l’œuvre, qui m’est commandée par les éditions Noésis ; publication prévue en 2012.

Poétique du pastiche,un ouvrage théorique, synthèse de mes recherches, et qui aborde tour à tour :

– l’historique de la question du mimétisme en général et du genre en particulier,

– la place (une étrange absence, plutôt, à interroger) et l’image du mimétisme verbal dans la critique littéraire ou spécialisée,

– les formes et techniques (grammaire, style) de l’imitation littéraire,

– les diverses conceptions du recueil de pastiches,

– le destin et les apories du genre.

Activités en préparation

– “Gide, au miroir de ses pastiches”, communication au Colloque “Actualité d’André Gide” dirigé par Martine Sagaert, lors des Journées Neptune de l’Université du Sud Toulon-Var, les 10-12 mars 2011 ;

– Co-Direction avec Claudette Oriol-Boyer du Colloque “Ateliers d’Ecriture Littéraire 2” ; communication : “Le Bestiaire ennéalogue : modalités, contraintes, enjeux et problèmes d’un atelier d’écriture selon la textique”

– “Coups de billards : une analyse textique”, contribution au 23eSéminaire de Textique, (“Unifier le divers 2”), dirigé par Jean Ricardou au Centre Culturel International de Cerisy-la-Salle, août 2011.

– “Plumes d’Autrui pour Marcel Proust”, Atelier de Lecture/Ecriture de pastiches, Journée d’Etude sur le Mimétisme Verbal, UFR de Lettres de l’U. du Sud Toulon-Var, en 2012.

Activités scientifiques

Organisation de colloques

Colloque international « Mallarmé, et après ? » (Tournon-Valence, 24-27 octobre 1998)Université Stendhal-Grenoble III.

Colloque international « L’écriture mimétique », Université du Sud Toulon-Var, 13 et 14 novembre 2008, codirigé avec Pascale HELLEGOUARC’H (Université Paris 13)

Propos :Aussi ancien que l’art qu’il vise, le mimétisme accompagne le geste créatif comme son ombre, au point qu’il va presque de soi, comparant les œuvres-modèles et leurs avatars imitatifs, d’opposer la « création », forcément première et, par là, originale, à sa (ou ses) « imitation(s) », forcément secondes et, par là, plus ou moins tenues pour secondaires, sans trop s’aviser que l’on mélange ainsi, et jusqu’à l’amalgame, faits de structure et questions de valeur. En suggérant qu’il est permis de concevoir quelque chose comme une écriture mimétique,le présent colloque entend dépasser un clivage convenu pour interroger les ressorts, les formes et les enjeux de l’imitation, prise au sérieux dans le champ où elle fut, et demeure, aussi largement pratiquée que superbement méconnue : la littérature, et examinée dans ses œuvres les moins implicitement imitatives : les pastiches.

L’on y aborde la question du pastiche littéraire sous plusieurs angles :

– celui de la pratique, et c’est peut-être l’originalité de la rencontre : auteurs de performances ponctuelles ou de recueils, acteurs de revues spécialisées seront interrogés sur leurs goûts et faire mimétiques, et plus généralement sur leur rapport aux modèles ou aux cibles qu’ils se donnent. Dans ce cadre seront également envisagées, symétriquement, la question de l’écrivain qui se fait pasticheur, et celle du pasticheur devenant — si tant est qu’il ne le soit déjà — un écrivain.

– celui de la théorie et de l’histoire littéraire : des spécialistes du genre se pencheront sur son devenir diachronique et ses aspects sociologiques, et sur les problèmes de son édition ; des linguistes et des poéticiens de la « littérature au second degré », intéressés par la question du (ou plutôt des) style(s) littéraire(s), tâcheront d’établir quelques critères d’une écriture d’imitation pour mieux la distinguer d’éthoset de pratiques limitrophes ou opposés ; les didacticiens, eux, complèteront ce volet théorique en montrant ce qu’un mimétisme délibéré peut apporter à l’enseignement-apprentissage de la littérature.

– celui de l’analyse, enfin : plusieurs pastiches de mêmes auteurs-modèles se verront étudiés au plus près du pastiche des styles, pour dégager de leur comparaison, autant que faire se peut, des styles de pastiche.

Un micro-atelier d’écriture mimétique permettra, peut-être, d’éprouver la pertinence des paroles en leur ajoutant, indispensable, le geste.

Communications

1) Paul ARON (U. Libre de Bruxelles): « Réflexions sur l’histoire d’un genre »

2) Stéphanie BALDISSAR (U. du Sud Toulon-Var) : ”L’univers mauriacien au travers du pastiche”

3) Nicole BIAGIOLI et Alexandra MASINI (C.P.E.L. (E.A.1758) U.F.R. L.A.S.H. – U. Nice-Sophia) : “Apprentissage mimétique et didactique de la littérature”

4) Daniel BILOUS (U. du Sud Toulon-Var) : “La mimécriture : règles d’un art”

5) Jean-Pierre BOBILLOT (U. Stendhal- Grenoble 3) : “Rimbaud : les insipides, ou comment je n’ai jamais appris à récrire”

6) Julie CAMUSSO (U. du Sud Toulon-Var): “Les pastiches-Baudelaire, un florilège vénéneux”

7) Amandine CYPRES (U. du Sud Toulon-Var) : “Anamorphoses pastichielles du temps proustien”

8/ Michel ERMAN (U. de Bourgogne): “Pastiche et critique de la littérature française du XXIe siècle”

9) Xavier GARNERIN (Revue Vert Pastiche, Paris): “Le pastiche, entre intuition et analyse”

10) Xavier GELARD (Revue Vert Pastiche, Paris): “Pourquoi le pastiche est-il encore et toujours vert ?”

11) Frédéric GOBERT (Privas) : “Le pastiche dans un parcours d’écriture personnel”

12) Pascale HELLEGOUARC’H (U. Paris 13) : “Le pastiche au XXe siècle : édition et paratextes”

13) Jean-François JEANDILLOU (U. Paris 10): “Nodier et la langue imitative”

14) André-Alain MORELLO (U. du Sud Toulon-Var).): “Giono pasticheur de Stendhal?”

15) François PECHIN (U. du Sud Toulon-Var) : “Hugo : le pasticheur pastiché”

ARANJO Daniel

Professeur émérite

Parcours

CAPES, Agrégation Lettres Classiques, thèse 3ème cycle littérature française Paris IV (direction P. Brunel), HDR littérature française et comparée, qualifié aux fonctions MC 9ème et 10ème sections du CNU, PR 10ème section, Prix de la Critique de l’Académie française 2003, lauréat de quatre autres prix (Maison de Poésie de Paris, Société des Poètes Français, et deux autres prix de l’Académie française).

Mél

aranjo@univ-tln.fr

Domaine(s) de recherche

Littérature française moderne (poésie), littérature comparée du Sud (Espagne, Portugal, domaine méditerranéen, Antiquité gréco-latine), domaines comparés (musique-littérature, droit-littérature)

Publications

Très nombreuses communications ou articles sur ces sujets (600 articles environ) ; par exemple, participation à des congrès récents de la SFLGC (Dijon, 2008, Aix-en-Provence, 2009, Strasbourg, 2014) ou de la SELGyC (Société Espagnole de Littérature Générale et Comparée, Alicante, 2010, Compostelle, 2014). Livres sur Paul-Jean Toulet (2 tomes, Marrimpouey 1980, postface L.S. Senghor), Tristan Derème (deux ouvrages, Atlantica éd. 2002, 2004), Saint-John Perse et la Musique (J et D éd., 1988), Miguel Torga (éd. du Rocher, 1988), Salah Stétié (Autres Temps, 2001). Collaborateur (auteur) du Théâtre du Nord-Ouest, Paris 9ème (un texte créé tous les trois ans environ).

2012

XVIII Simposio de la Sociedad Espanola de Literatura General y Comparada; atelier ‘Littératures ibériques médiévales comparées’ ; longue communication : « Inês de Castro ( ?-1355) au Portugal et en Espagne » ; actes publiés début 2012

– Revue « La Corne de brume » (Centre de réflexion sur les auteurs méconnus) n° 8 (dépôt légal janv. 2012) : « Hommage à Jean Dutourd », pp. 13-19

– Même revue n° 9 (dépôt légal déc. 2012) : « Pierre Benoit (1886-1962) : ‘Je suis un connu méconnu’ » , pp. 69-85.

– Académie de Béarn (Pau), cérémonie du 1erjuin 2012 (hôtel de ville Pau), communication sur Georges Saint-Clair, Grand Prix de la Poésie de l’Académie française ; publié en 2013 par l’Académie de Béarn (12 pp., double colonne)

– Conférence sur Paul-Jean Toulet, Musée de Guéthary (64), ville où l’auteur est inhumé

– Revue ‘Phoenix’, Marseille, n° 7 : « Hommage à Leopardi » (choix de poèmes de D. Aranjo en hommage à Leopardi et à sa ville Recanati)

– Revue ‘Phoenix’, Marseille, n° 8 Note de lecture sur le n° « Jean Dutourd » de la revue « Livr’Arbitres »

– Revue ‘Phoenix’, Marseille, n° 8 Note de lecture sur « Le Silence d’Emilie » de Marcel Conche

– Revue ‘Europe’, n° 1002, oct. 2012, longue note de lecture sur Giacomo Casanova : « Propos littéraires » (édition et trad. de Branko Aleksic)

La Quinzaine littéraire(direction M. Nadeau), 15-30 novembre, double page à triple colonne sur « Casanova écrivain »

– mars, colloque du Tricentenaire J.-J. Rousseau, Université de Brest, « Rousseau en toutes lettres » (sur la correspondance de Rousseau ) ; communication sur la théorie et la pratique du Paysage dans la correspondance de Rousseau (lettres de l’époque de l’île Saint-Pierre, trop négligées sur ce mythique sujet ; deux lettres de Môtiers au Maréchal de Luxembourg sur le paysage suisse avec leur réelle « sémiotique » du paysage, tout aussi ignorée)

– 18 avril, Forum du Casino d’Hyères (Var), co-organisation (avec les Amis de J. M. Tixier) du colloque « Jean-Max Tixier, écrivain pluriel »

– 24-26 mai, colloque « L’Orient et l’Europe », Université du Littoral, Boulogne-sur-mer, communication « Un Orient immédiat : l’Asie au hublot de Lesbos » (sur le personnage de Sapphô)

– Cahiers internationaux de la francophilie(Galati, Roumanie) n° 26 :

. « Paul-Jean Toulet (1867-1920), ressuscité à Maurice » (long article : ma conférence de la Carnegie Library de Curepipe, Maurice, sept. 2011, sur l’œuvre et la vie de Toulet)

. « Jean-Baptiste Bégarie (1892-1915) », assez long article sur ce poète gascon (avec traduction par mes soins de deux de ses poèmes)

– n° 27 : « Identité, altérité, diversité : Mithra, Jésus et nous. » (la transition dernier paganisme-christianisme, Mithra, dieu proche-oriental parfois proche du Christ, ayant été le dernier concurrent païen du Christ aux 3°/4° s.)

– « Daniel Aranjo propose Emanuel Félix (Açores, Portugal) (1936-2004) » (traduction d’un long poème portugais de ce poète açoréen)

Revue Cahiers de poésie(Mondercange, Luxembourg) n° 29 mars 2012 :
. « Paul-Jean Toulet (1867-1920) lu par Malcolm de Chazal (1902-1981), textes de Chazal : ‘Du nouveau sur Toulet’ Le Mauricien10-02-1962 ; ‘Toulet parmi nous (I)’ Advance15-01-1970 ; ‘Toulet parmi nous (II) ‘ Advance16-01-1970
. présentation et publication de chefs-d’œuvre méconnus de Léon Dierx (1838-1912) : ‘Crépuscule’ et ‘Le Vieux Solitaire’ (la source parnassienne du ‘Bateau ivre’ de Rimbaud)

– 10-13 sept., colloque « Malcolm de Chazal hier et demain », Port-Louis (île Maurice) : Malcolm de Chazal et Paul-Jean Toulet

Colloque Pierre Benoit (Université Nanterre) : « Pierre Benoit sans œillères, universitaires ou autres » (actes sous presses chez A. Michel, qui fut l’ami et l’éditeur de P. Benoit)

– Colloque sur l’image de Napoléon en 2010 (université de Corte), actes publiés en déc. 2012 ; témoignage sur mon recueil consacré à cette période : « Calendrier révolutionnaire et napoléonien » illustré par Janine Laval

2013 :

– « Le Paysage chez Jean Kobs » (colloque J. Kobs, abbaye de Clairvaux, Luxembourg, 7-8 janvier ; actes parus en 2015)

Monologues de Clytemnestre et deCassandre(tirés de ma pièce Les Choéphores), Théâtre du Nord-Ouest, 9 janvier (mise en lecture : Nathalie Hamel)

– Conférence sur Paul-Jean Toulet (1867-1920), médiathèque de Pau, 17 janvier

– Colloques Auguste Lacaussade (1815-1897) :

. colloque des 8-9 sept. 2011, Le Réduit (île Maurice), actes publiés en janvier 2013, « Le Paysage chez Lacaussade » (long article de 38 pp.)

. colloque des 7-8 janvier 2013, Paris III, actes publiés en sept. 2013, « Aulard, Lacaussade et Leopardi »

. même colloque : en clôture, lecture de mes poèmes « Hommage à Leopardi » par Patrick Quillier, comparatiste qui fut jadis comédien

. colloque des 25-27 sept. 2013, Curepipe-Le Réduit (île Maurice), « Le Paysage mauricien chez Lacaussade », communication (10 pp.)

. « Lacaussade traducteur de Leopardi » dans Textes et théories esthétiques du romantisme à l’étranger (ouvrage en préparation, direction Dominique Peyrache)

– Colloque « Vigny et le Romantisme », Musée de la vie romantique, Paris, 23 sept. 2013, communication : « Le Paysage chez Vigny et Leopardi » (sous presses chez Garnier)

– « Vigny et les créateurs d’aujourd’hui » (choix de textes contemporains inspirés par Vigny, direction Isabelle Hautbout), contribution personnelle (quelques textes de facture plus ou moins vignyenne qu’il m’est arrivé de composer), paru au Bulletin des Amis de Vigny

– colloque « La Traduction littéraire portugais/français », Centre Culturel Franco-Mozambicain, Maputo (Mozambique), 27 septembre ; communication : « Quelques cas-limites de traduction portugais/français : Ferreira de Castro, Miguel Torga

Émission de radio sur la « Radio Nationale Mauricienne » (MBC, studios de Moka) (une heure, interview par Yacoub Ganthi) sur quelques écrivains mauriciens, en particulier Malcolm de Chazal et R. E. Hart ; enregistrement le 11 oct., diffusion le 21 oct.

« Azorin : ‘Deseo de Galicia’ », long article sur Azorin et la Galice, dont il fut député (je cite en annexe la liste des textes galiciens de l’écrivain et reproduis celui que je commente le plus longuement ; actes du colloque Azorin de déc. 2011, l’université de Pau, réunis et publiés en 2013 par P. Peyraga)

Publication et présentation de quatre poèmes modernes de Tristan Derème et Georges Saint-Clair inspirés par Sidoine Apollinaire (1931, 1994, 2004, 2005) (12 pages) colloque Sidoine Apollinaire, Centre Piganiol, Clermont-Ferrand, 2011, paru en 2012

Revue Reflexos (département d’études lusophones, Université de Toulouse), « Une émigration manquée : Emigrants de Ferreira de Castro » (longue étude sur ce roman de Ferreira de Castro)

Revue Babel (UTLN) : « Inês de Castro, la Reine morte, mythe et réalité » (très longue étude de mythocritique, 40 pp.), n° spécial Montherlant

Colloque Ferreira de Castro, Ossela (nord du Portugal, village natal de l’auteur) et Pension Suisse, à proximité, hôtel où il résidait, 10-11 mai ; communication : « Ferreira de Castro comme auteur de littérature comparée durant des années à l’Université de Toulon »

Colloque des Invalides, actes du colloque ‘Alcools’ de 2012, communication « In vodka veritas » (alcool et vodka en littérature russe), parus en 2013

– Cahiers internationaux de la francophilie(Galati, Roumanie) n° 29« Les notions de « fantaisie » et de « caprice » en littérature et en musique » (très long article de littérature comparée, Littérature/Musique ; communication à un colloque de l’U. de Clermont-Ferrand, demeuré inédit, sur le vocabulaire littéraire et musical, organisé par E. Lysoe en 2009)

n° 30 :

. « La Nuit du 4 août » (sur le Journal de Toulet à l’île Maurice en 1887 ; article court ; sera repris dans la revue « Livr’arbitres »)

. « Souvenir théâtral » (sur « L’Avare » de Molière joué par un seul acteur, Eric Eychenne ; article assez long)

. « Adieu au Cinquantenaire de la mort de Pierre Benoit » (sur les diverses manifestations P. Benoit en 2012 ; article long)

. « Une arme de traduction massive » (sur le traducteur-poète roumain Constantin Frosin)

. article repris aux ‘Cahiers de poésie’ (Mondercange, Luxembourg, déc. 2013)

. article traduit en roumain dans l’hebdomadaire ‘Literatura si Arta’ (hebdomadaire des écrivains de la proche République de Moldavie), semaine du 5 sept. 2013

Revue Cahiers de poésie(Mondercange, Luxembourg) n° 35, septembre 2013 : article sur la Lisbonne du poète suisse Marcel Miracle (recueil « Au-delà Lisboa »)

Revue ‘Phoenix’ (Marseille), n° 11, article d’une page sur Constantin Frosin, poète roumain et traducteur

Revue ‘Phoenix’ (Marseille), n° 11, article d’une page sur deux recueils récents (à sujet chinois et africain) du poète grec francophone Théo Crassas

Repris et développé aux ‘Cahiers de poésie’ (Mondercange, Luxembourg, déc. 2013)

Revue ‘Encres vives’ (Colomiers, 31), décembre, n° spécial sur Théo Crassas, « Arrêt sur image. La note princière. » (l’aspect hindou de l’auteur est ici davantage étudié, à la lumière de l’île Maurice)

Publication des Actes du colloque « Jean-Max Tixier, écrivain pluriel » (Casino d’Hyères, 2012) collection « Var et Poésie » du laboratoire Babel n° 9, 240 pp. environ (J. M. Tixier, écrivain connu, fut professeur vacataire à l’UTLN, a souvent travaillé avec Babel)

Dans ces actes, court article d’ouverture par D. Aranjo : « Jean-Max »

Étude analytique : « Apport de Jean-Max Tixier à la notion de Paysage », 29 pages

– Séminaire des Études brachylogiques, Université El Manar, Tunis, 19-20 nov., communication : « Existe-t-il des langues brachylogiques ? Le cas du latin et de l’arabe. »

– Même séminaire, traduction française de la communication en espagnol de Maher Guezmil (Université Tunis-El Manar, Tunisie) : « Les formules brèves dans la littérature latino-américaine »

Colloque « Langues et Méditerranéité », Université El Manar, Tunis, 21-23 nov., communication « Une Méditerranéité sans folklore ni complaisance à l’égard des langues régionales » sur la vieille hostilité de Jean-Max Tixier aux langues régionales que j’oppose au point de vue, tout aussi percutant, du linguiste André Joly (Sorbonne), rédacteur de ‘Modèles Linguistiques’, partisan, lui, des plus extrêmes particularismes, qui fut aussi vacataire à l’UTLN

Colloque « Μédiation et réception dans l’espace culturel franco-hellénique », Université d’Athènes, 13-15 décembre ; « Réécrire l’Orestie », témoignage en tant que dramaturge (deux de mes pièces venues de l’Orestie ont été créées au Théâtre du Nord-Ouest en 2003 et 2006)

– Revue « La Corne de brume », déc. 2013, publication et commentaire d’une longue lettre de T. Derème à Pierre Benoit sur le roman « Bethsabée » de ce dernier ; d’un poème de P. Benoit sur Anna Karénine

– « Chanson grise d’un inconnu », sur un recueil séduisant des années 50 non signé d’un poète inconnu, qui était peut-être une poétesse signant peut-être ‘La Cantalienne’

– Même revue, même numéro : « La première thèse au monde sur Tristan Derème » (analyse de la thèse d’Amandine Cyprès, 21 déc. 2012, UTLN)

– « Saint hellénisme, sainte Russie », sur trois mises en scène (Eschyle, Sophocle, Tchékhov) de fin novembre 2013 au Théâtre du Nord-Ouest (Paris 9ème), blog « Papiers en ligne » des éditions France-Univers, 14 décembre

– Nombreuses interventions (poèmes, analyses, traductions de poèmes) sur le blog culturel de l’écrivain et universitaire tunisien Jalel el Gharbi

2014 :

. Congrès biennal de la Société Espagnole de littérature générale et comparée (Selgyc), Université de Compostelle, 2-4 sept. 2014 ; communication : « Paisaje y memoria » (en espagnol).

. 3 déc. 2014 : RFI Español, émission en espagnol sur le Prix Nobel français Saint-John Perse (productrice María Carolina Piña) http://www.espanol.rfi.fr/cultura/20141203-saint-john-perse-el-poeta-de-las-antillas

. 3 longs articles sur le dernier grand écrivain latin, Sidoine Apollinaire (Gaule, Vèmes.), site www.sidoniusapollinaris.nl(Pays-Bas) :

« Le latin de la 25èmeheure »

« Dans les bagages de Sidoine Apollinaire, entre barbares et ariens »,

. « Quatre poème modernes sur Sidoine Apollinaire »

. Dossier Sidoine Apollinaire, revue les Cahiers de la francophilie, Galati (Roumanie), 2014 ; ce dossier recoupe la précédente entrée

. Dossier Henri Thomas, même revue, 2014

. « Jean Kobs adaptateur de Leopardi », Fondation J. Kobs, 28 mars 2015, Houffalize (Belgique) ; sous presses (en 1016)

. Université de Galati (Roumanie) ; communication lue : « La Poésie du XVIIIème s. », colloque sur la modernité des Lumières, 29-30 avril 2015

. « Adieu au cinquantenaire de Pierre Benoit », Les Cahiers des amis de Pierre Benoit, pp. 174-180

2015 :

. Université de Sfax (Tunisie), 26-27 février 2015, colloque Littérature et contrebande, communication : « Deux romans de frontière et de contrebande (« Pour Don Carlos » de Pierre Benoit, « Terre froide » Ferreira de Castro)

. le soir, présentation, commentaire et projection du film portugais (sous-titré en français) tiré du second roman

. Rencontres annuelles Ferreira de Castro, Ferreira de Castroentrefronteirasecontrabando(Ossela, Oliveira de Azeméis, Portugal, 1-2 mai 2015), communication « Ferreira de Castro na Tunísia»

. « André Fraigneau, l’élégance du phénix », note de lecture sur cette biographie de Fraigneau (Séguier), revue Phoenix Marseille

2016 :

.«’Rousseau, engendreur de tant de choses’ (Azorin) », dans le collectif « Jean-Jacques Rousseau et la Méditerranée », direction J. Domenech, Honoré Champion, coll. « Babeliana »

. La Quinzaine littéraire, mi-janvier 2016 ; deux pleine pages sur Salah Stétié : un texte inédit et puissant de Stétié sur la 5èmeRêverie de Rousseau, « Quand Jean-Jacques est un autre » ; et « Ce qu’a vécu Stétié » (analyse de ses mémoires, L’Extravagance, Laffont)

. Salah Stétié, un poète mémorialiste, revue Les Cahiers de poésie Mondercange (Luxembourg)

. Résurrection de Lazare (Jean, 11), Théâtre du Nord-Ouest, Paris 9ème, mise en lecture par Jean-Luc Jeener, directeur de ce théâtral, critique théâtral au Figaro, 5 mars 2016

. Reprise par le même acteur, dans un découpage différent, même théâtre, 9 juin 2016

. Rencontre des poètes pour la paix, Maison de l’Amérique Latine, 8 mars 2016 ; auteur invité (avec un certain nombre de poètes arabes bilingues ou francophones en provenance de pays en guerre : Syrie, Liban, Irak, etc.)

. Rencontres annuelles Ferreira de Castro, Ossela (nord Portugal), 14 mai 2016, Ferreira de Castro em Montréal

. « Quelques cas-limites dans la traduction portugais-français », colloque Théorie et pratique de la trahison, 26-27 mai 2016, Université du Québec à Montréal

. sous presses, Les Cahiers des amis de Pierre Benoit, analyse de « l’Île verte » de cet auteur

. «Ferreira de Castro em Montréal », Rencontre annuelle Ferreira de Castro, Ossela-Oliveira de Azeméis (Portugal), 13-14 mai

. « Quand Leopardi, Rousseau, Valéry sont un autre », conférence, festival Voix vives de Méditerranée en Méditerranée, Sète, 27 juillet

. « Caprice et Fantaisie en littérature et en musique », colloque « L’imaginaire ludique : création et enjeux » (Université de Sousse, 8-10 décembre 2016)

2017 :

. 18 mars 2017 : communication « Le Paysage chez Pierre Lexert » (journée d’étude Pierre Lexert, Morgex, Val d’Aoste, Italie)

Activités scientifiques

A l’UTLN:
Organisation des colloques autour de :

– Léon Vérane, Philippe Chabaneix et l’Ecole Fantaisiste (2001),
– Saint-John Perse un Prix Nobel de littérature entre Giens et Washington (Hyères, déc. 2005),
– Jean-Max Tixier (Printemps des Poètes 2012)

En dehors de l’UTLN :
Organisation de colloques autour de :

– Tristan Derème, Jean de Tinan, Georges Saint-Clair Grand Prix de la Poésie de l’Académie française, co-organisation du colloque Laforgue et Lautréamont en leur siècle (Pau)

FICHE DE RENSEIGNEMENT
POUR LE LABORATOIRE BABEL

NOM :ARANJO Daniel

QUALITE(PU/MCF/MCF-HDR/PRAG/PRCE/ATER/Doctorant…): MC HDR 10èmesection

PARCOURS (doctorat, concours…): CAPES, Agrégation Lettres Classiques, thèse 3èmecycle littérature française Paris IV, HDR littérature française et comparée, qualifié aux fonctions MC 9èmeet 10èmesections du CNU, PR 10ème section, Prix de la Critique de l’Académie française 2003

MEL : aranjo@univ-tln.fr

DOMAINE(S) DE RECHERCHE :

Littérature française moderne (poésie), littérature comparée du Sud (Espagne, Portugal, domaine méditerranéen, Antiquité gréco-latine), domaines comparés (musique-littérature, droit-littérature)

PUBLICATIONS (Direction d’ouvrage/Articles/Communications/Projets/Autres…)

Très nombreuses communications ou articles sur ces sujets (350 articles environ) ; parmi les plus récents, participation aux deux derniers congrès de la SFLGC (Dijon, 2008, Aix-en-Provence, 2009). Livres sur Paul-Jean Toulet (2 tomes, Marrimpouey 1980), Tristan Derème (deux ouvrages, Atlantica éd. 2002, 2004), Saint-John Perse et la Musique (J et D éd., 1988), Miguel Torga (éd. du Rocher, 1988), Salah Stétié (Autres Temps, 2001)

ACTIVITES SCIENTIFIQUES (organisation de colloques, comités scientifiques…):

A l’USTV : organisation des colloques Léon Vérane, Philippe Chabaneix et l’Ecole Fantaisiste (UTSV 2001), Saint-John Perse un Prix Nobel de littérature entre Giens et Washington (USTV, Hyères, déc. 2005), Jean Max Tixier (USTV, Printemps des Poètes 2011) ; en dehors de l’USTV, organisation sur Pau et région des colloques Tristan Derème, Jean de Tinan, Georges Saint-Clair Grand Prix de la Poésie de l’Académie française, co-organisation du colloque Laforgue et Lautréamont en leur siècle.